Touring n°2019-10 octobre
Touring n°2019-10 octobre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-10 de octobre

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Touring Club Suisse

  • Format : (210 x 282) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 38,8 Mo

  • Dans ce numéro : esquisse d'une mobilité durable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
L’éco-cycle révélé Un nouvel outil d’analyse du cycle de vie des véhicules, le Life Cycle Assessment, permet de comparer différentes technologies de propulsion en termes d’émissions de gaz à effet de serre. Et cela sur toute leur durée de vie. TEXTE FELIX MAURHOFER Les voitures électriques sont-elles réellement plus vertes que celles dotées d’un moteur à combustion ? e ife ycle Assessment (A), un outil logiciel destiné aux experts, répond à cette question. e softare évalue le bilan complet des gaz à effet de serre d’un véhicule, de sa fabrication à son élimination, en passant par son utilisation.’outil logiciel a été commandé par les clubs AT, A et ADA, avec le soutien du T depuis sa création. l permet de comparer les différents modes de propulsion, des motorisations essence, diesel et hybrides, jusqu’aux moteurs électriques. e A met en évidence quelle technologie est la plus à mme de réduire les émissions de gaz à effet de serre. es analyses comprennent des données sur le dioxyde de carbone (2), le méthane (4) et l’oxyde nitreux (2). es gaz à effet de serre émis lors de la production de carburant et de l’approvisionnement énergétique sont également pris en compte. es émissions polluantes (x), la masse de particules () et le nombre de particules () ne sont pas pris en considération dans l’analyse A. et outil ne se substitue donc pas aux mesures E ni au programme de mesure reen A, mais constitue un judicieux complément. Dans les faits, il sert à décomposer les modes de propulsion en catégories de véhicules. usqu’à présent, ceci ne pouvait pas vraiment tre présenté de manière transnationale en fonction du type de propulsion, du poids, de la taille de la batterie, du mélange de combustibles ou d’électricité, etc. e consommateur pourra ainsi mieux percevoir les différences entre les pays. Pertinence des canaux Différents canaux énergétiques sont possibles, que ce soit pour la propulsion des moteurs à combustion comme pour celle des blocs électriques. En principe, moins l’énergie primaire pour la production de carburant et la fabrication de véhicules provient de sources fossiles (charbon, pétrole, gaz naturel), meilleur est le bilan des gaz à effet de serre. e paramètre majeur est le besoin en énergie destiné au fonc- Emissions de gaz à effet de serre en cours de vie d’une voiture suisse (diagramme schématique) Production DOSSIER Base de calcul 13 000 km/an 15 ans de vie Voiture électrique Capacité de la batterie  : 35 kWh Vie de la batterie  : 150 000 km 175 g CO2 eq/kWh 16 touring octobre 2019 Essence Diesel Gaz naturel Pile à combustible Voiture électrique Usage Durée de vie tionnement des véhicules durant la phase d’utilisation. En plus d’une bonne efficacité énergétique et d’une économie de carburant, les véhicules légers et de petites dimensions permettent aussi d’utiliser moins de ressources dans la chane de production. a durée de vie du véhicule, de la batterie de traction et de la pile à combustible, a une influence importante sur l’impact écologique, en particulier dans le cas des véhicules électriques à batterie et des systèmes de propulsion avec pile à combustible. Dans la production de composants bioénergétiques, les aspects sociaux doivent aussi tre pris en compte et les inconvénients écologiques exclus. a biomasse issue des déchets et des matières résiduelles et les biocarburants de deuxième ou troisième génération sont moins affectés par ces risques, par exemple pour ce qui est de la production de carburant à partir d’algues. Des critères écologiques doivent également tre appliqués à la production de combustibles fossiles. ◆ Comme démontré par l’analyse Life Cycle, les voitures électriques (ligne verte) partent avec un désavantage dû à la complexité de la production des batteries. Au fil de l’utilisation toutefois,ce désavantage se transforme en un atout climatique. Recyclage
L’art de se mouvoir, autrement La part de marché des voitures à propulsions alternatives a presque doublé entre juillet 2018 et 2019, alors que le total des véhicules nouvellement immatriculés reste stable. Focus sur ces motorisations qui ont le vent en poupe. TEXTE ALINE BEAUD Propulsions alternatives, quèsaco ? Définition d’auto-suisse  : e terme générique désigne tous les types de propulseurs qui ne fonctionnent pas uniquement à l’essence ou au diesel. n regroupe dans la catégorie des véhicules alternatifs ceux qui roulent au gaz (bio ou non), à l’éthanol (bio ou non), à l’hydrogène (pile à combustible ou combustion) ou à l’électricité (hybrides compris). 19 729 véhicules’est le nombre de voitures de tourisme neuves avec propulsions alternatives mises en circulation entre janvier et juillet enuisse et dans la principauté duiechtenstein, d’après auto-suisse. En tout, voitures ont été immatriculées durant cette période (, par rapport à la période précédente). Parc automobile suisse En, on recensait voitures purement électriques, soit fois plus qu’en (voitures). 3 114 726 véhicules à essence 1 374 246 véhicules diesel 79 737 véhicules hybrides (essence-électrique, diesel-électrique) 19 181 véhicules purement électriques Part de marché our la première fois, la part de marché des propulsions alternatives dépasse le seuil des au premier semestre (part cumulée janjuil.,). our le seul mois de juillet, celle-ci a presque doublé par rapport au mme mois d’été l’an dernier () et se monte à,. 72% Une grande majorité desuisses peuvent s’imaginer acheter un modèle à propulsion alternative lors du choix de leur prochain véhicule. En revanche, seuls considèrent un achat dans les prochaines années, tandis que affirment vouloir acquérir un tel véhicule dans les à années. 2323 e nombre de sites disposant de stations de recharge publiques (par rapport au er janvier). n compte aussi stations de gaz naturelbiogaz et stations-service à hydrogène (état au er janvier). Sources  : auto-suisse, Baromètre de la mobilité 2018, Office fédéral de la statistique, suisseénergie. 10% 8% 6% 4% 2% DOSSIER 95 gr. de CO2 par kilomètre’est la valeur cible moyenne pour les voitures de tourisme à partir de l’année prochaine. Elle est actuellement fixée à grammes. elon auto-suisse, une forte progression du marché des propulsions alternatives est nécessaire pour atteindre cet objectif. ◆ Les meilleures ventes de voitures électriques et hybrides rechargeable (premier semestre 2019) 2572 unités Tesla Model 3 * 774 unités Renault Zoe * 445 unités BMW i3 * 413 unités Hyundai Kona EV * 364 unités Mitsubishi Outlander PHEV ** 288 unités Jaguar I-Pace EV400 * 242 unités Nissan Leaf * 231 unités Audi e-tron55 * 228 unités Tesla Model S * 220 unités Volvo XC60 Twin Engine ***électrique **hybride rechargeable Développement de la part de marché des propulsions alternatives en pourcentage () 0% 2015 2016 2017 2018 2019 1er sem. BEV = voiture électrique PHEV = voiture hybride rechargeable HEV = voiture hybride électrique classique GNC = voiture à gaz naturel octobre 2019 touring 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Touring numéro 2019-10 octobre Page 1Touring numéro 2019-10 octobre Page 2-3Touring numéro 2019-10 octobre Page 4-5Touring numéro 2019-10 octobre Page 6-7Touring numéro 2019-10 octobre Page 8-9Touring numéro 2019-10 octobre Page 10-11Touring numéro 2019-10 octobre Page 12-13Touring numéro 2019-10 octobre Page 14-15Touring numéro 2019-10 octobre Page 16-17Touring numéro 2019-10 octobre Page 18-19Touring numéro 2019-10 octobre Page 20-21Touring numéro 2019-10 octobre Page 22-23Touring numéro 2019-10 octobre Page 24-25Touring numéro 2019-10 octobre Page 26-27Touring numéro 2019-10 octobre Page 28-29Touring numéro 2019-10 octobre Page 30-31Touring numéro 2019-10 octobre Page 32-33Touring numéro 2019-10 octobre Page 34-35Touring numéro 2019-10 octobre Page 36-37Touring numéro 2019-10 octobre Page 38-39Touring numéro 2019-10 octobre Page 40-41Touring numéro 2019-10 octobre Page 42-43Touring numéro 2019-10 octobre Page 44-45Touring numéro 2019-10 octobre Page 46-47Touring numéro 2019-10 octobre Page 48-49Touring numéro 2019-10 octobre Page 50-51Touring numéro 2019-10 octobre Page 52-53Touring numéro 2019-10 octobre Page 54-55Touring numéro 2019-10 octobre Page 56-57Touring numéro 2019-10 octobre Page 58-59Touring numéro 2019-10 octobre Page 60-61Touring numéro 2019-10 octobre Page 62-63Touring numéro 2019-10 octobre Page 64-65Touring numéro 2019-10 octobre Page 66-67Touring numéro 2019-10 octobre Page 68-69Touring numéro 2019-10 octobre Page 70-71Touring numéro 2019-10 octobre Page 72-73Touring numéro 2019-10 octobre Page 74-75Touring numéro 2019-10 octobre Page 76-77Touring numéro 2019-10 octobre Page 78-79Touring numéro 2019-10 octobre Page 80-81Touring numéro 2019-10 octobre Page 82-83Touring numéro 2019-10 octobre Page 84-85Touring numéro 2019-10 octobre Page 86-87Touring numéro 2019-10 octobre Page 88-89Touring numéro 2019-10 octobre Page 90-91Touring numéro 2019-10 octobre Page 92