Touring n°2018-12 déc/jan 2019
Touring n°2018-12 déc/jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-12 de déc/jan 2019

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Touring Club Suisse

  • Format : (210 x 282) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 36 Mo

  • Dans ce numéro : l'art de dévaler les pistes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Peu d’inventions connaissent une telle postérité hristian hlmann, charpentier de son état, ne se serait jamais douté qu’un sicle aprs ses premires esquisses, et en dépit de l’évolution technique, son vélo des neiges continuerait de fasciner les hommes du e sicle, et deviendrait même un authentique objet culte dans l’berland bernois.’est en qu’il conoit un engin destiné à faciliter ses propres déplacements dans la neige, puisqu’il souffre des séquelles physiques d’une maladie infantile. Un cadre en bois sur deux patins, une tige de direction à l’avant surmontée d’un guidon et, pour avancer, l’élan des pieds sur le sol. Le vélo-luge était né – Velogemel en dialecte de rindelald, gemel signifiant luge. Et hristian hlmannde recouvrer la mobilité nécessaire à son activité professionnelle. Modèles adultes et enfants Et voilà, ans plus tard, le vélo-luge a gardé son enracinement local à chendi in rindelald, o il est toujours fabriqué. Les méthodes ont certes évolué, une partie du travail étant effectué par une fraise, mais le produit final demeure fidle à son lointain ancêtre. « Le processus complet de production nécessite environ heures de travail. Nous fabriquons d’abord une série de pices détachées, puis procédons à l’assemblage dans les angles à la 12 touring déc 2018/jan 2019 main », détaille arus lmer, chef de projet che olreation chmid, la seule entreprise produisant le vélo-luge. part les patins et quelques vis, l’engin se compose exclusivement de bois, plus précisément du frêne pour le cadre et les patins, et d’érable pour le guidon ainsi que la selle. arus lmer puise à présent les pices détachées dans le stoc et les aligne avec maestria sur l’établi. peine minutes plus tard, l’ossature de l’engin est déjà prête. Le vélo-luge existe en différentes tailles, pour les adultes ainsi que les enfants. « Par temps ensoleillé et froid, c’est l’une des activités les plus grisantes et délassantes qui soit. » Martin Steblerien que la fabrication se concentre uniquement à rindel- ald, les ventes, elles, se déploient dans le monde entier, des Etats-Unis au Japon. « La plupart des vélos-luges exportés sont des souvenirs rapportés par les touristes ayant séjourné en vacances dans notre station », explique arus lmer. leurs yeux, cette pice unique symbolise avant tout la tradition et la beauté.’est la raison pour laquelle elle est emportée à titre de trophée, ou alors servira de décoration à la maison. L’entreprise olreation chmid écoule entre et unités par année, chaque pice cotant francs. Couronne mondiale ymbole du génie alpin, le vélo-luge n’en reste pas moins une monture à vocation sportive et ludique. rindelald a même organisé en un championnat Frêne et érable composent un vélo-luge. Patron La majorité des pièces sont obtenues par fraisage. Le guidon est fabriqué par un tourneur local. L’assemblage ne prend que 10 minutes environ.
Presque que du bois – à l’exception des patins et des vis. Contrôle Markus Almer vérifie la symétrie et l’équilibre. Le vélo-luge pèse environ 7 kg et coûte 590 fr. du monde à l’occasion des célébrations du e anniversaire de la station. epuis lors, la compétition se tient chaque hiver et les champions du monde en titre s’appellent Joëlle leuer et artin tebler. La premire est – pour ainsi dire – née sur un vélo-luge « J’ai grandi à rindelald et y séjourne autant que possible l’hiver. on pre a toujours été un adepte de cet engin. J’ai reu mon premier véloluge à l’ge de huit ans pour Noël », relve la jeune femme de ans.uant au oleurois artin tebler, il ne découvre que tardivement cette pratique, mais depuis ses premires descentes en, le véloluge fait partie intégrante de son programme hivernal « Par temps ensoleillé et froid, c’est l’une des activités les plus grisantes et délassantes qui soit », commente l’architecte de ans. Position surélevée Les deux champions s’accordent à dire que ce sport est d’une simplicité enfantine comme la luge, mais en mieux. « Par rapport à la luge traditionnelle, il n’y a que des avantages. n a une position dominante, la direction est plus précise et la descente est plus rapide », souligne artin tebler. Joëlle leuer de confirmer « La position assise surélevée me plat énormément, la vitesse et la facilité à manuvrer procurent également un grand plaisir. Et dans la neige de printemps, on reste au sec plus longtemps et évite aussi plus facilement les trous.’est un véritable sentiment de liberté. » « Pour oser descendre à grande vitesse, il faut surmonter sa peur. Je suis ambitieuse et je veut gagner. » Joëlle Bleuer DOSSIER De père en fille Et en quoi un champion du monde se distingue-t-il d’un novice « Probablement par l’audace », clament les deux experts en chur. « Pour oser descendre à grande vitesse, il faut surmonter sa peur. Je suis ambitieuse et veut gagner », précise Joëlle leuer. « e plus, enchane artin tebler, la piste de compétition o se dispute le championnat du monde, entre aulhorn et ussalp, nécessite un engin rapide, car elle est sinueuse. vec un vélo-luge de location, ce sera difficile de remporter le titre. » ême si les deux athltes se battront pour conserver leur couronne mondiale, ils concourent principalement pour le plaisir et souhaitent avant tout passer une journée distrayante avec leur famille. « Tous les membres de ma famille possdent leur propre vélo-luge. Le championnat du monde est naturellement le moment fort de la saison », note Joëlle leuer. La famille tebler dispose, quant à elle, de quatre vélosluges pour cinq personnes, soit deux pour les adultes et deux pour les enfants.’ailleurs, Neela, la fille du champion, a inscrit son nom à deux reprises sur les tabelles mondiales dans la catégorie junior, notamment cette année ◆ Nous remercions Jungfraubahnen Management AG pour son soutien et le transport. déc 2018/jan 2019 touring 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 1Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 2-3Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 4-5Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 6-7Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 8-9Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 10-11Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 12-13Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 14-15Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 16-17Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 18-19Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 20-21Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 22-23Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 24-25Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 26-27Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 28-29Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 30-31Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 32-33Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 34-35Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 36-37Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 38-39Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 40-41Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 42-43Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 44-45Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 46-47Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 48-49Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 50-51Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 52-53Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 54-55Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 56-57Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 58-59Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 60-61Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 62-63Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 64-65Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 66-67Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 68-69Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 70-71Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 72-73Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 74-75Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 76-77Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 78-79Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 80-81Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 82-83Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 84-85Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 86-87Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 88-89Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 90-91Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 92-93Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 94-95Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 96-97Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 98-99Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 100-101Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 102-103Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 104-105Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 106-107Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 108-109Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 110-111Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 112-113Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 114-115Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 116