Touring n°2018-10 octobre
Touring n°2018-10 octobre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-10 de octobre

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Touring Club Suisse

  • Format : (210 x 282) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 39,1 Mo

  • Dans ce numéro : le verdict des pistes finlandaises.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
« Keever » Kevin Eggenberger, âgé de 19 ans, joue dans l’équipe de Rocket League du Lausanne Sport. L’homme fusée La TCS eSports League – appelée aussi plus prosaïquement Rocket League – associe le football et l’automobilisme au sein d’une nouvelle compétition inaugurée au mois d’août dernier. Touring a suivi les évolutions virtuelles d’un gamer. TEXTE ET PHOTO DOMINIC GRAF La video tcs.ch/portail-video 82 touring octobre 2018 Kevin ggenberger respire profondément, enlève ses écouteurs et émerge des deux écrans qui lui font face. uelle bagarre !,lche l’ambitieux gamer. n dépit de sa victoire contre un concurrent de la même ligue, le eune Saint-allois de 1 ans – surnommé eever dans la communauté de la ocet League – manifeste un certain mécontentement. n cinq confrontations acharnées de minutes chacune, son équipe s’est hissée au rang de grande favorite en s’imposant de ustesse par 2. Depuis mois, evin ggenberger appartient l’équipe de sport électronique du club de football Lausanne Sport.rce cette seconde victoire en deux matches, les audois ont démarré en fanfare la première saison de la toute nouvelle CS eSports League, inaugurée en aot dernier. Championnat et coupeuit équipes issues des tours qualificatifs s’affrontent dans le cadre de la plus grande compétition de ocet League de Suisse. n 1 semaines, les équipes se rencontrent lors de confrontations aller et retour. Une équipe se compose de trois cinq oueurs, trois seulement d’entre eux étant véritable-
Mi-foot, mi-Formule 1 La Rocket League est un mélange de football et d’automobilisme. ment actifs. Les quatre équipes aant accumulé le plus de points disputent les plaoffs, c’estdire les demifinales. Le vainqueur empoche 1200 fr., les places 2 sont dotées de respectivement 00, 00 et 00 fr. Parallèlement la Ligue, qui comprend une saison en automne et une autre au printemps, se déroule la Challenger Cup, ouverte tout le monde. Le vainqueur de la Cup s’aduge un prix de 200 fr. et obtient le droit de se mesurer aux quatre équipes les moins bien classées de la Ligue l’occasion d’un tournoi de relégation, avec la clé une place en TCSEL ONLINE ET OFFLINE Suivez les matches de la Ligue sur TCS eSports League (TCSEL) tous les jeudis en direct en streaming sur la plateforme twitch.tv ou inscrivez-vous à la Challenger Cup et gagnez peut-être une place en Rocket League. tcs-esports-league.ch La TCSEL est également présente offline  : venez-nous rendre visite au stand TCS à la Foire du jeu Hero- Fest du 12 au 14 octobre 2018, sur le site de Bernexpo, à Berne. Comme membre TCS, vous profitez d’un rabais de 10% sur l’entrée à la foire, pour autant que vous achetiez votre entrée en ligne. herofest.ch/tcs Ligue la saison suivante. Cette formule est atpique dans l’univers du gaming, mais c’est très attractif d’intégrer des oueurs moins expérimentés et des débutants, commente evin ggenberger. La ocet League ne nécessite ni connaissances ni entranement préalables. L’initiation ce eu est très simple on entre tout de suite dans le vif du suet et dans l’action. C’est pourquoi la CS eSports League constitue la plateforme idéale  : n a pensé tout, relève evin ggenberger. vec plus de 0 000 oueurs actifs, la ocet League représente auourd’hui dé l’un des eux électroniques les plus pratiqués en Suisse. Le manager de l’équipe de ocet League du Lausanne Sport, Lubisav ran Du- anovic, ne tarit pas d’éloges sur le nouvel engagement du CS  : l s’agit d’un pas important en faveur du eSport. La CS eSports League est bien organisée les administrateurs prennent au sérieux les remarques de la communauté et tiennent compte des propositions. l se dit convaincu de l’essor du sport électronique en Suisse d’ici deux cinq ans, en particulier grce l’initiative du CS, et pronostique même un développement exponentiel. Pour le directeur général du CS,rg itter, la présence du club dans le sport électronique constitue une étape significative en direction de l’avenir  : otre club est au service de toute la famille.rce au sociétariat amille, les adolescents re- oivent leur propre carte de membre individuel. l est donc logique que nous adaptions nos activités aux aspirations du eune public, autant dans le monde réel avec les camps de conduite destinés aux eunes que dans le monde virtuel avec la ocet League. Rapide, fougueux, divertissant Lorsqu’on regarde ouer evin ggenberger, on peine discerner une quelconque cohérence. Le véhicule, une sorte de bugg propulsé par des réacteurs, fonce d’une extrémité l’autre de la route, décolle au-dessus d’une coupole, saute, dérape, freine, change abruptement de direction, se retourne sur lui-même. Le spectateur averti reconnat pourtant une stratégie réfléchie. Dans CLUB l’intervalle, eever se concerte avec les membres de son équipe. n anglais, comme il est d’usage dans la communauté des gamers. ice one, t’s ours, tae it, lance-t-il dans le micro, distillant aussi quelques urons. Le contraste est saisissant entre l’intensité de l’action et le calme du gamer, qui actionne en toute décontraction sa manette. l anticipe avec succès toutes les situations. l’évidence, il ne dispute pas sa première partie et bénéficie d’une longue expérience. l s’entrane avec son équipe quatre cinq fois par semaine, discute tactique et conduite de eu, s’informe des mises our et des nouveautés. Par ailleurs, il a construit lui-même son ordinateur au moen de composants haut de gamme ultra-modernes. n tant que oueur semiprofessionnel – il est mécanicien de production la semaine –, il réinvestit immédiatement ses gains dans l’achat d’équipements informatiques. Pour l’instant, ses victoires en sport électronique lui ont rapporté 1000 francs. ais n’alle pas croire qu’il s’agit de gees évanescents fuant la réalité dans le monde virtuel. evin ggenberger est un eune adulte parfaitement intégré appréciant les rencontres amicales, la vie sociale du club de football et même parfois une séance de ogging.ême si une part importante de son temps est consacrée au gaming, il s’efforce de sortir et d’obtenir un équilibre entre ses différents hobbies  : vant un match, e vais souvent courir. Cela relaxe le corps et l’esprit, conclut-il. ◆ octobre 2018 touring 83



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Touring numéro 2018-10 octobre Page 1Touring numéro 2018-10 octobre Page 2-3Touring numéro 2018-10 octobre Page 4-5Touring numéro 2018-10 octobre Page 6-7Touring numéro 2018-10 octobre Page 8-9Touring numéro 2018-10 octobre Page 10-11Touring numéro 2018-10 octobre Page 12-13Touring numéro 2018-10 octobre Page 14-15Touring numéro 2018-10 octobre Page 16-17Touring numéro 2018-10 octobre Page 18-19Touring numéro 2018-10 octobre Page 20-21Touring numéro 2018-10 octobre Page 22-23Touring numéro 2018-10 octobre Page 24-25Touring numéro 2018-10 octobre Page 26-27Touring numéro 2018-10 octobre Page 28-29Touring numéro 2018-10 octobre Page 30-31Touring numéro 2018-10 octobre Page 32-33Touring numéro 2018-10 octobre Page 34-35Touring numéro 2018-10 octobre Page 36-37Touring numéro 2018-10 octobre Page 38-39Touring numéro 2018-10 octobre Page 40-41Touring numéro 2018-10 octobre Page 42-43Touring numéro 2018-10 octobre Page 44-45Touring numéro 2018-10 octobre Page 46-47Touring numéro 2018-10 octobre Page 48-49Touring numéro 2018-10 octobre Page 50-51Touring numéro 2018-10 octobre Page 52-53Touring numéro 2018-10 octobre Page 54-55Touring numéro 2018-10 octobre Page 56-57Touring numéro 2018-10 octobre Page 58-59Touring numéro 2018-10 octobre Page 60-61Touring numéro 2018-10 octobre Page 62-63Touring numéro 2018-10 octobre Page 64-65Touring numéro 2018-10 octobre Page 66-67Touring numéro 2018-10 octobre Page 68-69Touring numéro 2018-10 octobre Page 70-71Touring numéro 2018-10 octobre Page 72-73Touring numéro 2018-10 octobre Page 74-75Touring numéro 2018-10 octobre Page 76-77Touring numéro 2018-10 octobre Page 78-79Touring numéro 2018-10 octobre Page 80-81Touring numéro 2018-10 octobre Page 82-83Touring numéro 2018-10 octobre Page 84-85Touring numéro 2018-10 octobre Page 86-87Touring numéro 2018-10 octobre Page 88-89Touring numéro 2018-10 octobre Page 90-91Touring numéro 2018-10 octobre Page 92-93Touring numéro 2018-10 octobre Page 94-95Touring numéro 2018-10 octobre Page 96-97Touring numéro 2018-10 octobre Page 98-99Touring numéro 2018-10 octobre Page 100-101Touring numéro 2018-10 octobre Page 102-103Touring numéro 2018-10 octobre Page 104-105Touring numéro 2018-10 octobre Page 106-107Touring numéro 2018-10 octobre Page 108