Touring n°2018-10 octobre
Touring n°2018-10 octobre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-10 de octobre

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Touring Club Suisse

  • Format : (210 x 282) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 39,1 Mo

  • Dans ce numéro : le verdict des pistes finlandaises.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
La voiture de démonstration rejoint les eaux du lac en douceur. Alerte immersion en eaux lémaniques La Brigade du lac et les sapeurs-pompiers de Lausanne ont pris part à « Ouchy fête son lac », fin août dernier. Leur part du menu  : le sauvetage de l’occupant d’un véhicule immergé et la dépollution des eaux. Le TCS et le Dynamic Test Center étaient de la partie. TEXTE JÉRÔME LATHION PHOTOS OLIVIER VOGELSANG Avant de prendre place au volant du véhicule de démonstration estampillé CS, l’aidepolicier vesrndisch a revêtu une combinaison de plongée légère. t pour cause  : dans moins d’une minute, le palan amarré en bordure du Léman élèvera la voiture qu’il occupe avant de l’immerger dans le lac Léman Le sauvetage et la dépollution des eaux découlant de l’incident constituaient l’une des démonstrations organisées dans le cadre de la manifestationuch fête son lac, mise sur pied les 2 et 2 aot dernier par la Société de développement et des intérêts d’uch (SD). pied-d’œuvre pour l’occasion, un détachement de la rigade du lac de la police can- 90 touring octobre 2018 tonale vaudoise et des sapeurspompiers de Lausanne. Le CS a participé l’événement en mettant disposition un véhicule de démonstration avec son partenaire le Dnamic est Center (DC), de auffelin (). etour aux événements du our. vant de s’immerger totalement, la voiture flotte une longue minute la surface. De la rive, un policier de la brigade plonge alors en apnée et extrait de l’habitacle l’infortuné occupant sous les applaudissements de diaines de spectateurs attirés par la démonstration. L’intervention ne prend que quelques secondes. u micro, le sergent-maor Claude-ndré estre, de la rigade du lac, commente  : Le temps est compté en pareil cas. La voiture va d’abord flotter, mais la pression va s’accentuer contre les portières mesure de son enfoncement. Barrage antipollution Le vrombissement d’un moteur se fait alors entendre. bord d’un canot, des sapeurs-pompiers prennent la relève des opérations. l s’agit de circonscrire au plus vite la pollution des eaux par la pose d’un barrage flottant. La bobine de barrage est rapidement déploée en demi-lune autour du véhicule. Ultime précaution avant d’affronter l’élément liquide. relever que la préoccupation est ici surtout théorique  : la voiture de démonstration mise disposition par le Dnamic est Center, partenaire du CS, est certifiée dépolluée 100 ! l n’empêche  : pour illustrer l’intervention l’échelle la plus réaliste possible, les hommes bord du canot répandent généreusement la surface du lac une substance terreuse et bruntre. u micro, le sergent abrice ermoud, des sapeurs-pompiers lausannois, a pris le relais et éclaire le public  : Semblable la tourbe, le produit aturesorb va absorber les hdrocarbures dans un premier temps. n procède en
deuxième temps avec un autre produit de finition nommé ioversal. L’occasion pour lui de rappeler enfin que le palan bienvenu sur le port d’uch n’est pas une donnée universelle  : Le plus souvent, on utilise en fin d’opération des ballons gonflés d’air pour faire flotter le véhicule afin de pouvoir le retirer de l’eau. difié, le public réuni aux bords du lac Léman l’espace d’un eeend a pu se délecter d’autres Le barrage posé, place au produit absorbant répandu à la surface. « La pression sur les portières va s’accentuer à mesure de l’enfoncement du véhicule. » démonstrations is liées à l’univers lacustre. ue. Au unombre desquelles elles une intervention de [e chiens sauveteurs, l’immersion d’un scaphandrier, des outes lacustres ou un n baptême de plongée, entre autres spectacles proposés. !s.) ec- ◆ Sauvetage Quelques secondes suffisent au plongeur chevronné. Claude-André Meystre commente l’opération. Le cas de figure est rare, heureusement, mais les conséquences sont souvent tragiques en raison du temps d’intervention très court. Le TCS rappelle quelques règles aux automobilistes  : Le port de la ceinture 1. augmente les chances de rester conscient en cas d’immersion brutale du véhicule. Des vêtements légers 2. facilitent la mobilité une fois sous l’eau. Un véhicule immergé 3. doit être quitté au plus vite, par les vitres latérales ou le toit ouvrant. Des tests effectués par le TCS le prouvent  : vitres et toits électriques s’ouvrent généralement, même après un contact avec l’eau. Si les vitres latérales ne 4. s’ouvrent pas, en casser une à l’aide d’un coup ciblé et fort dans un coin, de préférence avec un marteau brise-vitre. Attention  : le pare-brise et les vitres avant sont généralement en verre feuilleté difficilement cassable. Les portières doivent 5. rester fermées. Elles sont d’ailleurs difficiles à ouvrir du fait de la pression de l’eau. l'ei En cas d’ouverture, le véhicule flottant peut être déstabilisé, d mettant en danger occupants et sau- veteurs veteut du fait de l’irruption soudaine de l’élément liquide. N Ne jamais attendre que 6..1'l’habitacle soit totale- ment sous l’eau. En cas d’immersion d'im vél totale, le véhicule doit être aban- donné d le plus vite 1 possible par une vitre latérale. b E PLONGEON, QUE FAIRE ? Source  : TCS Conseils en mobilité, Emmen, Doctech C 5382.01.fr/TKE. CLUB octobre 2018 touring 91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Touring numéro 2018-10 octobre Page 1Touring numéro 2018-10 octobre Page 2-3Touring numéro 2018-10 octobre Page 4-5Touring numéro 2018-10 octobre Page 6-7Touring numéro 2018-10 octobre Page 8-9Touring numéro 2018-10 octobre Page 10-11Touring numéro 2018-10 octobre Page 12-13Touring numéro 2018-10 octobre Page 14-15Touring numéro 2018-10 octobre Page 16-17Touring numéro 2018-10 octobre Page 18-19Touring numéro 2018-10 octobre Page 20-21Touring numéro 2018-10 octobre Page 22-23Touring numéro 2018-10 octobre Page 24-25Touring numéro 2018-10 octobre Page 26-27Touring numéro 2018-10 octobre Page 28-29Touring numéro 2018-10 octobre Page 30-31Touring numéro 2018-10 octobre Page 32-33Touring numéro 2018-10 octobre Page 34-35Touring numéro 2018-10 octobre Page 36-37Touring numéro 2018-10 octobre Page 38-39Touring numéro 2018-10 octobre Page 40-41Touring numéro 2018-10 octobre Page 42-43Touring numéro 2018-10 octobre Page 44-45Touring numéro 2018-10 octobre Page 46-47Touring numéro 2018-10 octobre Page 48-49Touring numéro 2018-10 octobre Page 50-51Touring numéro 2018-10 octobre Page 52-53Touring numéro 2018-10 octobre Page 54-55Touring numéro 2018-10 octobre Page 56-57Touring numéro 2018-10 octobre Page 58-59Touring numéro 2018-10 octobre Page 60-61Touring numéro 2018-10 octobre Page 62-63Touring numéro 2018-10 octobre Page 64-65Touring numéro 2018-10 octobre Page 66-67Touring numéro 2018-10 octobre Page 68-69Touring numéro 2018-10 octobre Page 70-71Touring numéro 2018-10 octobre Page 72-73Touring numéro 2018-10 octobre Page 74-75Touring numéro 2018-10 octobre Page 76-77Touring numéro 2018-10 octobre Page 78-79Touring numéro 2018-10 octobre Page 80-81Touring numéro 2018-10 octobre Page 82-83Touring numéro 2018-10 octobre Page 84-85Touring numéro 2018-10 octobre Page 86-87Touring numéro 2018-10 octobre Page 88-89Touring numéro 2018-10 octobre Page 90-91Touring numéro 2018-10 octobre Page 92-93Touring numéro 2018-10 octobre Page 94-95Touring numéro 2018-10 octobre Page 96-97Touring numéro 2018-10 octobre Page 98-99Touring numéro 2018-10 octobre Page 100-101Touring numéro 2018-10 octobre Page 102-103Touring numéro 2018-10 octobre Page 104-105Touring numéro 2018-10 octobre Page 106-107Touring numéro 2018-10 octobre Page 108