Touring n°2019-09 septembre
Touring n°2019-09 septembre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-09 de septembre

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Touring Club Suisse

  • Format : (210 x 282) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 34,4 Mo

  • Dans ce numéro : parés pour le grand décollage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
« Ma valise est prête en dix minutes » Célèbre comédien outre-Sarine, Leonardo Nigro (45 ans) s’est fait connaître par ses apparitions remarquées dans des longs métrages, des émissions de télévision ainsi que dans des spots publicitaires. Nous l’avons rencontré pour un bref entretien au cours duquel il est question de spontanéité, de voyages et… de papier hygiénique. INTERVIEW DOMINIC GRAF PHOTOS EMANUEL FREUDIGER Leonardo Nigro vit avec sa famille à Zurich. 74 touring septembre 2019 Pourquoi n’appréciez-vous pas le terme vacances ? Leonardo Nigro  : L’image qui me vient en tête est celle d’une chaise longue, dans laquelle on s’affale durant deux semaines. Je peux comprendre tous ceux qui aiment à se détendre sur la plage, à l’abri du stress de la vie quotidienne. Mais mon but est d’expérimenter le plus possible, de découvrir un pays et ses habitants. C’est là que je vois la différence entre partir en vacances et voyager. Par exemple, je me rends principalement dans des restaurants où mangent les
autochtones. Cela mène souvent à des rencontres passionnantes, débouchant sur quelques tuyaux que j’utilise ensuite le plus spontanément possible. La spontanéité est donc importante pour vous. Mais cela ne comporte-t-il pas aussi des risques, surtout si vous voyagez en famille ? Bien sûr. Depuis que mon fils est né, je planifie plus qu’auparavant, mais pas jusque dans les moindres détails. J’ai remarqué toutefois que j’étais devenu un peu moins téméraire. Je me prépare mieux et ne nagerais plus par exemple dans l’obscurité d’un fleuve au Costa Rica, dans lequel j’avais aperçu la veille des crocodiles et des ailerons de requins. Ce furent probablement les 40 mètres les plus longs que j’aie eu à parcourir dans mon existence ! La planification, c’est bien. Mais il y a toujours quelque chose qui peut survenir en voyage. Comment vous protégez-vous, vous et votre famille, en cas d’urgence ? Oui, personne n’est à l’abri des impondérables. Mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée d’y songer constamment. A trop y penser, cela finit justement par se produire. Bien entendu, le Livret ETI, que j’ai désormais conclu pour toute la famille, contribue à me rassurer. Avec le Livret ETI dans vos bagages, il est plus facile de voyager. Pourquoi avez-vous opté pour le Livret ETI ? Beaucoup de gens lui font confiance, c’est un signe qui ne trompe pas. Et de plus, le TCS représente pour moi une certaine idée du pragmatisme suisse, mais également de la confiance et de la compétence. Je me sens simplement entre de bonnes mains. Certaines personnes réduisent le TCS à son seul service de dépannage. Mais ce n’est qu’une petite partie de ses prestations. Le fait de recevoir de l’aide dans presque tous les domaines de la vie, que ce soit un conseil pour un vélo électrique ou un service d’interprète depuis une pharmacie aux Philippines, par exemple, m’impressionne beaucoup. Le Livret ETI est également valable en Suisse. Y voyagez-vous aussi ? Oui, bien sûr. Nous nous rendons régulièrement à Bettmeralp, dans le Haut-Valais, été comme hiver. Pas de voitures, de nombreuses activités de loisirs et la magie du glacier d’Aletsch… Un lieu de ressourcement. Appréciez-vous également de voyager à titre professionnel ? C’est différent car il y a pas mal de routine et je parviens désormais à faire ma valise en moins de dix minutes. Ceci dit, oui, j’apprécie également les voyages ou les vols vers les lieux de tournage, et j’aime par-dessus tout la réjouissance qui les précède. Une fois sur place, j’ai souvent beaucoup de temps pour m’acclimater. J’aime bien ça. Avez-vous déjà utilisé vos talents de comédien lors d’un voyage ? Non, pas consciemment. Mais apparemment, le charme a dû opérer une fois, lorsqu’un siège en classe affaire s’est miraculeusement libéré pour moi, sans que je ne demande rien. Je me suis empressé de l’accepter. « Je mange surtout dans les restaurants que fréquentent les autochtones » En tant qu’acteur, vous devez être capable de jouer différents rôles. Lequel préférez-vous  : celui du méchant ou celui du héros ? Chaque rôle a son charme et cela dépend de la façon dont je l’interprète. Si, par exemple, je joue un boss de la mafia ou un meurtrier, mon but n’est pas seulement de faire sortir le côté négatif du personnage, mais également d’en connaître la profondeur et de comprendre pourquoi il en est arrivé là. Cela exige une préparation minutieuse – je connais le texte par cœur lorsque je commence à tourner – et une certaine souplesse. J’aime parfois aussi ajouter un zeste de spontanéité au niveau des dialogues ou des accessoires, cela donne de la crédibilité à mon jeu. Avez-vous un modèle à suivre ? Oui, mon fils. Depuis sa naissance, j’ai redécouvert beaucoup de choses  : l’impertinence positive par exemple qui, malgré le politiquement correct, vous permet de dire ce que vous pensez ou ressentez sur le moment. Mes parents sont également mes modèles. Ah, mais j’en oublie un  : le footballeur Gennaro Gattuso. Lorsque les kilos me le permettaient encore, j’étais un bon joueur et j’ai été influencé par ce type de combattant, qui donne toujours tout sur un terrain. Malgré vos rôles à la télévision et au cinéma, on vous reconnaît plus souvent en raison de la publicité pour les chocolats Celebrations. N’est-ce pas un peu frustrant ? Non, pas du tout. J’en suis même fier. Après tout, ce spot publicitaire existe depuis dix ans déjà, en Suisse et en Allemagne, devenant ainsi la pub suisse ayant connu le plus de succès. Je trouve cela amusant lorsque les gens me reconnaissent et m’offrent du chocolat. Sérieusement ? Les gens vous offrent du chocolat ? Oui, assez fréquemment même. Ou alors ils regrettent de ne pas en avoir. Cela mène à des situations cocasses dans l’ascenseur, dans les magasins ou au restaurant. Je me dis parfois qu’il était préférable de faire de la pub pour du chocolat plutôt que pour du papier hygiénique ou quelque chose de ce genre. ◆ Leonardo Nigro CLUB UNE PROTECTION VOYAGE GLOBALE Un problème grave peut survenir durant les vacances. C’est pourquoi vous devriez vous fier à la couverture complète et annuelle de l’assurance voyage du TCS. Avec le Livret ETI, le TCS vient à votre aide rapidement et en toute fiabilité – lors de chaque voyage, en Suisse également. Le Livret ETI s’occupe également des problèmes de bagages, des franchises onéreuses lors de la location d’une voiture et du remboursement des frais de billet en cas d’impossibilité d’assister à un concert pour cause de maladie, que ce soit en Suisse ou à l’étranger. 0800 140 000, tcs.ch/eti Carte d’identité  : Leonardo Nigro (*15.2.1974), comédien suisse alémanique. Outre divers rôles dans des séries télévisées (Tatort, Alarme pour Cobra 11, entre autres), il a tourné dans des longs métrages comme Grounding, de Michael Steiner (2006) ou Schellen- Ursli. Il a reçu en 2014 le Prix suisse du film télévisé. Leonardo Nigro vit depuis 1999 avec Mayumi Steiner. Ils ont un fils, prénommé Leano (7 ans). septembre 2019 touring 75



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Touring numéro 2019-09 septembre Page 1Touring numéro 2019-09 septembre Page 2-3Touring numéro 2019-09 septembre Page 4-5Touring numéro 2019-09 septembre Page 6-7Touring numéro 2019-09 septembre Page 8-9Touring numéro 2019-09 septembre Page 10-11Touring numéro 2019-09 septembre Page 12-13Touring numéro 2019-09 septembre Page 14-15Touring numéro 2019-09 septembre Page 16-17Touring numéro 2019-09 septembre Page 18-19Touring numéro 2019-09 septembre Page 20-21Touring numéro 2019-09 septembre Page 22-23Touring numéro 2019-09 septembre Page 24-25Touring numéro 2019-09 septembre Page 26-27Touring numéro 2019-09 septembre Page 28-29Touring numéro 2019-09 septembre Page 30-31Touring numéro 2019-09 septembre Page 32-33Touring numéro 2019-09 septembre Page 34-35Touring numéro 2019-09 septembre Page 36-37Touring numéro 2019-09 septembre Page 38-39Touring numéro 2019-09 septembre Page 40-41Touring numéro 2019-09 septembre Page 42-43Touring numéro 2019-09 septembre Page 44-45Touring numéro 2019-09 septembre Page 46-47Touring numéro 2019-09 septembre Page 48-49Touring numéro 2019-09 septembre Page 50-51Touring numéro 2019-09 septembre Page 52-53Touring numéro 2019-09 septembre Page 54-55Touring numéro 2019-09 septembre Page 56-57Touring numéro 2019-09 septembre Page 58-59Touring numéro 2019-09 septembre Page 60-61Touring numéro 2019-09 septembre Page 62-63Touring numéro 2019-09 septembre Page 64-65Touring numéro 2019-09 septembre Page 66-67Touring numéro 2019-09 septembre Page 68-69Touring numéro 2019-09 septembre Page 70-71Touring numéro 2019-09 septembre Page 72-73Touring numéro 2019-09 septembre Page 74-75Touring numéro 2019-09 septembre Page 76-77Touring numéro 2019-09 septembre Page 78-79Touring numéro 2019-09 septembre Page 80-81Touring numéro 2019-09 septembre Page 82-83Touring numéro 2019-09 septembre Page 84-85Touring numéro 2019-09 septembre Page 86-87Touring numéro 2019-09 septembre Page 88-89Touring numéro 2019-09 septembre Page 90-91Touring numéro 2019-09 septembre Page 92