Touring n°2018-09 septembre
Touring n°2018-09 septembre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-09 de septembre

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Touring Club Suisse

  • Format : (210 x 282) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 40,6 Mo

  • Dans ce numéro : retour sur les bancs de l'école.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
CLUB Un engagement parental payant La sécurité sur le chemin de l’école n’est pas qu’une affaire de prudence de la part des enfants ; des mesures techniques peuvent améliorer la situation. Mais que peuvent entreprendre les parents en la matière ? TEXTE FELIX MAURHOFER En accompagnant ses enfants à l’école, un père de famille relève deux endroits qui lui paraissent potentiellement dangereux. Une haie touffue entrave la visibilité des automobilistes sur les lignes jaunes, à l’emplacement précis où attendent les enfants ; de plus, le panneau « Attention école » est à peine visible. Il en parle à d’autres parents, qui partagent tous son inquiétude. Ensemble, ils décident d’agir. Mais quelle démarche concrète accomplir dans cette situation ? Conseillers à l’écoute En principe, la sécurité des enfants sur le chemin de l’école incombe à la commune, à la police et aux autorités scolaires. Lorsque des parents demandent un aménagement de nature technique, différents acteurs entrent en jeu. 80 touring septembre 2018 Sur le site internet du Bureau suisse de prévention des accidents (bpa.ch), on trouve une check-list permettant d’évaluer l’ampleur du danger. On peut ensuite s’adresser à l’un des 1000 délégués à la sécurité du bpa, lesquels conseillent les parents, nouent contact avec les autorités ou font appel aux experts du bpa. Si la commune estime également que des mesures s’imposent, les spécialistes en aménagements routiers du bpa établissent des recommandations. « Le bpa adopte une attitude neutre et s’attache à impliquer toutes les personnes concernées », explique son porte-parole, Marc Kipfer. Droit fondamental Près de 600 000 enfants scolarisés en enfantine et en primaire se déplacent chaque jour. Il reste néanmoins des endroits où la sécurité est insuffisante. Comment agir en tant que parents ? Ont-ils une chance de faire rectifier les zones à risque ? Du point de vue juridique, la réponse est affirmative puisque la Constitution fédérale (art.19) garantit le droit à un enseignement de base. Ce droit fondamental est par conséquent violé si les enfants ne bénéficient pas de conditions de sécurité appropriées sur le chemin de l’école. Lesdites conditions de sécurité ne dépendent d’ailleurs pas uniquement de dispositifs techniques, mais aussi de l’éducation routière – le TCS joue dans ce domaine un rôle déterminant avec sa campagne « Chemin de l’école » – et de la surveillance du trafic. Trois critères Selon la jurisprudence, il convient d’analyser au cas par cas les axes empruntés par les écoliers afin de déterminer s’ils sont raisonnablement sûrs. Trois critères sont pris en considération : l’élève tout d’abord (âge, santé, constitution, développement cognitif) ; le type de trajet ensuite (distance, dénivelé, état) ; enfin, la dangerosité (volume de trafic, croisements, dangers naturels, entre autres). ◆ Catalogue de mesures Pour les routes orientées trafic : feux de signalisation lumineux, îlot de sécurité au milieu du passage piétons, bande centrale polyvalente, porte interne, giratoire. Pour les routes d’intérêt local : zones 30, zones de rencontres, rétrécissements, décrochement vertical, stationnement alterné, changement de revêtements, éléments optiques. Signalisation : marquages au sol, signal « Enfants » avec plaque de rappel « Ecole ». KIDS MOBILE Fidèle à son engagement pour une mobilité sûre, le TCS déploie depuis de nombreuses années une activité soutenue en faveur de la sécurité des écoliers. Dans le cadre de la nouvelle campagne « Chemin de l’école » 2019–2021, le TCS sera présent non seulement au moment de la rentrée scolaire, mais aussi tout au long de l’année et dans les temps de loisirs. Outre le thème principal de la traversée de la route, il sera également question des déplacements sûrs à vélo et de la visibilité des enfants. Autant de domaines pertinents sous l’angle des statistiques d’accidents. Au cœur de cette approche renouvelée de la prévention, on s’immergera dans un « monde de la sécurité » permettant de transmettre aux enfants les messages essentiels de manière divertissante et animée. Par ce biais, la sensibilisation aux thèmes prioritaires en matière de sécurité se déroulera durant toute l’année. Kids mobile s’inscrit donc comme une plateforme d’information favorisant de manière durable la sécurité des enfants dans le trafic routier. 6 En sécurité sur le chemin de l’école Une priorité pour les enfants et les parents. TCS
« La prévention doit aussi cibler les enfants du numérique » Fidèle à sa mission, le TCS déploie de grands efforts de prévention en vue de la rentrée scolaire. Le nouveau chef de la Sécurité routière du club, Christophe Nydegger, détaille l’engagement de ce dernier aux côtés des usagers les plus vulnérables. TEXTE DOMINIC GRAF PHOTO MARC BAERTSCH Monsieur Nydegger, le TCS sponsorise à nouveau 80 000 gilets de sécurité distribués aux écoliers. Quelles sont les autres mesures visant à leur assurer une protection accrue lorsqu’ils se déplacent ? n grand nombre d’accidents se produisent en d’autres endroits que sur le chemin de l’école. Souvent, les usagers remarquent les enfants trop tard, voire pas du tout. C’est pourquoi les enfants constituent l’un de nos groupes cibles principaux dans le cadre de notre campagne actuelle ade visible. ous montrons comment accrotre la visibilité par des vtements et accessoires adéquats. n trouve dans le commerce des solutions appropriées grâce à des matériaux réfléchissants et qui correspondent aux standards de la mode. En outre, le TCS et ses partenaires mènent périodiquement des campagnes de prévention traitant des différentes causes d’accidents et s’étendant sur plusieurs années. Celles-ci contribuent par des explications et une information judicieuses à réduire le nombre d’accidents. Ne serait-il pas plus sûr d’amener les enfants à l’école en voiture ? on, au contraire : les enfants véhiculés à l’école par les parents sont moins aptes à discerner les dangers de la circulation, puisqu’ils ne se déplacent pas quotidiennement à pied. e risque d’accident est simplement reporté à plus tard, au moment o l’enfant se déplacera à pied. Par ailleurs, effectuer le trajet vers l’école à pied stimule les contacts sociaux et rend possible des expériences formatrices. n a aussi constaté que les enfants qui ont été en mouvement sont plus réceptifs à l’enseignement. Vous êtes entré au TCS cette année et avez endossé la responsabilité du département Sécurité routière. Quelle est votre première impression du travail de votre nouvelle équipe ? on arrivée au TCS concide avec les premiers succès et prix remportés par la campagne ade visible, développée par le département de la Sécurité routière. Ces résultats m’ont naturellement impressionné, mais également rassuré sur la capacité de l’équipe en place à fournir des prestations de grande qualité. Chaque jour j’apprends un peu plus à connatre leurs points forts et je suis convaincu que nous allons pouvoir développer de très belles choses ensemble. Quels changements interviendront ces prochaines années dans le domaine de la sécurité routière ?’automatisation et l’autonomisation de la mobilité, ainsi que la digitalisation, représentent les principaux défis de la sécurité routière. Dans ce contexte, l’adaptation de nos outils de prévention aux supports numériques est primordiale afin de répondre aux attentes des enfants du numérique. Avec la plateforme numérique Kahoot, le TCS a franchi une étape vers cette évolution future. Pouvez-vous nous présenter plus avant ce quiz interactif destiné aux écoliers ? e qui que nous avons créé sur ahoot.com est avant tout destiné aux classes qui digitaux comme les tablettes. L'idée est d'offrir aux ensei- Profil Christophe Nydegger, 47 ans, est marié et père de trois enfants. Depuis 2018, il dirige le département Sécurité routière du TCS. CLUB travaillent avec des supports digitaux comme les tablettes.’idée est d’offrir aux ensei- gnants et aux polices une solution ludique et interactive pour aborder des thématiques de sécurité routière. Seuls ou en groupes, les élèves répondent à des questions à l’aide de leurs tablettes. es réponses apparaissent sur l’écran de l’enseignant, qui peut les projeter sur le mur de la salle de classe. e classement des joueurs évolue au gré des réponses et apporte une touche compétitive à cet outil. ◆ septembre 2018 touring 81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Touring numéro 2018-09 septembre Page 1Touring numéro 2018-09 septembre Page 2-3Touring numéro 2018-09 septembre Page 4-5Touring numéro 2018-09 septembre Page 6-7Touring numéro 2018-09 septembre Page 8-9Touring numéro 2018-09 septembre Page 10-11Touring numéro 2018-09 septembre Page 12-13Touring numéro 2018-09 septembre Page 14-15Touring numéro 2018-09 septembre Page 16-17Touring numéro 2018-09 septembre Page 18-19Touring numéro 2018-09 septembre Page 20-21Touring numéro 2018-09 septembre Page 22-23Touring numéro 2018-09 septembre Page 24-25Touring numéro 2018-09 septembre Page 26-27Touring numéro 2018-09 septembre Page 28-29Touring numéro 2018-09 septembre Page 30-31Touring numéro 2018-09 septembre Page 32-33Touring numéro 2018-09 septembre Page 34-35Touring numéro 2018-09 septembre Page 36-37Touring numéro 2018-09 septembre Page 38-39Touring numéro 2018-09 septembre Page 40-41Touring numéro 2018-09 septembre Page 42-43Touring numéro 2018-09 septembre Page 44-45Touring numéro 2018-09 septembre Page 46-47Touring numéro 2018-09 septembre Page 48-49Touring numéro 2018-09 septembre Page 50-51Touring numéro 2018-09 septembre Page 52-53Touring numéro 2018-09 septembre Page 54-55Touring numéro 2018-09 septembre Page 56-57Touring numéro 2018-09 septembre Page 58-59Touring numéro 2018-09 septembre Page 60-61Touring numéro 2018-09 septembre Page 62-63Touring numéro 2018-09 septembre Page 64-65Touring numéro 2018-09 septembre Page 66-67Touring numéro 2018-09 septembre Page 68-69Touring numéro 2018-09 septembre Page 70-71Touring numéro 2018-09 septembre Page 72-73Touring numéro 2018-09 septembre Page 74-75Touring numéro 2018-09 septembre Page 76-77Touring numéro 2018-09 septembre Page 78-79Touring numéro 2018-09 septembre Page 80-81Touring numéro 2018-09 septembre Page 82-83Touring numéro 2018-09 septembre Page 84-85Touring numéro 2018-09 septembre Page 86-87Touring numéro 2018-09 septembre Page 88-89Touring numéro 2018-09 septembre Page 90-91Touring numéro 2018-09 septembre Page 92-93Touring numéro 2018-09 septembre Page 94-95Touring numéro 2018-09 septembre Page 96-97Touring numéro 2018-09 septembre Page 98-99Touring numéro 2018-09 septembre Page 100-101Touring numéro 2018-09 septembre Page 102-103Touring numéro 2018-09 septembre Page 104-105Touring numéro 2018-09 septembre Page 106-107Touring numéro 2018-09 septembre Page 108