Trois Couleurs n°170 jun/jui 2019
Trois Couleurs n°170 jun/jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°170 de jun/jui 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MK2 Agency

  • Format : (170 x 285) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 10,0 Mo

  • Dans ce numéro : la femme de mon frère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
OFF RESTOS SORTIR DE TABLE Les terrasses de l’été, c’est le marronnier ultime du journalisme culinaire. Mais pourquoi s’en priver ? Voici trois spots parmi tant d’autres pour s’attabler dehors, manger bon et respirer fort. Substance, Maison Plisson ou River Café, faites votre choix. SUBSTANCE Certes, nous sommes dans le xvi e arrondissement, et le patron, Stéphane Manigold, est le responsable des grands comptes pour un grand constructeur automobile allemand. Mais c’est aussi un authentique dingo de bonne bouffe et de belles quilles. Avec l’architecte Michel Amar, il a totalement repensé une ancienne trattoria sarde en lieu chic et minéral, couleur bleu en majeur, dans un entrelacs de matières et de formes sur les murs. Les fourneaux ont été confiés à un tout jeune homme, Matthias Marc, 25 ans, et la salle, à son compère Anthony Pedrosa, avec qui il a travaillé chez Racines des prés aux côtés du chef Alexandre Navarro. Le nom Substance a été choisi en référence à l’une des cuvées du grand vigneron champenois Anselme Selosse. Les plats se mettent au service du vin, tarifé à peine plus cher que chez un caviste. À l’intérieur ou sur la minuscule terrasse de dix couverts, dans de superbes assiettes signées Émilie Brichard (Malo), on déguste une cuisine de saison, vive, aux produits joliment choisis  : encornets sautés accompagnés d’asperges blanches au jus de volaille et fraises, ris de veau aux anchois et artichauts rôtis, avec un condiment roquette et olives, rhubarbe confite, crémeux géranium et glace fraises des bois. Pour étancher sa soif, outre les bulles du divin Selosse, on se laisse tenter par le bourgueil Nuits d’ivresse de Catherine et Pierre Breton (46 € ) ou par le mâcon de Julien Guillot (46 € ). Menus  : 35 € (entrée/plat ou plat/dessert), 39 € (déjeuner), 79 € (carte blanche + 45 € pour l’accord mets et vins). STÉPHANE MÉJANÈS  : 18, rue de Chaillot, Paris XVI e MAISON PLISSON SAINT-HONORÉ
 Une terrasse de cinquante places, un sourcing minutieux et des chefs en résidence – Hervé Bourdon (Le Petit Hôtel du Grand Large, à Portivy) jusqu’à la mi-juillet. Cocktail Schmürtz (Spritz à la française), cabillaud, grenade et coriandre en entrée, poulet fermier, morilles et épinards pour continuer, on est bien. Menu midi  : 24 € . Carte  : environ 35 € . S. M.  : 35, place du Marché-Saint-Honoré, Paris I er 88 RIVER CAFÉ En descendant quelques marches du quai vers la jolie barge amarrée à Issy-les-Moulineaux, on est déjà en vacances. On vise les tables des coursives, au bord de l’eau, et on goûte les plats de David Cournil  : calamars croustillants, pluma ibérique à la plancha, tonkatsu de saumon, cheese cake & framboises. Formule midi  : 29 € . Soir et week-end  : 35 € , 40 € . S. M.  : 146, quai de la Bataille-de-Stalingrad (Issy-les-Moulineaux) D. R.
BLOOD ORANGE —  : le 15 juillet à l’Élysée Montmartre — Devonté CONCERTS Hynes est un touche-à-tout compulsif. Un boulimique de musique, capable de composer et d’enregistrer en un temps record (ne titrait-il pas, en 2007, l’un de ses bootlegs I Wrote and Recorded This in Less Than Five Hours), mais aussi, en bon caméléon, de se mettre au service de personnalités aussi diverses que Solange Knowles, The Chemical Brothers, Kylie Minogue ou A$AP Rocky. Définir d’un mot le style si versatile du nerd anglais exilé àL.A., souvent comparé à Prince, paraît d’ailleurs vain  : ses multiples identités se sont déployées lors de la dernière décennie en autant d’alias que de genres, des décharges punkoïdes de Test Icicles au baroquisme pop de Lightspeed Champion, en passant par Blood Orange, plus tourné vers la black music. C’est sous cette dernière bannière que le multi-instrumentiste a sorti l’an dernier Negro Swan, chef-d’œuvre au grooveeighties engourdi, dominé par le parfum amer de la dépression. Dev Hynes y fait le récit poignant d’une jeunesse anglaise douloureuse, marquée par le harcèlement (« Mon premier baiser fut avec le sol », résume-t-il sur le poignant « Orlando ») et relate plus globalement la violence subie par les personnes queer et racisées, en associant à son falsetto soulful la parole militante de l’écrivaine Janet Mock, activiste pour les droits des transgenres. Toute cette noirceur ne vire pas au spleen monochrome  : adepte du collage protéiforme, Hynes superpose R&B ouaté, chillwave, rap et synth-pop dans un captivant fondu enchaîné, en Technicolor. ÉRIC VERNAY LOUD & PROUD Le hip-hop futuriste de la transqueen Angel-Ho, l’ultramutante Fatima Al Qadiri, la soul soyeuse d’Arlo Parks, la house du légendaire Robert Owens, le gqom (afro-house des townships) féroce de FAKA, Lala &ce et son cloud rap, Virginie Despentes, Béatrice Dalle & Zëro, un épique ball voguing… Le festival des cultures queer signe une 3 e édition transféministe, métissée, weirdo et flamboyante, qui invite à faire de la politique sur le dancefloor. ETAÏNN ZWER  : du 4 au 7 juillet à La Gaîté Lyrique Définir d’un mot le style si versatile du nerd anglais souvent comparé à Prince paraît vain. 89 TÔLE FROIDE Entre no-wave et variété française, citant Mylène Farmer (la reprise effrontée de « Maman a tort ») comme The Slits, les trois Lyonnaises bricolent – sans guitare ! – une pop punk, espiègle et désarmante. Avec leur grâce volcanique, elles feront de la 4 e kermesse estivale du Garage MU à La Station – Gare des Mines (le rendez-vous des têtes brûlées de l’underground) un terrain de jeu pour leurs comptines cool qui parlent d’amours, de violences policières et d’aller voir la mer. E. Z.  : le 12 juillet à La Station – Gare des Mines NICK HARWOOD OFF



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 1Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 2-3Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 4-5Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 6-7Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 8-9Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 10-11Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 12-13Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 14-15Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 16-17Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 18-19Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 20-21Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 22-23Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 24-25Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 26-27Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 28-29Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 30-31Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 32-33Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 34-35Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 36-37Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 38-39Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 40-41Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 42-43Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 44-45Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 46-47Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 48-49Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 50-51Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 52-53Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 54-55Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 56-57Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 58-59Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 60-61Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 62-63Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 64-65Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 66-67Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 68-69Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 70-71Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 72-73Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 74-75Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 76-77Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 78-79Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 80-81Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 82-83Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 84-85Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 86-87Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 88-89Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 90-91Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 92-93Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 94-95Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 96-97Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 98-99Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 100-101Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 102-103Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 104-105Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 106-107Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 108