Touring n°2019-04 avril
Touring n°2019-04 avril
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04 de avril

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Touring Club Suisse

  • Format : (210 x 282) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 29,1 Mo

  • Dans ce numéro : équipement vélo pour jungle urbaine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
L’EXPERT TCS RÉDACTION TOURING Qu’est-ce qu’un véhicule hybride et comment ça fonctionne ? Une voiture hybride possède deux sources d’entraînement, un moteur thermique (généralement à essence) et un moteur électrique. L’énergie de décélération est récupérée dans la batterie et le moteur électrique délivre une puissance d’appoint à l’accélération. Quels sont les différents types d’hybridation ? Faisons une première distinction entre les hybrides essence et diesel. Ensuite, certaines hybrides, appelées plug-in (PHEV), sont équipées d’une batterie rechargeable sur le réseau et procurant une autonomie de 40 à 100 km en mode 100% électrique. Les véhicules plug-in avec prolongateur d’autonomie (range extender) sont en fait électriques, le moteur thermique ne servant qu’à accroître l’autonomie. Les hybrides non rechargeables sur le réseau sont souvent classées en fonction de leur degré d’assistance électrique, de l’hybridation complète à 48 touring avril 2019 la micro-hybridation, en passant par l’hybridation douce. Une hybridation totale permet de parcourir quelques kilomètres en mode électrique. La Toyota Prius, qui fit décoller la propulsion hybride il y a plus de 20 ans, en est l’exemple typique. Bien que la micro-hybridation et l’hybridation douce récupèrent aussi de l’énergie (souvent dans des batteries de 48 V), c’est pratiquement toujours le moteur thermique qui assure la locomotion. Quand un véhicule hybride a-t-il sa raison d’être ? Le progrès technologique se reflète aussi dans les consommations de carburant et les émissions de CO2 des moteurs essence et des diesels. Ces derniers peuvent être une bonne option pour les longs trajets. Cependant, les systèmes hybrides sont crédités de consommations encore plus basses selon le profil de conduite. Un véhicule hybride intégral est particulièrement économe en zone urbaine, ou même hors agglomérations si les trajets sont courts. Le plein de carburant se fait comme avec un véhicule conventionnel. Les hybrides plug-in conviennent aux personnes se déplaçant habituellement dans un rayon restreint, mais susceptibles de parcourir aussi des distances plus longues. De plus, il est important de disposer de stations de recharge à domicile ou en cours de route. Surtout dans le cas des véhicules électriques à prolongateur d’autonomie. Ballet de moteurs Les hybrides allient hybrides ont la cote blocs thermiques et électriques. LDDLes Qu’en est-il de l’offre de véhicules hybrides et de l’accueil qui leur est réservé ? Les Suisses ont acheté plus de 15 000 véhicules hybrides neufs l’an dernier (sur environ 300 000 immatriculations globales). Ce nombre est près de trois fois supérieur à celui des achats de véhicules 100% électriques. Le marché automobile suisse compte environ 2600 modèles, dont 150 hybrides. Et leur nombre va sensiblement augmenter au cours des pro- chains mois. ◆ De plus amples informations sur les différents véhicules et leurs coûts d’acquisition et d’entretien sous  : tcs.ch/recherche-auto ANTON KELLER Fonction  : responsable du départe- ment Conseils mobilité Profession  : ingénieur automobile Age  : 42 ans Contact  : tcs.ch/expert
PUBLICITÉ CONTRÔLER LE CHAUFFAGE AU SOL POUR ÉVITER DES SOUCIS. Il est vivement conseillé de procéder à une analyse préventive de l’état du système de chauffage au sol après 30 ans de fonctionnement. Le HAT-System, que nous utilisons depuis pas moins de 20 ans, est LA solution durable et éprouvée pour ce faire. Les systèmes de chauffage au sol ne sont pas éternels. Les systèmes de chauffage au sol sont très populaires chez nous parce qu’ils procurent un niveau de confort élevé. Mais ils ne sont pas éternels. Certaines parties de la maison ne sont plus aussi bien chauffées qu’elles l’étaient auparavant et il devient de plus en plus difficile de réguler la température de certaines pièces comme on le souhaiterait. Alors, il est temps de procéder à une analyse approfondie. Après 30 ans, il est possible que les conduites de votre système de chauffage au sol présentent des signes évidents de vieillissement. Les conduites d’eau posées dans le sol sont en effet soumises à des influences extérieures. La diffusion d’oxygène et les variations de la température mettent le matériau dans lequel les conduites sont fabriquées à rude épreuve. Elles se fragilisent et s’envasent, les deux causes principales de la perte d’efficacité des systèmes de chauffage au sol. Si vous ne réagissez pas, il y a un réel risque d’effondrement de l’ensemble du système. Ces problèmes touchent plus particulièrement les systèmes installés entre 1970 et 1990, car, à l’époque, les conduites étaient généralement fabriquées en matière plastique. Les conduites de chauffage au sol plus récentes, en revanche, possèdent un noyau en aluminium qui empêche pratiquement toute pénétration d’oxygène. Froid aux pieds ? Que faire ? Si vous êtes confronté aux premiers symptômes du problème, consultez sans tarder un spécialiste. Ce dernier devra d’abord inspecter votre système dans les moindres détails. Il est impératif d’en étudier l’ensemble des composants et d’interpréter les résultats sur la base de valeurs indicatives normalisées de la SICC. Ce n’est qu’après une analyse complète que vous saurez dans quel état votre système de chauffage au sol est réellement. Une telle analyse peut déjà être effectuée pour quelques centaines de francs. Comment puis-je résoudre les problèmes ? Auparavant, il n’y avait qu’une seule solution pour les systèmes de chauffage au sol en mauvais état  : le remplacement intégral. Depuis 1999, il y a cependant sur le marché une alternative moins radicale, mais néanmoins durable  : la rénovation intérieure des conduites avec pose d’un revêtement intérieur à l’aide d’un système appelé HAT-System. Ce procédé original de Naef GROUP offre aux anciens systèmes de chauffage au sol une protection durable sans gros travaux. Il est également de plus en plus souvent possible de se contenter de simples rinçages et nettoyages. Mais il faut savoir que cela ne résout pas tous les problèmes, surtout ceux inhérents aux vielles conduites en plastique. Dans le meilleur des cas, on ralentit la progression de l’envasement. Le véritable problème, la fragilisation du matériau des conduites, n’est pas éliminé durablement. Rénover avec l’original. Le HAT-System, en revanche, permet de rénover un système de chauffage au sol de manière durable. Il est beaucoup plus complexe à mettre en œuvre que le simple nettoyage. La pose d’un revêtement intérieur résistant à la diffusion selon la norme DIN 4726 créée, à l’intérieur de l’ancienne conduite, une couche protectrice qui arrête le processus de vieillissement. Le HAT-System est le seul procédé de rénovation interne de conduites qui rend les systèmes de chauffage au sol de la première génération étanches à la diffusion selon la norme DIN 4726. Si vous souhaitez prolonger durablement la vie de votre système de chauffage au sol tout en bénéficiant d’une garantie de dix ans, contactez-nous. Nous recommandons toujours notre analyse complète de l’état dans un premier temps. Le HAT-System est utilisé depuis 1999. ANALYSE DE L’ÉTAT Réserver une analyse préventive. Un spécialiste de Naef GROUP, HAT-Tech SA, effectuera l’analyse de l’état chez vous pour seulement CHF 490.–. L’analyse comprend un relevé de l’état selon les directives d’application et des conseils sur les éventuelles mesures à prendre. O Oui, une analyse de l’état m’intéresse. Nom Prénom Rue NPA/lieu Année de construction du bien Téléphone E-mail Date Signature Touring F-CH, 3/2019 Veuillez renvoyer le talon-réponse à notre siège principal  : Naef GROUP Wolleraustrasse 41, 8807 Freienbach E-mail  : info@naef-group.ch Tél.  : 044 786 79 00 Téléfax  : 044 786 79 10



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Touring numéro 2019-04 avril Page 1Touring numéro 2019-04 avril Page 2-3Touring numéro 2019-04 avril Page 4-5Touring numéro 2019-04 avril Page 6-7Touring numéro 2019-04 avril Page 8-9Touring numéro 2019-04 avril Page 10-11Touring numéro 2019-04 avril Page 12-13Touring numéro 2019-04 avril Page 14-15Touring numéro 2019-04 avril Page 16-17Touring numéro 2019-04 avril Page 18-19Touring numéro 2019-04 avril Page 20-21Touring numéro 2019-04 avril Page 22-23Touring numéro 2019-04 avril Page 24-25Touring numéro 2019-04 avril Page 26-27Touring numéro 2019-04 avril Page 28-29Touring numéro 2019-04 avril Page 30-31Touring numéro 2019-04 avril Page 32-33Touring numéro 2019-04 avril Page 34-35Touring numéro 2019-04 avril Page 36-37Touring numéro 2019-04 avril Page 38-39Touring numéro 2019-04 avril Page 40-41Touring numéro 2019-04 avril Page 42-43Touring numéro 2019-04 avril Page 44-45Touring numéro 2019-04 avril Page 46-47Touring numéro 2019-04 avril Page 48-49Touring numéro 2019-04 avril Page 50-51Touring numéro 2019-04 avril Page 52-53Touring numéro 2019-04 avril Page 54-55Touring numéro 2019-04 avril Page 56-57Touring numéro 2019-04 avril Page 58-59Touring numéro 2019-04 avril Page 60-61Touring numéro 2019-04 avril Page 62-63Touring numéro 2019-04 avril Page 64-65Touring numéro 2019-04 avril Page 66-67Touring numéro 2019-04 avril Page 68-69Touring numéro 2019-04 avril Page 70-71Touring numéro 2019-04 avril Page 72-73Touring numéro 2019-04 avril Page 74-75Touring numéro 2019-04 avril Page 76-77Touring numéro 2019-04 avril Page 78-79Touring numéro 2019-04 avril Page 80-81Touring numéro 2019-04 avril Page 82-83Touring numéro 2019-04 avril Page 84-85Touring numéro 2019-04 avril Page 86-87Touring numéro 2019-04 avril Page 88-89Touring numéro 2019-04 avril Page 90-91Touring numéro 2019-04 avril Page 92