Trois Couleurs n°170 jun/jui 2019
Trois Couleurs n°170 jun/jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°170 de jun/jui 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MK2 Agency

  • Format : (170 x 285) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 10,0 Mo

  • Dans ce numéro : la femme de mon frère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
BOBINES de James Huth, son attrait pour le grotesque, son goût pour la difformité, comme le doigt de pied géant… Brice, au départ, c’est un mec qui attend une vague là où il n’y en a pas. C’est un personnage très romantique, en attente, un type vraiment seul. Comme Georges dans Le Daim. Au-delà du phénomène « j’t’ai cassé », il y a cette poésie qui me plaît énormément. Je sais que ce n’est pas très chic d’apprécier Brice, contrairement à OSS 117, mais j’ai beaucoup d’affection pour ce personnage. Pour moi, c’est le point de fuite de tous les personnages que j’aime jouer désormais, qui ont d’ailleurs souvent un lien avec l’enfance. Venant d’Un gars, une fille, j’ai beaucoup trop joué des situations réalistes autour des trentenaires, des relations hommes-femmes… le film Instagram en fait  : « Je veux me voir dedans, parle-moi de moi. » Je n’ai plus du tout envie de ça, c’est trop convenu, ça m’ennuie. J’attends une atmosphère, une proposition, une émotion inattendues. Quand je fais Un homme à la hauteur [de Laurent Tirard, 2016,ndlr] j’accepte parce que je vais jouer un mec d’un mètre vingt. Et comment joue-t-on un mec d’un mètre vingt quand on est beaucoup plus grand ? C’est ça qui m’intéresse. Au-delà de ce qui vous fait rire, vous avez un autre point commun avec Quentin Dupieux  : celui d’avoir eu une période américaine. Vous en avez parlé ensemble ? Il m’a dit  : « J’ai voulu frimer. » C’est ça qui est bien avec lui, c’est qu’il dit tout. On est pareils  : on a eu envie de vivre la carte postale, on est rentrés dedans. Maintenant, lui, il se rend compte qu’il est un mec de 40 balais qui a vu STYLE DE MALADE On avait laissé le cinéma de Quentin Dupieux enfermé dans le commissariat zinzin d’Au Poste ! On le retrouve au cœur des Pyrénées où débarque Georges (Jean Dujardin), quadragénaire perturbé par une rupture sentimentale. Après avoir investi tout son argent dans un blouson kitsch, il perd lentement pied. Encouragé par une barmaid locale (Adèle Haenel, très drôle), il s’improvise cinéaste, fièrement armé de son caméscope, pour mieux masquer une ambition plus trouble… Dupieux argue avoir signé là son premier film réaliste, proche du faits divers tragique. Alors qu’il rappelle Réalité (dans lequel Alain Chabat jouait un caméraman qui rêvait de réaliser un film d’horreur), Le Daim flirte encore plus avec l’effet de réel en empilant les silences inquiétants et les malaises palpables. Avec son épaisse barbe grisonnante, INTERVIEW 38 « Il n’y a rien de plus chiant que ceux qui surjouent la folie. » des films avec Belmondo. En revenant tourner en France, il renoue avec ses fondements. De mon côté, j’ai de très beaux souvenirs aux États-Unis, mais j’ai l’impression que c’est un peu un autre qui a vécu les Oscars, tout ça. Je m’en amuse, mais ça ne constitue absolument pas ma vie d’artiste. Jean-Pierre Marielle est décédé il y a quelques jours [l’entretien a été réalisé fin avril,ndlr]. Était-il une référence pour vous ? Évidemment. Marielle, c’était un instrument. Il imposait sa musique. Tout passait avec lui, il n’avait pas de frein. Lui aussi, il a pas mal joué les mecs seuls. Il y allait avec une générosité à crever de rire. C’était quelqu’un de courageux. PROPOS RECUEILLIS PAR QUENTIN GROSSET PHOTOGRAPHIE  : JULIEN LIÉNARD —  : « Le Daim » de Quentin Dupieux, Diaphana (1 h 17), sortie le 19 juin — Adèle Haenel l’excellent Dujardin ressemble d’ailleurs comme deux gouttes d’eau à Dupieux. Le réalisateur serait-il en train de nous avouer qu’il se reconnaît dans cette figure de cinéaste fou à lier et mystificateur ? DAMIEN LEBLANC
Ilustration  : Pierre-Julien Fieux - Graphisme  : la gachette Après HISTORIAS MINIMAS, BOMBON EL PERRO et JOURS DE PECHE EN PATAGONIE Sélection Officielle Festival de Cannes Junior 2019 Sélection Officielle Festival de Rotterdam 2019 le nouveau film de Carlos Sorín AU CINÉMA LE 10 JUILLET Prix du Scénario & Prix UNICEF La Havane 2018



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 1Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 2-3Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 4-5Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 6-7Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 8-9Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 10-11Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 12-13Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 14-15Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 16-17Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 18-19Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 20-21Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 22-23Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 24-25Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 26-27Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 28-29Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 30-31Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 32-33Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 34-35Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 36-37Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 38-39Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 40-41Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 42-43Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 44-45Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 46-47Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 48-49Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 50-51Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 52-53Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 54-55Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 56-57Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 58-59Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 60-61Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 62-63Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 64-65Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 66-67Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 68-69Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 70-71Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 72-73Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 74-75Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 76-77Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 78-79Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 80-81Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 82-83Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 84-85Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 86-87Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 88-89Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 90-91Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 92-93Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 94-95Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 96-97Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 98-99Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 100-101Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 102-103Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 104-105Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 106-107Trois Couleurs numéro 170 jun/jui 2019 Page 108