Trendy n°1 oct 13 à fév 2014
Trendy n°1 oct 13 à fév 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de oct 13 à fév 2014

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Groupe Express-Roularta

  • Format : (174 x 225) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 6,0 Mo

  • Dans ce numéro : conseils pour réussir sa vie étudiante... bien démarrer votre année en mode Trendy !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
TO Tatouages, piercings… La tête de l’emploi 50 … ça passe à l’entretien d’embauche ? Son piercing à l’arcade n’a même pas encore fêté son premier anniversaire que déjà Pierrick, 19 ans, étudiant en seconde année de DUT GEA à Dijon, a dû se résoudre à quelques concessions... Mon piercing/tatouage... je le garde ou pas ? « J’avais une présentation de projets tutorés à faire, explique-t-il. L’une de mes profs m’a pris à part et m’a demandé ce que je comptais faire pour mon piercing. Elle m’a fortement conseillé de le retirer. » Ce qu’il a fait, non sans mal. « Ça m’a pris une heure pour l’enlever, et une autre pour le remettre ! Au moins, cela m’a entraîné pour la suite. » Pierrick a pris la décision de retirer également son piercing pour son entretien d’entrée à l’IAE quelques semaines plus tard. « Je n’ai pas envie que cela puisse être un frein à mon admission, ce serait dommage. » Mais ça ne sera pas systématique. « Que ce soit pour le stage que je dois effectuer dans une agence d’intérim ou pour le petit boulot que je fais le samedi – rouleur dans un entrepôt –, je le garde, et cela ne pose pas problème. Je pense que j’irai au feeling. Et en cas de doute, je l’enlèverai. » Marine, en master de droit à Paris, a joué tactique pour choisir l’emplacement de son tatouage (un signe chinois)  : « Sur la nuque ! J’avais bien conscience des réticences que cela pourrait susciter dans ma vie professionnelle. Je ne voulais pas non plus que mon tatouage me mette des bâtons Qu’ils soient sciemment choisis ou le résultat d’une soirée trop arrosée, vous voilà orné de piercings ou de tatouages bien visibles. Qu’en faire lors d’entretiens d’embauche ? dans les roues. Comme ça, quand j’en ai envie et que je peux le montrer, je me relève les cheveux. Et quand je veux ou dois le cacher, je les détache. » De la tolérance chez les recruteurs Et les recruteurs, fans ou pas des tatouages et piercings ? « Les choses semblent se détendre, reconnaît Dominique Cornier, consultante en cabinet de recrutement*. Les personnes qui vont recruter ont entre 40 et 50 ans et vont, dans leur grande majorité, accepter ces marques de « culture jeune ». Mais tout dépend du nombre et de l’endroit. Un ou deux piercings aux oreilles ou sur le nez, si cela reste discret... ne posent à mon sens pas de problème. En revanche, attention à ceux qui sont trop excentriques, cela peut choquer. Cela dit, il est toujours possible de les retirer pour l’entretien. Pour les tatouages, attention à ceux sur le visage (derrière l’oreille, c’est moins problématique) ou à ceux très visibles, très gros, très colorés sur les avant-bras. » Tout dépend du poste et de l’entreprise L’important est surtout de s’adapter à la culture de l’entreprise. « Être routier ou manutentionnaire avec des tatouages nombreux et visibles ne pose pas de problème, estime Dominique Cornier. Avoir les mêmes tatouages et vouloir devenir conseiller bancaire auprès de chefs d’entreprise peut être plus compliqué. Piercings
Getty et tatouages vont avec une culture d’entreprise jeune, moderne, ouverte... dans des entreprises jeunes, type start-up. » Confirmation de Lucie, chargée de recrutement pour une grande marque de cosmétiques  : « Notre marque prône la liberté d’expression et de look. Donc plus les gens sont décalés, plus ils ont une personnalité affichée, plus on les apprécie. Chez nous, tatouages et piercings ne sont pas du tout rédhibitoires, Les recruteurs qui ont entre 40 et 50 ans acceptent plus facilement les marques de « culture jeune ». au contraire. En tout cas chez les maquilleurs. Dans les bureaux, c’est plus classique. Et dans d’autres marques de notre groupe, c’est totalement différent. Parfois les démonstratrices doivent porter un uniforme et s’attacher les cheveux. Alors les piercings... Mais s’ils sont relativement discrets lors de l’entretien et que le candidat accepte de les retirer sur le lieu de travail, ce n’est pas éliminatoire. » Dans le cabinet d’audit de Romain, les règles sont plus strictes. « Très honnêtement, jusqu’à présent, personne n’a eu l’idée de se présenter en entretien avec un piercing ou un tatouage visible. Pas même un petit diamant sur la narine. Je crois que si ça arrivait, je me dirais d’emblée que cette personne n’est pas en phase avec nous. À moins que le candidat ne soit vraiment très brillant... et qu’il accepte de retirer le piercing en question ! » Nos conseils Avant tout entretien, renseignez-vous sur la culture de l’entreprise (c’est d’ailleurs valable même sans piercing ou sans tatouage !). Posez-vous la question de l’histoire et des valeurs de la marque, du secteur. Prenez en compte la nature de l’emploi convoité  : si vous êtes en contact avec des clients, soyez d’autant plus vigilant. Si, malgré ces précautions, vous sentez un malaise à ce sujet lors de la rencontre, n’hésitez pas à désamorcer en précisant clairement que vous êtes prêt à renoncer à votre piercing et à cacher votre tatouage. Bref, adaptez-vous ! ◊ Virginie Plaut (*) Dominique Cornier Consultants.. 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 1Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 2-3Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 4-5Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 6-7Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 8-9Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 10-11Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 12-13Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 14-15Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 16-17Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 18-19Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 20-21Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 22-23Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 24-25Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 26-27Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 28-29Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 30-31Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 32-33Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 34-35Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 36-37Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 38-39Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 40-41Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 42-43Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 44-45Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 46-47Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 48-49Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 50-51Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 52-53Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 54-55Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 56-57Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 58-59Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 60-61Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 62-63Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 64-65Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 66-67Trendy numéro 1 oct 13 à fév 2014 Page 68