Touring n°2019-03 mars
Touring n°2019-03 mars
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-03 de mars

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Touring Club Suisse

  • Format : (210 x 282) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 30,3 Mo

  • Dans ce numéro : un 89e salon sous tension.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
SPÉCIAL SALON Les SUV déferlent sur tous les fronts MITSUBISHI ASX Fort d’un succès planétaire, Mitsubishi lance la deuxième génération de son SUV compact. Le design, en particulier la face avant, s’est fait plus expressif. Disponible en déclinaison 2 et 4 roues motrices, l’ASX est animé par un 2 l essence 16 soupapes. Il adopte aussi un écran multimédia de plus grande taille. BMW X5 PLUG-IN Cycle WLTP oblige, BMW a retravaillé ses motorisations hybrides rechargeables. Du coup, le massif SUV X5 xDrive45e revendique une autonomie électrique de 80 km, une consommation de 2,1 l/100 km et des émissions CO2 de 49 g/km. Un plug-in très véloce  : ses 394 ch l’autorisent à abattre le 0 à 100 en 5,6s. Visiter le Salon  : le guide pratique Le 89e Salon international de l’automobile de Genève se tiendra du 7 au 17 mars. Une foule de voitures, dont une multitude de premières, y seront présentées. Quelque 180 exposants – y compris russes et chinois cette année – se partageront les 6 halles de Palexpo, la halle 7 étant réservée aux sous-traitants et aux représentants de la branche nationale. Billets d’entrée  : adultes, 16 fr. ; enfants de 6 à 16 ans et bénéficiaires AVS, 9 fr. ; groupes dès 20 personnes, 11 fr./personne. Un rabais de 50% est consenti sur les billets vendus sur place dès 16h. La billetterie en ligne est d’ores et déjà ouverte. Les membres TCS bénéficient d’une réduction de 3 fr. (AppTCS Benefits ou sur tcs.ch/benefits). Pas de rabais aux caisses. Autres points de vente  : les billets peuvent aussi être acquis aux adresses ticketmaster.ch ou fnac.ch (y.c.filiales FNAC). 14 touring mars 2019 VW T-ROC R SKODA KAMIQ La marque tchèque fait feu de tout bois. Outre la berline Scala, Skoda s’invite parmi les SUV compacts avec le Kamiq. Reprenant la plateforme de la Golf, il arbore une large calandre et une garde au sol rehaussée. Le coffre pointe à 400l. Le Kamiq se distingue par son large combiné d’instrumentation digital de 10,2 pouces. SSANGYONG KORANDO C300 Vedette de la marque coréenne, le Korando se renouvelle en profondeur. Toujours compact (4,45 m), il progresse de 4 cm en longueur comme en largeur. Les motorisations suralimentées affichent 136 ch (diesel) et 163 ch (essence). Le Korando existe en versions à 2 et 4 roues motrices. Jusqu’ici réservées à l’omnipotente Golf, les variantes sportives R de Volkswagen gagnent les SUV. C’est le compact T-Roc qui aura les honneurs de ce régime vitaminé. On devrait logiquement retrouver sous son capot le bouillant 2 l turbo d’une puissance d’environ 300 ch. Heures d’ouverture  : en semaine, le Salon est ouvert de 10 h à 20 h ; les week-ends de 9 h à 19h. A partir du mardi 12 mars, la halle 7 ouvrira ses portes à 9 h 30 en semaine et à 8 h 30 le week-end. En voiture  : plusieurs parkings desservis par des navettes gratuites sont répartis dans un rayon de 5 km. Le stationnement est payant (25 fr. par jour et par voiture). En train  : gare de Genève-Aéroport à 3 minutes de la halle 7 de Palexpo. Les CFF proposent des billets combinés à prix réduit. En bus  : la ligne 5 des TPG, qui relie le Salon au centre-ville, sera renforcée par un service de bus express. Infos  : renseignements détaillés et actualités de dernière minute sur les sites internet gims.swiss, tcs.ch et touring.ch. PHOTOS LDD
PHOTOS LDD La pérennité pour enjeu Au-delà du duel que se livreront les Peugeot 208 et Renault Clio à Genève, les géniteurs de la 208 évoquent la stratégie mise en œuvre pour pérenniser cette citadine à gigantesque volume. TEXTE MARC-OLIVIER HERREN La déferlante des SUV met à mal tous les segments automobiles. Alors quand il s’agit de donner une succession à une citadine telle la Peugeot 208, générant une production d’environ 300 000 unités annuelles en Europe, le défi est de taille. Une évolution qui n’inquiète pas outre-mesure Nicolas Bonnardon, chef produit 208  : « A un moment ou un autre de sa vie, l’automobiliste aura toujours besoin d’une citadine. Sur cette seconde génération, l’idée était de s’adapter à une clientèle très diverse, allant des nouveaux-venus aux retraités, en passant par les ménages possédant deux voitures. » Pas évident toutefois lorsqu’il faut prolonger une success story initiée par la truculente 205 en 1983. ET VOICI L’INSTRUMENTATION 3D L’un des éléments marquants de la première 208 était le tableau de bord i-Cockpit, une instrumentation surélévée parfois décriée par les usagers de grande taille. Le nouveau modèle reconduit ce combiné en passant à la technologie 3D, laquelle se propose de faciliter la vie du conducteur en hiérarchisant les informations. Ces dernières sont réparties sur deux niveaux et apparaissent en mouvement. Ainsi, les messages d’alerte sont projetés momentanément au premier plan afin d’attirer l’attention du conducteur, sans pour autant interférer sur sa vigilance. Renonçant à l’habituelle casquette, ce combiné est ajouré des deux côtés et ses extrémités accueillent d’autres fonctions, comme les clignotants. Une manière ludique d’informer le conducteur, dixit Peugeot. A cet égard, le directeur du style Peugeot, Gilles Vidal, affirme qu’il n’était pas question de s’inspirer des SUV mais, au contraire, de recréer une petite bombe désirable comme l’était la 205 à l’époque. Avec une recette inédite déjà appliquée sur la berline 508  : « Notre objectif consiste à extrémiser les concepts automobiles, c’est-à-dire à rendre une voiture attractive dans son segment. Repousser les limites, c’est ce qui fait la pureté d’un segment », s’enthousiasme Gilles Vidal. Et de préciser que cette 208 arbore des formes musclées, mais pas trop, et que son pare-brise décalé vers l’arrière va de pair avec un capot plus horizontal. « C’est d’ailleurs une philosophie que Peugeot va appliquer à l’ensemble de la gamme », note Gilles Vidal. Tridimensionnelle L’instrumentation de la 208 hiérarchise les informations. SPÉCIAL SALON Trois griffes La 208 met en lumière les codes stylistiques Peugeot. Vive la démocratisation Au final la nouvelle 208 se départit de la compacité – mot d’ordre ayant prévalu sur la première mouture – pour progresser à une longueur de 4,05m. « Nous sommes là au cœur du segment des citadines », relève Nicolas Bonnardon. Parallèlement, l’équipement suit la voie de la démocratisation en cours dans maintes catégories  : « Excepté le système night vision, la 208 pourra être dotée d’équipements identiques à ceux de la 508 ». Autre particularité de ce deuxième opus, la version électrique (136 ch, autonomie de 450 km en cycle WLTP) partagera les mêmes niveaux d’équipement que les motorisations essence et diesel. Et hormis un logo chromé aux reflets bicolores, l’esthétique sera quasi identique. « Une voiture électrique au look dédié tend à accroître le stress que peut éprouver l’automobiliste, notamment à propos de l’autonomie », conclut Gilles Vidal. ◆ mars 2019 touring 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Touring numéro 2019-03 mars Page 1Touring numéro 2019-03 mars Page 2-3Touring numéro 2019-03 mars Page 4-5Touring numéro 2019-03 mars Page 6-7Touring numéro 2019-03 mars Page 8-9Touring numéro 2019-03 mars Page 10-11Touring numéro 2019-03 mars Page 12-13Touring numéro 2019-03 mars Page 14-15Touring numéro 2019-03 mars Page 16-17Touring numéro 2019-03 mars Page 18-19Touring numéro 2019-03 mars Page 20-21Touring numéro 2019-03 mars Page 22-23Touring numéro 2019-03 mars Page 24-25Touring numéro 2019-03 mars Page 26-27Touring numéro 2019-03 mars Page 28-29Touring numéro 2019-03 mars Page 30-31Touring numéro 2019-03 mars Page 32-33Touring numéro 2019-03 mars Page 34-35Touring numéro 2019-03 mars Page 36-37Touring numéro 2019-03 mars Page 38-39Touring numéro 2019-03 mars Page 40-41Touring numéro 2019-03 mars Page 42-43Touring numéro 2019-03 mars Page 44-45Touring numéro 2019-03 mars Page 46-47Touring numéro 2019-03 mars Page 48-49Touring numéro 2019-03 mars Page 50-51Touring numéro 2019-03 mars Page 52-53Touring numéro 2019-03 mars Page 54-55Touring numéro 2019-03 mars Page 56-57Touring numéro 2019-03 mars Page 58-59Touring numéro 2019-03 mars Page 60-61Touring numéro 2019-03 mars Page 62-63Touring numéro 2019-03 mars Page 64-65Touring numéro 2019-03 mars Page 66-67Touring numéro 2019-03 mars Page 68-69Touring numéro 2019-03 mars Page 70-71Touring numéro 2019-03 mars Page 72-73Touring numéro 2019-03 mars Page 74-75Touring numéro 2019-03 mars Page 76-77Touring numéro 2019-03 mars Page 78-79Touring numéro 2019-03 mars Page 80-81Touring numéro 2019-03 mars Page 82-83Touring numéro 2019-03 mars Page 84-85Touring numéro 2019-03 mars Page 86-87Touring numéro 2019-03 mars Page 88-89Touring numéro 2019-03 mars Page 90-91Touring numéro 2019-03 mars Page 92