Trois Couleurs n°172 septembre 2019
Trois Couleurs n°172 septembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°172 de septembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MK2 Agency

  • Format : (170 x 285) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 18 Mo

  • Dans ce numéro : portrait de la jeune fille en feu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 108 - 109  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
108 109
OFF Sommet d’ingéniosité, Oxygen Not Included se fait l’apôtre d’un genre nouveau  : la simulation de fourmilière humaine. Dans une galaxie lointaine, un trio d’ouvriers se retrouve coincé au cœur d’un astéroïde à la dérive. Au moyen de matériaux glanés çà et là, ils vont devoir forer leur chemin jusqu’à la surface puis construire un vaisseau pour quitter ce maudit caillou. L’opération nécessitant plusieurs semaines de labeur, il va d’abord falloir les aider à se construire une base et à résister aux nombreux dangers que recèle cet environnement hostile. L’oxygène étant plus ou moins rare selon les galeries, il faut aussi veiller à ce que nos ouailles ne s’asphyxient pas, en recyclant l’air au moyen de machines dédiées ou de plantations chlorophylliennes. Plus nos moyens se diversifient, plus le cahier JEUX VIDÉO OXYGEN NOT INCLUDED DRAGON QUEST BUILDERS 2 Avec cette suite, Dragon Quest Builders parfait sa proposition initiale  : mélanger jeu de rôle et construction à la Minecraft. Tout y est mieux maîtrisé, mieux raconté. Même s’il est avant tout destiné aux fans, le jeu saura séduire tout néophyte en quête d’expérience chronophage. Y. F.  : (Square Enix PS4, Switch) —  : KleiEntertainment (PC) — FIRE EMBLEM TREE HOUSES Dans ce jeu de stratégie, on ne se contente pas de mener son armée à la victoire. On en prend soin comme de sa propre famille, en veillant quotidiennement au bien-être et au moral de chaque unité. Grâce à son contenu gargantuesque, ce nouvel opus s’annonce comme le summum de la saga. Y. F.  : (Nintendo Switch) 108 des charges s’épaissit. Bientôt, nos colons pourront se cloner, mais qui dit main-d’œuvre supplémentaire dit aussi démultiplication des besoins vitaux (nourriture, eau, oxygène…) et des soucis qui vont avec (hygiène, bien-être, équilibre mental…). Doté d’un écosystème pensé dans les moindres détails, Oxygen Not Included peut faire peur  : tout, de la particule d’oxygène au tempérament de chacun des travailleurs, y devient une donnée à prendre en compte et à conjuguer avec des dizaines (voire des centaines) d’autres. Pourtant, grâce à une ergonomie exemplaire et à une esthétique hypnotique (l’animation et l’humour font penser aux Shadoks), on reste hypnotisé par les soubresauts de cette fourmilière grouillante. D’une richesse à couper le souffle. YANN FRANCOIS BLAZING CHROME Avis aux amateurs nostalgiques des Contra et autres Metal Slug  : ce petit jeu brésilien fait office de parfaite madeleine proustienne. Pensé comme ses glorieux prédécesseurs du temps de l’arcade, ce jeu de tir à l’ancienne offre une action aussi jouissive qu’impitoyable. Y. F.  : (The Arcade Crew PC, PS4, One, Switch)
Chaque mois, notre chroniqueur explore les mondes du jeu vidéo indépendant en donnant la parole à l’un de ses créateurs. La porte claque, le compteur s’enclenche, un client, visiblement éméché, s’écroule sur la banquette arrière et commence à philosopher sur sa vie. Ce genre d’oiseau de nuit, on en croise un paquet dans Night Call, odyssée routière jouée depuis l’habitacle d’un taxi parisien. Une expérience narrative, pleine d’humour et de mélancolie, qui aura occupé trois ans de la vie de Laurent Victorino, programmeur de formation, qui tente ici son premier grand saut indé. Dans son jeu, les nuits de travail se suivent mais ne se ressemblent jamais  : face à une carte de la capitale, chacun(e) décide le cap à prendre, quel passager accepter à bord, et quelle attitude adopter envers eux lors de longues discussions remarquablement écrites. « Le taxi, explique Victorino, c’est cette bulle hors du temps, où l’on peut parler de tout sans filtre avec de parfaits inconnus. » Mais l’heure n’est pas (seulement) au bavardage  : un tueur en série sévit dans les rues de Paris, et notre chauffeur, tiraillé entre quotidien (travailler pour payer ses factures) et devoir moral (visiter certains lieux pour faire avancer l’enquête), s’est promis de l’arrêter… Grâce à sa large mosaïque de personnages, cette virée nocturne se fait le reflet de notre société (de sa beauté comme de ses névroses) avec une lucidité peu commune. « En tant que programmeur, j’ai longtemps souffert du fait que mon métier ne servait à rien, sociologiquement parlant. Si Night Call permet aux gens de réfléchir sur le monde qui les entoure et de briser certains tabous du jeu vidéo, c’est déjà gagné pour moi. » YANN FRANÇOIS —  : « Night Call » (Monkey Moon PC, Mac)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 1Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 2-3Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 4-5Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 6-7Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 8-9Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 10-11Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 12-13Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 14-15Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 16-17Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 18-19Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 20-21Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 22-23Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 24-25Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 26-27Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 28-29Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 30-31Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 32-33Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 34-35Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 36-37Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 38-39Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 40-41Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 42-43Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 44-45Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 46-47Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 48-49Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 50-51Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 52-53Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 54-55Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 56-57Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 58-59Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 60-61Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 62-63Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 64-65Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 66-67Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 68-69Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 70-71Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 72-73Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 74-75Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 76-77Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 78-79Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 80-81Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 82-83Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 84-85Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 86-87Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 88-89Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 90-91Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 92-93Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 94-95Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 96-97Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 98-99Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 100-101Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 102-103Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 104-105Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 106-107Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 108-109Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 110-111Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 112-113Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 114-115Trois Couleurs numéro 172 septembre 2019 Page 116