Touring n°2018-10 octobre
Touring n°2018-10 octobre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-10 de octobre

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Touring Club Suisse

  • Format : (210 x 282) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 39,1 Mo

  • Dans ce numéro : le verdict des pistes finlandaises.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Vive les cycles lunaires ! 22 touring octobre 2018 Autarcie énergétique Exploitant au maximum les potentialités du solaire, ce bâtiment de Zweisimmen (BE) n’a pas de chauffage.
L’Autrichien Erwin Thoma est l’initiateur d’une nouvelle génération d’habitations construites en bois aux vertus favorisant la santé de leurs occupants, très éco-énergétiques et durables. Et peu lui importe qu’on le taxe parfois d’habile commerçant surfant sur la vagueésotérique. TEXTE DOMINIC GRAF PHOTOS EMANUEL FREUDIGER, FELIX MAURHOFER Un gaouillis d’oiseau comme sonnerie de téléphone, le détail ne relève pas du hasard. l est révélateur du lien étroit reliant rin homa, ans, la nature. Un puits de sagesse, comme il aime le rappeler. Pour lui, la forêt est le meilleur précepteur. utrefois plus eune bcheron d’utriche, il découvre l’ge de 2 ans les qualités du bois comme matériau de construction. la suite de problèmes de santé dans sa famille survenus après un déménagement, il remplace les panneaux agglomérés par du bois pur, non traité. l’origine de cette idée, le souvenir de son grand-père qui lui affirmait  : pour obtenir du bois de qualité, il faut abattre les arbres au moment uste, en hiver, lors du repos de la sève, dans une phase de lune décroissante. Dubitatif sur ce qui lui semble une superstition – amais il n’avait entendu de tels propos comme bcheron professionnel –, il suit néanmoins le conseil de son aeul t surprise, les problèmes de santé disparaissent. Le sommeil redevient réparateur, et la vie plus agréable. Simple concidence ou lien de cause effet La question le taraude. Sans adjuvants chimiques Pour en avoir le cœur net, rin homa décide de se livrer une expérience  : observerctecte du bois lunaire et du bois normal  : Le premier reste indemne de tout parasite, tandis que les vers et les champignons prolifèrent sur le second. Le bois lunaire n’a donc pas besoin d’être traité l’aide de produits chimiques et autres aduvants. l constitue un matériau de construction naturel, relève-t-il. n 10, notre homme fonde l’entreprise homa-olmb. l poursuit ensuite ses expérimentations usqu’obtenir un produit breveté (ol100) pour la construction d’habitations. Avantages à foison rin homa découvre progressivement les multiples avantages du bois lunaire  : l n’a pas son équivalent en matière d’isolation thermique, si bien que, sans aout de matériau ou de technique d’isolation, on peut construire des maisons autarciques sur le plan énergétique, donc sans chauffage. l affiche aussi une résistance au feu de classe 10, soit la norme maximale. Pas besoin non plus de colle ou d’aduvants chimiques, les parois sont fixées par de simples chevilles en bois. u final, il est très écologique et 100 réutilisable. Lorsqu’il énumère les avantages de son produit, rin homa peine contrler son enthousiasme. arement entrepreneur ne s’est montré pareillement convaincu de sa démarche.ux eux de certains pourtant, il n’est qu’un habile colporteur de fablesésotériques, voire un personnage cnique profitant de la crédulité ambiante. peine arrive-t-il sur le marché qu’il se heurte un concert de critiques et de médisances. Tradition millénaire Pendant dix ans, on n’a pas arrêté de se moquer de nous et de nous diffamer, des attaques provenant essentiellement de l’industrie dubtiment, poursuit rin homa. ais rien ne le fait dévier de sa ligne, d’autant que son concept fonctionne parfaitement et que les réactions sont unanimement positives. e ne cherche pas propager des racontars sur le soleil, la lune et les astres, relève-t-il, mais travailler avec du bois présentant des qualités optimales. aison pour laquelle il a banni de son vocabulaire le terme de bois lunaire et parle désormais de bois plein. D’autre part, loin d’une découverte, il s’agit plutt de la redécouverte d’une tradition millénaire au apon, connue également des aas et desncas. Sans oublier que ules César avait décrété la peine de mort pour les constructeurs de bateaux recourant du bois qui ne respectait pas les ccles de la Lune. Ces coutumes remontent donc loin DOSSIER dans le passé mais sans preuves scientifiques, elles ont valeur de boniments. Les choses commencent changer la parution de son livre (voir encadré), qui suscite un vif intérêt. L’ouvrage retient notamment l’attention du professeur de l’Prnstrcher, qui initie des études sur le bois lunaire.ntre 2000 et 200, il rend public une série de résultats confirmant les constatations d’rin homa. l démontre notamment que la Lune influence de manière significative l’eau contenue dans le bois et, par ricochet, la contraction des cellules. u moen d’électrodes en or, il met en évidence les forces moléculaires et les forces de liaison qui varient selon les ccles lunaires, l’instar des marées. n fonction des phases de la Lune, la structure d’un arbre est donc plus ou moins dense. insi, un arbre abattu en phase de lune décroissante pendant l’hiver donnera un bois très compact et résistant. 3000 euros le mètre carré uourd’hui encore, les critiques perdurent et des études s’acharnent contredire le travail d’rnstrcher, mais rin homa ne se laisse pas intimider car la pratique lui donne raison  : e conseille tous les sceptiques de passer une nuit dans l’une → octobre 2018 touring 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Touring numéro 2018-10 octobre Page 1Touring numéro 2018-10 octobre Page 2-3Touring numéro 2018-10 octobre Page 4-5Touring numéro 2018-10 octobre Page 6-7Touring numéro 2018-10 octobre Page 8-9Touring numéro 2018-10 octobre Page 10-11Touring numéro 2018-10 octobre Page 12-13Touring numéro 2018-10 octobre Page 14-15Touring numéro 2018-10 octobre Page 16-17Touring numéro 2018-10 octobre Page 18-19Touring numéro 2018-10 octobre Page 20-21Touring numéro 2018-10 octobre Page 22-23Touring numéro 2018-10 octobre Page 24-25Touring numéro 2018-10 octobre Page 26-27Touring numéro 2018-10 octobre Page 28-29Touring numéro 2018-10 octobre Page 30-31Touring numéro 2018-10 octobre Page 32-33Touring numéro 2018-10 octobre Page 34-35Touring numéro 2018-10 octobre Page 36-37Touring numéro 2018-10 octobre Page 38-39Touring numéro 2018-10 octobre Page 40-41Touring numéro 2018-10 octobre Page 42-43Touring numéro 2018-10 octobre Page 44-45Touring numéro 2018-10 octobre Page 46-47Touring numéro 2018-10 octobre Page 48-49Touring numéro 2018-10 octobre Page 50-51Touring numéro 2018-10 octobre Page 52-53Touring numéro 2018-10 octobre Page 54-55Touring numéro 2018-10 octobre Page 56-57Touring numéro 2018-10 octobre Page 58-59Touring numéro 2018-10 octobre Page 60-61Touring numéro 2018-10 octobre Page 62-63Touring numéro 2018-10 octobre Page 64-65Touring numéro 2018-10 octobre Page 66-67Touring numéro 2018-10 octobre Page 68-69Touring numéro 2018-10 octobre Page 70-71Touring numéro 2018-10 octobre Page 72-73Touring numéro 2018-10 octobre Page 74-75Touring numéro 2018-10 octobre Page 76-77Touring numéro 2018-10 octobre Page 78-79Touring numéro 2018-10 octobre Page 80-81Touring numéro 2018-10 octobre Page 82-83Touring numéro 2018-10 octobre Page 84-85Touring numéro 2018-10 octobre Page 86-87Touring numéro 2018-10 octobre Page 88-89Touring numéro 2018-10 octobre Page 90-91Touring numéro 2018-10 octobre Page 92-93Touring numéro 2018-10 octobre Page 94-95Touring numéro 2018-10 octobre Page 96-97Touring numéro 2018-10 octobre Page 98-99Touring numéro 2018-10 octobre Page 100-101Touring numéro 2018-10 octobre Page 102-103Touring numéro 2018-10 octobre Page 104-105Touring numéro 2018-10 octobre Page 106-107Touring numéro 2018-10 octobre Page 108