Trois Couleurs n°165 décembre 2018
Trois Couleurs n°165 décembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°165 de décembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MK2 Agency

  • Format : (170 x 285) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 16,4 Mo

  • Dans ce numéro : Amanda...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
« PUISSANT » LES INROCKUPTIBLES « INCROYABLE D’INTENSITÉ » TÉLÉRAMA « GASPARD ULLIEL EXTRAORDINAIRE » PREMIÈRE GASPARD ULLIEL GUILLAUME GOUIX « TERRIBLEMENT ENVOÛTANT » JDD « MAGNIFIQUE » LES ★★★★★ PARIS MATCH LANG KHÊ TRAN CONFINS DUMONDE UN FILM DE GUILLAUME NICLOUX LE 5 DÉCEMBRE AU CINÉMA GÉRARD DEPARDIEU eut ! 11Î 5o 1.o L DES RÉALISATEURS Société des réalisateurs de films CANNES scénario GUILLAUME NICLOUX et JERÔME BEAUJOUR Design  : Benjamin Seznec/TROÏKA
ÉDITO Paris, et plus précisément ses XIe et XII e arrondissements. C’est là que déambulent, à pied ou à vélo, les héros du nouveau film de Mikhaël Hers, Amanda  : une fillette orpheline de 8 ans (bouleversante Isaure Multrier), et son oncle qui, du jour au lendemain, se retrouve à devoir s’occuper d’elle (merveilleux Vincent Lacoste, poursuivant ici sa mue spectaculaire). Les commerces de la place Léon-Blum, la longue rue de Charenton qui file de la Bastille au bois de Vincennes, les abords du marché d’Aligre, le parc de la Coulée verte, l’esplanade de la gare de Lyon… Le talent de Mikhaël Hers doit beaucoup à sa manière, précise, amoureuse, de filmer la géographie des villes. Depuis une dizaine d’années, son cinéma sillonne ainsi des territoires urbains clairement délimités, comme autant de terrains de jeu, d’errance et de fantasmes pour les personnages  : les alentours du bois de Boulogne et le quartier de Montparnasse dans le court métrage Charell (2006) et le moyen Montparnasse (2009) ; la banlieue ouest de Paris dans Primrose Hill (2007) et Memory Lane, son premier long en 2010 ; les rues et parcs de Berlin, Paris et New York dans Ce sentiment de l’été (2016). Dans Amanda, le Paris que montre Hers est celui d’après le drame – la majeure partie du film se déroule après un attentat (fictif) dans lequel la maman d’Amanda décède, et à quelques pâtés de maison des vrais attentats de 2015. On y sent la peur, l’incrédulité, le chagrin. Mais, par la grâce d’une mise en scène pleine d’empathie, on y perçoit aussi beaucoup d’espoir, à mesure que les deux héros résilients, à force d’arpenter calmement les lieux, se réapproprient doucement l’espace. JULIETTE REITZER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 1Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 2-3Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 4-5Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 6-7Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 8-9Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 10-11Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 12-13Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 14-15Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 16-17Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 18-19Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 20-21Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 22-23Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 24-25Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 26-27Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 28-29Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 30-31Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 32-33Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 34-35Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 36-37Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 38-39Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 40-41Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 42-43Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 44-45Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 46-47Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 48-49Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 50-51Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 52-53Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 54-55Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 56-57Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 58-59Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 60-61Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 62-63Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 64-65Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 66-67Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 68-69Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 70-71Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 72-73Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 74-75Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 76-77Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 78-79Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 80-81Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 82-83Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 84-85Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 86-87Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 88-89Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 90-91Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 92-93Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 94-95Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 96-97Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 98-99Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 100-101Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 102-103Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 104-105Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 106-107Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 108-109Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 110-111Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 112-113Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 114-115Trois Couleurs numéro 165 décembre 2018 Page 116