Touring n°2018-12 déc/jan 2019
Touring n°2018-12 déc/jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-12 de déc/jan 2019

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Touring Club Suisse

  • Format : (210 x 282) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 36 Mo

  • Dans ce numéro : l'art de dévaler les pistes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 100 - 101  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
100 101
Mon objectif est que tous les véhicules aient la même couleur et la même forme ce soir », annoncendré reif dans la salle de théorie. Visiblement, il ne s’attend pas à ce que des accidents se produisent. ais l’instructeur de conduite entend ainsi signifier que la sécurité est prioritaire. « i vous suive les instructions données par radio et respecte la vitesse indiquée, rien ne pourra vous arriver », poursuit l’rgovien de ans. l est h et les one conducteurs de véhicules lourds en e année d’apprentissage, qui suivent ici une formation interentreprises, fixent l’instructeur en attendant la suite.ien qu’il s’agisse d’un cours obligatoire, ces jeunes gens en attendent beaucoup. Et ils ne seront pas déus. Vive la pratique prs une partie théorique lors de laquelle sont abordées les questions de la transmission, des distances de freinage ainsi que du freinage en virages, le moment est venu de passer à la pratique. Les apprentis se répartissent entre les différents camions Conseils de l’expert André Greif s’y connaît en conduite hivernale. 100 touring déc 2018/jan 2019 mis à disposition par l’stag, l’association suisse des transports routiers, et se lancent dans un slalom de mise en train par une belle journée d’automne.ls s’exerceront ensuite au freinage d’urgence sur chaussée glissante et négocieront également quelques virages. Une préparation à l’hiver, en quelque sorte.ndré reif regarde attentivement la ronde des poids lourds depuis l’une des deux tours d’observation rouges installées au bord de la piste. l dispense au fur et à mesure ses consignes, compliments et critiques aux élves via la radio. « l s’agit d’apprendre par l’expérience. uelques mh supplémentaires allongent considérablement les distances de freinage. énial, non ouviens-toi de cela quand tu reprendras la route au volant de ton camion. » LES BONS PLANS HIVERNAUX D’ANDRÉ GREIF Voici 7 conseils pour rouler en sécurité l’hiver  : Vérifiez l’état de vos 1. pneus d’hiver ! Bien que la limite légale soit de 1,6 mm, leur profondeur de profil ne devrait jamais être inférieure à 4 mm. Suivez un cours de 2. perfectionnement  : vous apprendrez à mieux réagir dans les situations extrêmes. Adaptez votre vitesse 3. aux conditions hivernales. Partez plus tôt afin de 4. vous ménager une marge de sécurité. Allongez les espaces. 5. La distance d’arrêt peut s’allonger en hiver. Vérifiez plus souvent 6. l’installation d’éclairage de votre véhicule. Soumettez votre 7. voiture au test hiver. e sa voix posée, l’instructeur s’exprime un peu comme un professeur. Pas le méchant qui pige ses élves avec des interrogations surprises, mais celui qui est bienveillant et traite ses apprentis d’égal à égal tout en leur faisant bien comprendre que c’est lui le patron. elonndré reif, il est important d’aller au-devant des gens.’entrée de jeu, il indique donc clairement aux participants que le cours n’est pas un devoir, mais un droit. « uand je remarque que quelqu’un a peur ou manque d’assurance, je lui dis qu’il peut également rouler plus lentement ou commencer par simplement regarder. nversement, je prends aussi à part les personnes dont la conduite agressive compromet leur propre sécurité ainsi que celle du groupe », explique-t-il. 130 cours par an u-delà de son expertise en matire de conduite et de sécurité routire, l’instructeur doit détenir des dons de pédagogue et de psychologue. ais le travail implique aussi des tches la plupart du temps invisibles pour les participants. La journée de travail commence souvent tt le matin par la préparation des cours. Le programme est passé en revue, les installations sont mises en fonction, la piste est parcourue et vérifiée. l y a également des échanges avec les autres protagonistes impliqués, qu’il s’agisse du personnel d’accueil, des autres instructeurs ou encore du gérant du restaurant.ien n’est laissé au hasard. Et n’oublions pas non plus qu’aprs le cours, il faut laver les véhicules et y passer l’aspirateur, remettre la piste en ordre, désactiver les installations et effectuer le dépouillement des questionnaires remis aux participants. « Les journées peuvent être épuisantes, mais pour moi c’est un métier de rêve », s’enthousiasmendré reif. u service du T depuis ans, il dispense environ cours par année sur tous les types de véhicules, des motos aux poids lourds.ndré reif est l’un des instructeurs de T Training Events. u total, ces professionnels de la conduite organisent plusieurs milliers de cours de conduite par année dans les centres T du Plantin E, de Lignires NE, Emmen LU, tocental E, ethol et erendingen. Les cours organisés l’an dernier ont réuni plus de participants, soit une augmentation supérieure à par rapport à l’exercice précédent. Les cours de conduite T sont trs appréciés, notamment grce à l’engagement des instructeurs. « ls sont notre meilleure carte de visite », résume oger Egolf, le directeur de T Training Events. « Les instructeurs déterminent la qualité des cours sur le terrain et dans les salles de théorie. Le taux de satisfaction de nos clients, qui se monte à, en dit long. Personnellement, je suis toujours heureux de la motivation au quotidien et de l’authenticité de notre personnel ». Pour les apprentis conducteurs de véhicules lourds, la journée de formation s’achve avec succs.ls ont beaucoup appris et acquis une expérience qui leur servira dans leur travail. « Je me sens encore plus sr au volant qu’avant », confirme l’un des stagiaires. « rce àndré, tout était aisément compréhensible, c’était parfait. » L’instructeur est flatté, même s’il a l’habitude des compliments. Par sa manire de faire, ses méthodes et ses connaissances, il aura laissé cette fois encore une impression durable. ◆
Cours théorique André Greif explique la transmission au moyen d’un fil. LES COURS DE TCS TRAINING & EVENTS Moto (Basic, Avancé, Warm-up, Road, Virages, Sport) Auto (Basic, Avancé, Compact, Sport, Eco-Drive, Off-Road) Poids lourd/car (Basis, Avancé, Spécial, Remorque) Cours spéciaux (Protection & Sauvetage, Corps de police, Armée) Business et entreprises (Lead & Drive Smart, Alimentation & Mouvement, Conseils aux gros rouleurs) Circuit et conduite sportive Kart et quad Aéronautique  : piloter un drone Infos et inscriptions  : training-events.ch Après le cours Le rituel de l’aspirateur dans le véhicule de service. Simulateur Les participants vivent l’expérience d’un tonneau en voiture. CLUB Omniprésent L’instructeur joint le geste à la parole. déc 2018/jan 2019 touring 101



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 1Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 2-3Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 4-5Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 6-7Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 8-9Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 10-11Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 12-13Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 14-15Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 16-17Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 18-19Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 20-21Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 22-23Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 24-25Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 26-27Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 28-29Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 30-31Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 32-33Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 34-35Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 36-37Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 38-39Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 40-41Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 42-43Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 44-45Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 46-47Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 48-49Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 50-51Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 52-53Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 54-55Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 56-57Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 58-59Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 60-61Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 62-63Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 64-65Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 66-67Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 68-69Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 70-71Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 72-73Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 74-75Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 76-77Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 78-79Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 80-81Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 82-83Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 84-85Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 86-87Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 88-89Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 90-91Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 92-93Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 94-95Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 96-97Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 98-99Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 100-101Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 102-103Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 104-105Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 106-107Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 108-109Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 110-111Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 112-113Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 114-115Touring numéro 2018-12 déc/jan 2019 Page 116