Touring n°2018-11 novembre
Touring n°2018-11 novembre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-11 de novembre

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Touring Club Suisse

  • Format : (210 x 282) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 31,5 Mo

  • Dans ce numéro : la condition de pendulaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
Marché de Noël sur la place de la cathédrale à Salzbourg. Artisanat et spécialités de la région. volcan indonésien conduit à une année sans été, marquée par des pluies incessantes et des chutes de neige qui détruisent les récoltes. En mai 116, Salbourg est définitivement rattachée à l’Autriche et privée de son monopole du sel. Les absbourg ont leurs propres gisements et beaucoup d’habitants perdent leur emploi. En ces temps sombres marqués par le désespoir, le jeune prêtre-assistant oseph Mohr couche par écrit les peines que lui confient ses ouailles. Elles lui inspirent un poème qu’il intitulera ouce nuit, sainte nuit, destiné à insuffler de l’espoir et à consoler les affligés. Envoyé à berndorf en 11, il y fait la connaissance de l’instituteur ran aver Gruber, qui officie comme organiste. ans l’après-midi du 24 décembre 11, il demande à son ami de mettre son poème en musique une partition pour 48 touring novembre 2018 deux voix, chur et guitare, l’orgue ayant rendu l’âme. La pièce est probablement chantée par ses auteurs le jourmême, pendant la messe de minuit dans la petite église Saint-icolas. En allemand, et non pas en latin, ce qui est déjà une provocation à l’époque. Sans compter l’accompagnement à la guitare, symbole des petites gens, avec qui tout homme d’église honorable préfèrait garder ses distances. Conquête du monde n facteur d’orgues tyrolien emmène la partition à gen. e là, elle part à la conquête du monde dans les bagages de chanteurs itinérants, porteurs de la tradition alpine et follorique du yrol. En 13, les ainer la présentent pour la première fois aux Etats- nis.uand enfin elle retrouve le chemin de l’Autriche, elle est déjà célèbre dans de nombreux pays. Pendant longtemps, personne ne savait qui en étaient les auteurs. Elle a souvent été attribuée à Michael aydn et, en Amérique, à ing Crosby. Traduite en 300 dialectes et langues eux siècles plus tard, ouce nuit est chanté en 300 langues et dialectes par près de deux milliards de personnes. En Autriche, ce bicentenaire est célébré en treie lieux dans les Etats fédéraux de Salbourg, du yrol et de aute-Autriche. La période de l’Avent est magique à Salbourg, qui déploie sept marchés au pied de bâtiments historiques. Même les plus réfractaires se laissent envoter.’ici, on rejoint facilement les lieux o oseph Mohr et ran aver Gruberuvrèrent. Les inconditionnels visiteront berndorf et la chapelle commémorative ouce nuit, connue Gruber ressuscité Heimo Thiel dans l’église de Hallein. des retransmissions télévisées le soir de ol.uant à l’église Saint-icolas, o le chant résonna pour la première fois, elle a été démolie en 106. ne fois à berndorf, on n’est pas loin d’Arnsdorf, o ran aver Gruber officia de 10 à 12 comme instituteur, sacristain et organiste. La maison o il enseigna existe encore et abrite des classes au re-dechaussée. A l’étage, l’ancien appartement de Gruber est
aujourd’hui devenu un petit musée. n peut notamment y voir le pupitre de l’organiste et également participer à une visite guidée.uand ustos Max Gurtner actionne le carillon de l’église de pèlerinage Maria im Msl, située en face, faisant résonner au crépuscule le célèbre chant de ol, l’émotion est palpable. Guitare voyageuse Située à 1 m de Salbourg, allein est une petite ville aux maisons robustes. ran aver Gruber y fut, durant les 2 dernières années de sa vie, un chef de chorale reconnu. En costume d’époque,eimo hiel guide les visiteurs jusqu’aux principaux lieux de vie du célèbre compositeur. C’était un bourreau de travail qui s’est beaucoup investi auprès des pauvres, souligne l’acteur. Vis-à-vis de l’église paroissiale, qui abrite encore le botier de l’orgue sur lequel jouait Gruber, se dresse la maison o il vécut, transformée cet automne en musée dédié au chant ouce nuit Stille acht Museum. n peut y admirer nombre d’objets ayant appartenu à Gruber, mais également la fameuse guitare de oseph Mohr. Après la mort du parolier, celle-ci connut un destin mouvementé mêlée à des bagarres d’auberge, elle résonna entre les mains de ing Crosby et fut exposée à erlin en 165 comme instrument de la paix sur ordre de illy randt. Les souris en chocolat fabriquées chaque année avant ol par la confiserie raun valent également le détour. Selon la légende, ces petits rongeurs avaient tant apprécié l’orgue d’berndorf qu’il était devenu inutilisable en 11. Aujourd’hui, on sait que les souris n’y étaient pour rien... Les chants de Noël et la crèche vivante attirent chaque année 36 000 personnes. A agrein, à 52 m de là, on retrouve la trace de oseph Mohr. Arrivé dans la petite commune en 13, il a d s’occuper de l’école. l a réussi à imposer la construction d’un bâtiment plus grand ainsi que d’un asile des pauvres. é hors mariage à Salbourg d’une mère tricoteuse, il a longtemps connu la misère. ne expérience qui l’a marqué et, plus tard, amené à se soucier toujours des plus démunis, avec qui il partageait ses maigres revenus. l est mort en 14, aussi pauvre qu’au début de sa vie. L’église paroissiale de Saint-upert abrite encore l’autel qu’il fit construire, et depuis sa tombe, on aperoit l’école portant son nom. Lors de la visite du Stille acht Museum, on en apprend davantage sur le parcours de cet homme au grand cur. Chaud au cœur Pour clore en beauté ce pèlerinage relatant l’épopée du poème ouce nuit, on assistera aux chants de ol de Salbourg. Ces derniers se déroulent cette année du 30 novembre au 16 décembre. ne tradition qui remonte à l’hiver 146 et qui est destinée à réchauffer les curs au lendemain de la guerre, explique ans hl, le directeur du festival. En 152 est venue s’y ajouter la crèche vivante. epuis les années 10, elle évoque toujours une question d’actualité en 201, celle des réfugiés. La LOISIRS BON À SAVOIR Hébergement  : Hotel Villa Auersperg, Salzbourg, hôtel Boutique chic, situation centrale, bon petit déjeuner Petit déjeuner  : Gasthof Goldgasse, Salzbourg, plats de l’époque baroque Informations sur les marchés de Noël, les chants de Noël (Adventssingen) et le bicentenaire Douce nuit  : salzburg.info salzburgeradventsingen.at hallein.com, stillenacht.com venue du Christ reste tout de même le propos central Marie et oseph cherchent un abri. ne thématique qui déborde cependant le fait religieux le message humaniste est très important, explique ans hl. Les chants de ol attirent chaque année près de 36 000 personnes et, pour les habitants, inaugurent la période de l’Avent. Sur scène, 150 participants de Salbourg et environs assurent le spectacle, et quand le public se lève pour joindre sa voix au jodel final, l’émotion est à son comble. ◆ Ayant tout donné, il est resté pauvre. La tombe de Joseph Mohr, au cimetière de Wagrain. novembre 2018 touring 49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Touring numéro 2018-11 novembre Page 1Touring numéro 2018-11 novembre Page 2-3Touring numéro 2018-11 novembre Page 4-5Touring numéro 2018-11 novembre Page 6-7Touring numéro 2018-11 novembre Page 8-9Touring numéro 2018-11 novembre Page 10-11Touring numéro 2018-11 novembre Page 12-13Touring numéro 2018-11 novembre Page 14-15Touring numéro 2018-11 novembre Page 16-17Touring numéro 2018-11 novembre Page 18-19Touring numéro 2018-11 novembre Page 20-21Touring numéro 2018-11 novembre Page 22-23Touring numéro 2018-11 novembre Page 24-25Touring numéro 2018-11 novembre Page 26-27Touring numéro 2018-11 novembre Page 28-29Touring numéro 2018-11 novembre Page 30-31Touring numéro 2018-11 novembre Page 32-33Touring numéro 2018-11 novembre Page 34-35Touring numéro 2018-11 novembre Page 36-37Touring numéro 2018-11 novembre Page 38-39Touring numéro 2018-11 novembre Page 40-41Touring numéro 2018-11 novembre Page 42-43Touring numéro 2018-11 novembre Page 44-45Touring numéro 2018-11 novembre Page 46-47Touring numéro 2018-11 novembre Page 48-49Touring numéro 2018-11 novembre Page 50-51Touring numéro 2018-11 novembre Page 52-53Touring numéro 2018-11 novembre Page 54-55Touring numéro 2018-11 novembre Page 56-57Touring numéro 2018-11 novembre Page 58-59Touring numéro 2018-11 novembre Page 60-61Touring numéro 2018-11 novembre Page 62-63Touring numéro 2018-11 novembre Page 64-65Touring numéro 2018-11 novembre Page 66-67Touring numéro 2018-11 novembre Page 68-69Touring numéro 2018-11 novembre Page 70-71Touring numéro 2018-11 novembre Page 72-73Touring numéro 2018-11 novembre Page 74-75Touring numéro 2018-11 novembre Page 76-77Touring numéro 2018-11 novembre Page 78-79Touring numéro 2018-11 novembre Page 80-81Touring numéro 2018-11 novembre Page 82-83Touring numéro 2018-11 novembre Page 84-85Touring numéro 2018-11 novembre Page 86-87Touring numéro 2018-11 novembre Page 88-89Touring numéro 2018-11 novembre Page 90-91Touring numéro 2018-11 novembre Page 92