Touring n°2019-04 avril
Touring n°2019-04 avril
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04 de avril

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Touring Club Suisse

  • Format : (210 x 282) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 29,1 Mo

  • Dans ce numéro : équipement vélo pour jungle urbaine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
CLUB Le TCS rouvre les horizons lointains Après avoir prospéré en Romandie sous l’impulsion de TCS Genève, l’organisation de voyages maison revit à l’enseigne de TCS Voyages Club, qui acquiert dès cette année une dimension nationale. Les explications de son directeur désigné, Henri-Pierre Galletti. INTERVIEW DOMINIC GRAF, JÉRÔME LATHION PHOTO EMANUEL FREUDIGER TCS Voyages a disparu en 2009, victime de la conjoncture. Mais l’aventure a continué à l’échelle de la section genevoise du club, puis d’autres sections romandes. Un succès tel que TCS Voyages Club a été porté sur les fonts baptismaux par la direction générale du TCS, avec la volonté d’élargir l’offre à l’échelle du pays entier. Directeur de la section genevoise à mi-temps pour trois mois encore, Henri- Pierre Galletti (51 ans) assumera la direction de la nouvelle structure à plein temps dès l’été prochain. Son ambition  : répondre aux besoins d’évasion spécifiques des voyageurs de tout âgeet de toute région de Suisse. Interview. Le TCS a sacrifié il y a quelques années son activité de voyagiste. Pourquoi un tel renouveau ? Pour le comprendre, il faut revenir à 2009, quand le TCS a décidé de vendre sa branche de voyages au géant Kuoni. C’était un choix stratégique compréhensible à l’époque, car la concurrence devenait intenable, renforcée par les développements d’internet. De par sa taille, le TCS s’est retrouvé alors à la peine sur ce marché. Mais des niches avaient été développées, qui répondaient à l’attente des membres. TCS Genève a donc réalisé un projet pilote en 2013 en développant une activité de tour operating, soit en produisant ses propres voyages et en les commercialisant à l’attention de petits groupes de langue française. Ce fut un succès à Genève, grâce à la compétence de spécialistes des voyages TCS, sous la houlette de Corinne Cayla, qui ont accepté de perpétuer la tradition. Le concept fut ensuite élargi avec le concours d’autres sections romandes. Et il a été entretenu par Mario Brunelli pour la Suisse alémanique. Il a fini par intéresser la direction générale du TCS, qui a manifesté son désir de rendre cette activité nationale et de la reprendre. 76 touring avril 2019 Henri-Pierre Galletti dirige la petite équipe de 5 personnes qui a pour mission de donner une envergure nationale à TCS Voyages Club. Quelles sont vos spécialités et quel est votre public-cible ? Notre public-cible, qui nous témoigne une incroyable fidélité, est composé de personnes âgées de 60 ans et plus, séduites par les grands voyages effectués dans des conditions confortables, en petits de groupes de 12 à 20 personnes. C’est donc une clientèle qui nous est bien connue, qui représente en quelque sorte un club de voyage au sein du club TCS, ce dont nous sommes fiers. La sécurité de notre organisation nous ouvre le monde entier, du cap Horn au Japon, en passant par la Jordanie ou l’Iran. Ces prochains mois, nous allons en priorité étoffer l’offre aux clients alémaniques. Un premier voyage en Chine a pu leur
être proposé fin 2018. Un autre sera proposé au Vietnam, en novembre 2019. Ils seront toujours plus nombreux à partir de l’année 2020. Les membres TCS bénéficient-ils de conditions spéciales ? Notre offre est ouverte à toute personne intéressée, mais les membres TCS bénéficient d’un tarif préférentiel. Cela dit, les clients qui voyagent avec nous deviennent membres sans difficulté, ne serait-ce que pour la sécurité qu’offre le Livret ETI. Quelle importance accordez-vous à la promotion et à la vente en ligne ? Notre site internet est adapté pour l’heure à notre clientèle actuelle, qui a surtout besoin d’un contact humain avant de souscrire à l’achat. Mais il sera développé lorsque notre offre sera complète et cohérente. Internet et les médias sociaux doivent inviter au voyage et offrir un descriptif complet. Cet instrument suivra l’évolution de nouvelles niches, comme les voyages-aventure conçus à l’attention d’une clientèle plus jeune et connectée. En qualité de directeur, quel est votre principal défi ? Le grand challenge pour l’équipe est de réussir le déploiement de l’offre à l’échelle nationale. Nous devons nous donner le temps nécessaire pour répondre aux attentes locales. Dans ce contexte, notre chance est de pouvoir compter sur les sections du TCS, qui sont bien au fait des besoins régionaux. En Suisse alémanique, certaines ont manifesté leur intérêt et se sont déclarées prêtes à nous accueillir ce printemps pour des actions de présentation. L’autre défi est de séduire de nouvelles clientèles sur des terrains où le TCS n’est pas attendu a priori. Nous devrons y parvenir avec crédibilité et en emportant la confiance. CIRCULATION Une corvée et ses contraintes « Le printemps arrivé, je souhaiterais laver ma voiture comme il faut. Ai-je le droit de le faire sur ma propre place de parc ? » TEXTE VERA BEUTLER Il est possible que vous ne puissiez pas le faire comme et quand vous le voulez. Il existe certains détails, du point de vue légal, dont vous devez tenir compte avant de procéder au nettoyage de votre véhicule. Car il serait navrant de dépenser plus d’argent en amendes que dans une station de lavage. Tout d’abord, la loi sur la protection des eaux doit être respectée. Selon elle, il est interdit de déverser ou de laisser s’écouler dans les eaux d’égout des substances susceptibles de contaminer l’eau. Si de l’eau peut s’écouler depuis votre place de parc, vous ne pouvez pas utiliser de détergent afin d’éliminer la saleté de votre voiture. Et peu importe que le produit de nettoyage soit biodégradable  : dans tous les cas, vous risquez une amende. Vous vous Vera Beutler, responsable de lex4you. L’EXPERT TCS PLAINPICTURE autorités communales si ce raccordement est suffisant ou s’il existe d’autres prescriptions à respecter en matière de protection des eaux. Votre commune peut également vous renseigner sur les règlements locaux de police, qui parfois interdisent le lavage des voitures durant la pause de midi et de nuit ainsi que le dimanche. Il existe également des règlements d’immeubles qui légifèrent de la sorte. Et en été tout particulièrement, vous risquez de vous heurter à un autre obstacle  : en cas de manque d’eau, votre commune peut restreindre le lavage des voitures en fonction de sa réglementa- tion en la matière. ◆ De combien de collaborateurs disposez-vous pour réaliser cette ambition ? en sortirez mieux LEX4YOU Nous démarrons dans une ambiance de si votre parking est start-up avec un team de 5 personnes raccordé à un sys- lex4you est une plateforme interactive fournissant très expérimentées. Le gage d’une agilité propre à répondre aux besoins du les eaux usées vers tème qui achemine des renseignements juridiques axés sur la vie moment. Notre but n’est pas de devenir deux réseaux quo tidienne facilement une immense structure, mais de développer une offre qui est une plus-value d’égouts séparés. Il est néanmoins compréhensibles. Le TCS se tient à vos côtés pour la notion de membre TCS, de créer recommandé de pour toute question juridique  : lex4you.ch un « club voyage » au sein du club. ◆ vérifier auprès des avril 2019 touring 77



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Touring numéro 2019-04 avril Page 1Touring numéro 2019-04 avril Page 2-3Touring numéro 2019-04 avril Page 4-5Touring numéro 2019-04 avril Page 6-7Touring numéro 2019-04 avril Page 8-9Touring numéro 2019-04 avril Page 10-11Touring numéro 2019-04 avril Page 12-13Touring numéro 2019-04 avril Page 14-15Touring numéro 2019-04 avril Page 16-17Touring numéro 2019-04 avril Page 18-19Touring numéro 2019-04 avril Page 20-21Touring numéro 2019-04 avril Page 22-23Touring numéro 2019-04 avril Page 24-25Touring numéro 2019-04 avril Page 26-27Touring numéro 2019-04 avril Page 28-29Touring numéro 2019-04 avril Page 30-31Touring numéro 2019-04 avril Page 32-33Touring numéro 2019-04 avril Page 34-35Touring numéro 2019-04 avril Page 36-37Touring numéro 2019-04 avril Page 38-39Touring numéro 2019-04 avril Page 40-41Touring numéro 2019-04 avril Page 42-43Touring numéro 2019-04 avril Page 44-45Touring numéro 2019-04 avril Page 46-47Touring numéro 2019-04 avril Page 48-49Touring numéro 2019-04 avril Page 50-51Touring numéro 2019-04 avril Page 52-53Touring numéro 2019-04 avril Page 54-55Touring numéro 2019-04 avril Page 56-57Touring numéro 2019-04 avril Page 58-59Touring numéro 2019-04 avril Page 60-61Touring numéro 2019-04 avril Page 62-63Touring numéro 2019-04 avril Page 64-65Touring numéro 2019-04 avril Page 66-67Touring numéro 2019-04 avril Page 68-69Touring numéro 2019-04 avril Page 70-71Touring numéro 2019-04 avril Page 72-73Touring numéro 2019-04 avril Page 74-75Touring numéro 2019-04 avril Page 76-77Touring numéro 2019-04 avril Page 78-79Touring numéro 2019-04 avril Page 80-81Touring numéro 2019-04 avril Page 82-83Touring numéro 2019-04 avril Page 84-85Touring numéro 2019-04 avril Page 86-87Touring numéro 2019-04 avril Page 88-89Touring numéro 2019-04 avril Page 90-91Touring numéro 2019-04 avril Page 92