Touring n°2019-04 avril
Touring n°2019-04 avril
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04 de avril

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Touring Club Suisse

  • Format : (210 x 282) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 29,1 Mo

  • Dans ce numéro : équipement vélo pour jungle urbaine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
TECHNIQUE SUZUKI JIMNY 1.5 COMPACT TOP La légende de Jimny Difficile de dire si c’est son design de boîte à chaussures ou son look de baroudeur éculé, toujours est-il que l’on s’arrache le Jimny. TEXTE MARC-OLIVIER HERREN PHOTOS FELIX MAURHOFER Excepté sa longévité hors norme, son prédécesseur n’avait guère fait de vagues depuis son apparition, en 1998. Tout le contraire de ce nouvel opus dont le profil issu du cubisme nippon fait craquer même ceux que la bagnole indiffère. A l’heure où la plupart des voitures sont coulées dans les mêmes moules stylistiques, ce mini tout-terrain assumant ses angles coupés à la serpe procure un bien fou. Assez pour attirer un essaim hétéroclite d’amateurs de jungle urbaine et de jungle tout court. Pas de quoi grimper aux arbres, mais presque, vu que son antique châssis en échelle et sa boîte de réduction lui autorisent toutes les facéties se refusant aux SUV. Carré d’épaules mais fluet. Le design néo-rétro est craquant. Délai d’attente  : 1 année ! 46 touring avril 2019 Les deux mignons leviers – l’un actionnant la traction 4×4, l’autre le réducteur – sont tellement tentants. A l’ère des transmissions automatiques, encore faut-il savoir les manipuler. Par contre, il est sûr que les utilisateurs du Jimny manieront assidûment la longue commande de boîte. Normal, il ne compte que 5 rapports, et courts de surcroît. Pas étonnant que sur autoroute, on cherche constamment à passer l’inexistante 6e. Histoire d’abaisser le régime de ce moulin à café ambulant éructant à 3750 tr/min à 120. Conduite rétro On le saisit très vite  : le Jimny déploie tous ses charmes à allure modérée. Une voiture à l’ancienne dont les pignons vous informent du passage des rapports. C’est très ressourçant, quoiqu’un peu fastidieux à la longue. Un bon remède à prescrire pour les futurs névrosés de la voiture électrique. Car le 1,5 l « atmo » au ronron graveleux s’agite allégrement sous le capot. Inutile néanmoins de le violenter. Le passage au bon rapport suffit à insuffler l’allant requis. Un moment de conduite devenu Il aime  : exhiber son design carré, crapahuter dans le terrain, se gausser des SUV, jouer de sa modularité, éviter les stations essence. Il n’aime pas  : les autoroutes, les épingles, les 0 à 100, les freinages violents, les oreilles sensibles. Ecran tactile infrarouge utilisable même avec des gants. rare. On pardonne donc volontiers les soubresauts sur les inégalités, moins les dandinements en freinage à coin. Et puis, l’habitacle, rétro mais pas trop, de ce baroudeur 4 places rassure. Les conducteurs aux bras noueux seront rassérénés par la présence de boutons, et les amateurs de loisirs par la modularité de la banquette 50/50. Et dire que les deux places arrière ne sont même pas exiguës. Franchement, ce Suzuki Jimny mérite bien mieux que de finir affublé de plaques agricoles et d’un autocollant 30 km/h. ◆ N Longueur  : 3,65 m ; coffre  : 85–377 l E1,5l, 102 ch, 110 Nm ; 5 vitesses, 4×4, réducteur ; vitesse maxi  : 145 km/h ; conso. (essai)  : 7,4 l/100 km ; autonomie  : 540 km L 25 990 fr.
PHOTOS LDD LEXUS UX 250H La dégaine de l’emploi N Longueur  : 4,50 m ; coffre  : 375 l E2 l essence, 146 ch, électrique 109 ch, total 184 ch ; boîte e-CVT ; 0 à 100 km/h dès 8,5 s ; conso. (NEDC)  : dès 4,1 l/100 km L 36 900 à 58 900 fr. Promu fer de lance de Lexus en Europe, le crossover UX se pose en véhicule urbain branché. Un modèle hybride privilégiant le confort. TEXTE MARC-OLIVIER HERREN Alui seul, ce crossover compact entend s’arroger la moitié des ventes suisses de la division premium de Toyota. Dans l’air du temps, il exhibe une carrosserie stylée associant éléments sculptés et arêtes saillantes. Le hayon incliné et la faible garde au sol (16 cm) achèvent d’apposer la griffe crossover. Et bien sûr, le conducteur conserve une position de conduite surélevée. L’habitacle est issu de la même veine. Sauf que les plans enchevêtrés de la planche de bord ne respirent pas la fluidité. Tout comme les deux massifs sélecteurs rotatifs flaquant la casquette de l’instrumentation. Reste que tout cela baigne dans le modernisme et que l’on peut agrémenter l’ambiance avec diverses textures, dont un revêtement reproduisant le papier japonais washi. Bref, le Lexus UX en jette. Et l’on apprécie les sièges avant aussi enveloppants que seyants. Nonobstant un accès étriqué, l’espace arrière est décent. Quant au coffre, certes bien configuré, il pâtit de la poupe inclinée et de l’espace réservé au moteur du modèle 4×4 (photo ci-contre). Hybride confort C’est que Lexus a uniquement retenu la motorisation hybride animée par un 4 cylindres et un bloc électrique à l’avant. La plupart des versions seront cependant des tractions intégrales. Avec une puissance globale de 184 ch, ce crossover compact recèle un appréciable dynamisme. Quoique sa vocation première est le roulage urbain ou fluide. La batterie de 1,4 kWh autorise une conduite électrique sur environ 2 km, mais sert surtout à assister le 2 litres. Comme toujours, la transmission est assurée par une boîte à train épicycloïdal. Les traditionnels hurlements en accélération ont été bien endigués par un encapsulage efficace. Le confort de marche est d’ailleurs l’un des traits marquants du Lexus UX. Lequel évolue tout en douceur et présente un comportement sécurisant parachevé par un régulateur et une assistance au maintien de voie actifs fournis de série. Signe des temps, l’affriolant bilan écologique (4,1 l/100 km, 94 g/km de CO2) en cycle NEDC corrélé tombe à 5,3 l et 120 g en cycle WLTP. Fort honorable néanmoins et proche de la réalité. ◆ TECHNIQUE Air de famille On retrouve la calandre trapézoïdale. Phares LED à triple faisceau. MARQUE DE SUV Comme tant d’autres, Lexus cède à la vogue des SUV  : ils constitueront près de 92% des véhicules qu’elle écoulera en Suisse cette année. Les modèles UX, NX et RX ne laisseront donc que des miettes à la compacte CT200, aux berlines IS, LS et aux exclusives sportives RC. Les berlines ne faisant pas recette, Lexus a renoncé à importer la nouvelle ES, qui n’était pas disponible en break ni en traction intégrale. Un choix regrettable mais logique vu les perspectives commerciales res- treintes. avril 2019 touring 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Touring numéro 2019-04 avril Page 1Touring numéro 2019-04 avril Page 2-3Touring numéro 2019-04 avril Page 4-5Touring numéro 2019-04 avril Page 6-7Touring numéro 2019-04 avril Page 8-9Touring numéro 2019-04 avril Page 10-11Touring numéro 2019-04 avril Page 12-13Touring numéro 2019-04 avril Page 14-15Touring numéro 2019-04 avril Page 16-17Touring numéro 2019-04 avril Page 18-19Touring numéro 2019-04 avril Page 20-21Touring numéro 2019-04 avril Page 22-23Touring numéro 2019-04 avril Page 24-25Touring numéro 2019-04 avril Page 26-27Touring numéro 2019-04 avril Page 28-29Touring numéro 2019-04 avril Page 30-31Touring numéro 2019-04 avril Page 32-33Touring numéro 2019-04 avril Page 34-35Touring numéro 2019-04 avril Page 36-37Touring numéro 2019-04 avril Page 38-39Touring numéro 2019-04 avril Page 40-41Touring numéro 2019-04 avril Page 42-43Touring numéro 2019-04 avril Page 44-45Touring numéro 2019-04 avril Page 46-47Touring numéro 2019-04 avril Page 48-49Touring numéro 2019-04 avril Page 50-51Touring numéro 2019-04 avril Page 52-53Touring numéro 2019-04 avril Page 54-55Touring numéro 2019-04 avril Page 56-57Touring numéro 2019-04 avril Page 58-59Touring numéro 2019-04 avril Page 60-61Touring numéro 2019-04 avril Page 62-63Touring numéro 2019-04 avril Page 64-65Touring numéro 2019-04 avril Page 66-67Touring numéro 2019-04 avril Page 68-69Touring numéro 2019-04 avril Page 70-71Touring numéro 2019-04 avril Page 72-73Touring numéro 2019-04 avril Page 74-75Touring numéro 2019-04 avril Page 76-77Touring numéro 2019-04 avril Page 78-79Touring numéro 2019-04 avril Page 80-81Touring numéro 2019-04 avril Page 82-83Touring numéro 2019-04 avril Page 84-85Touring numéro 2019-04 avril Page 86-87Touring numéro 2019-04 avril Page 88-89Touring numéro 2019-04 avril Page 90-91Touring numéro 2019-04 avril Page 92