Touring n°2019-04 avril
Touring n°2019-04 avril
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04 de avril

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Touring Club Suisse

  • Format : (210 x 282) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 29,1 Mo

  • Dans ce numéro : équipement vélo pour jungle urbaine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 touring avril 2019
Entrée d’autoroute Un véhicule circulant sur la voie d’accélération d’une entrée d’autoroute est en droit de devancer par la droite jusqu’à la fin de la ligne double marquée sur la chaussée. Dans l’exemple ci-contre, la voiture bleue peut devancer la voiture jaune jusqu’à l’extrémité de la surface hachurée en vert. Dès la fin de la ligne double (après la zone verte hachurée), le devancement n’est plus autorisé. Tronçon de présélection avec lieux de destination différents Sur un tronçon servant à la présélection, pour autant que des lieux de destination différents soient indiqués pour chacune des voies, il est autorisé de devancer par la droite (art. 36 OCR). Dans notre exemple, il est donc permis de devancer par la droite puisque chaque voie indique un lieu de destination différent. Mais attention  : lorsque deux pistes ont le même lieu de destination, le devancement par la droite est prohibé. Sortie d’autoroute Sur la voie de décélération d’une sortie d’autoroute, le devancement par la droite est autorisé (art. 36 OCR). Concrètement, sur notre illustration, la voiture bleue circulant sur la voie de décélération (hachurée en vert) est en droit de devancer la voiture jaune. Nouvelle mobilité, nouveaux défis Le département Sécurité routière du TCS traite de nombreux sujets, du devancement par la droite sur l’autoroute aux trottinettes électriques sur les trottoirs. Christophe Nydegger, responsable du service, explique comment la sécurité routière s’adapte aux constantes mutations. INTERVIEW DINO NODARI PHOTO MARC BAERTSCH Comment vous occupe le sujet du devancement par la droite sur l’autoroute ? Christophe Nydegger  : Le devancement par la droite est un sujet qui a été traité par nos experts. Ils y ont apporté les considérations nécessaires en termes de sécurité routière qui ont amené le TCS à soutenir la motion de notre vice-président, Thierry Burkart, auprès du Conseil fédéral. Cette motion est actuellement en consultation et nous devrions prochainement recevoir la prise de position du Conseil fédéral. Avec quelle méthodologie abordez-vous un tel sujet ? Dans un premier temps, nous identifions les thématiques d’intérêt par différents canaux  : observation des pratiques des usagers, veille médiatique, veille scientifique, suivi des données statistiques des accidents, suivi des arrêts du Tribunal fédéral. Lorsqu’un sujet s’avère intéressant, nous analysons son aspect de « dangerosité » avec l’éclairage de la sécurité routière. Nous travaillons en étroite collaboration avec le service juridique du TCS, qui apporte son appréciation en regard des lois et réglementations en vigueur. Sur cette base, nous rendons un préavis qui peut devenir la position officielle du TCS. Le trafic est de plus en plus dense en Suisse. Qu’est-ce que cela signifie pour la sécurité routière ? La probabilité qu’un accident survienne est naturellement plus élevée lorsque le trafic routier se densifie. Les infrastructures routières ne peuvent pas être modifiées suffisamment rapidement pour absorber sereinement ces flux supplémentaires de véhicules, notamment en raison d’ouvrages d’art complexes, tels que les ponts et les tunnels. Malgré ces constats, les dernières statistiques de l’Ofrou démontrent que le nombre d’accidents mortels et de blessés graves est en recul. Cette évolution à la baisse est due à des améliorations techniques et technologiques liées aux infrastructures routières d’une part, mais également aux progrès réalisés en matière de sécurité des passagers par les constructeurs d’automobiles. De plus, les mesures juridiques et éducationnelles prévues par la loi, je pense ici notamment à OPERA3, ont elles aussi permis cette évolution à la baisse des personnes tuées et grièvement blessées par accident de la route. En termes de sécurité routière, nous pouvons dire que ces différentes mesures ont été efficaces et qu’il convient de persévérer dans ce sens afin que les accidents continuent d’évoluer à la baisse. « Trottinettes électriques et monowheels amènent de nouveaux dangers qui doivent être analysés en termes de sécurité routière. » Christophe Nydegger Responsable Sécurité routière DOSSIER Sur quels points la sécurité routière du TCS se concentrera-t-elle au cours des prochains mois ? Sur les questions liées à la mobilité urbaine. Enormément de pendulaires affluent quotidiennement aux heures de pointe vers les grands centres urbains. Les surcharges des routes et des transports publics générées poussent les usagers à trouver de nouveaux moyens de locomotion tels que les trottinettes électriques, monowheels ou autres vélos électriques. Ces engins amènent des thématiques nouvelles et des dangers qui doivent être analysés en termes de sécurité. Comment celle-ci évoluera-t-elle à l’avenir ? Les tendances futures se dirigent de plus en plus vers la digitalisation et l’interconnexion des infrastructures et des véhicules. De même, ces derniers vont devenir de plus en plus autonomes et générer de nouvelles sensations pour leurs usagers. Quel sera notre sentiment de sécurité lorsque des véhicules autonomes circuleront à 120 km/h sur l’autoroute, pare-chocs contre parechocs, et que le conducteur ne tiendra même plus le volant ? Comment les piétons et les cyclistes vont-ils se comporter ? Autant de nouveaux défis qui se profilent. ◆ avril 2019 touring 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Touring numéro 2019-04 avril Page 1Touring numéro 2019-04 avril Page 2-3Touring numéro 2019-04 avril Page 4-5Touring numéro 2019-04 avril Page 6-7Touring numéro 2019-04 avril Page 8-9Touring numéro 2019-04 avril Page 10-11Touring numéro 2019-04 avril Page 12-13Touring numéro 2019-04 avril Page 14-15Touring numéro 2019-04 avril Page 16-17Touring numéro 2019-04 avril Page 18-19Touring numéro 2019-04 avril Page 20-21Touring numéro 2019-04 avril Page 22-23Touring numéro 2019-04 avril Page 24-25Touring numéro 2019-04 avril Page 26-27Touring numéro 2019-04 avril Page 28-29Touring numéro 2019-04 avril Page 30-31Touring numéro 2019-04 avril Page 32-33Touring numéro 2019-04 avril Page 34-35Touring numéro 2019-04 avril Page 36-37Touring numéro 2019-04 avril Page 38-39Touring numéro 2019-04 avril Page 40-41Touring numéro 2019-04 avril Page 42-43Touring numéro 2019-04 avril Page 44-45Touring numéro 2019-04 avril Page 46-47Touring numéro 2019-04 avril Page 48-49Touring numéro 2019-04 avril Page 50-51Touring numéro 2019-04 avril Page 52-53Touring numéro 2019-04 avril Page 54-55Touring numéro 2019-04 avril Page 56-57Touring numéro 2019-04 avril Page 58-59Touring numéro 2019-04 avril Page 60-61Touring numéro 2019-04 avril Page 62-63Touring numéro 2019-04 avril Page 64-65Touring numéro 2019-04 avril Page 66-67Touring numéro 2019-04 avril Page 68-69Touring numéro 2019-04 avril Page 70-71Touring numéro 2019-04 avril Page 72-73Touring numéro 2019-04 avril Page 74-75Touring numéro 2019-04 avril Page 76-77Touring numéro 2019-04 avril Page 78-79Touring numéro 2019-04 avril Page 80-81Touring numéro 2019-04 avril Page 82-83Touring numéro 2019-04 avril Page 84-85Touring numéro 2019-04 avril Page 86-87Touring numéro 2019-04 avril Page 88-89Touring numéro 2019-04 avril Page 90-91Touring numéro 2019-04 avril Page 92