TLC Mag n°6 aoû/sep 2006
TLC Mag n°6 aoû/sep 2006
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°6 de aoû/sep 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (224 x 293) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 102 Mo

  • Dans ce numéro : Adonis réveille le Hilux !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
a a 59,83 a a 713 a 57, 75 a a 0,50 0,0c 59,33 1,10 59,25 0,40 58,15 0,16 49 55,62 a 1,80 55,46 a 2,2(- 53,66 a a 55, 69 0,42 a 51,17 a a 50,75 r 50,62 al/1 CE1 Ca erpie SAIGNEES ç ellS1 ROCHES P Soyez vigilants ! Auberge de la Diligence. 65,97 0,08 63,12 r C:7 63,04 62,47 0,26 62,07 0,17 61,81 103 61,64r,vv 61,43 iff Au départ de la piste. 45 21 687/04 26 081 45 21 002/04 26 626 1 r f O Passage à gué Tout droit sur la piste et laissez la droite en avant. Tout droit sur la piste et laissez la droite perpendiculaire Vous arrivez sur la piste Vous arrivez sur le goudron Route (voie goudronnée ou bétonnée) Vous sortez de l'agglomération Vous entrez dans une agglomération (ville, villa:e ou lieu-dit) Panneau publicitaire, indications diverses Panneau directionnel Virage en épingle Pont ou radier Arbre Interdit à tout véhicule, piste ou route barrée Puits, citerne, marigot, source captée t1 tt - tt Cimetière Légendes Tout droit sur la piste et laissez la droite en arrière Tout droit sur le goudron et laissez la piste à droite Piste (chemin ou route forestière non revêtue) Tunnel ou passage couvert Barrière ou passage canadien Passage à niveau Sens interdit, piste ou route barrée Croix, oratoire, calvaire, représentation d'un signe religieux Chapelle, cathédrale Construction (ferme, ruine, ><1 maison individuelle)
Roadbook A LIRE AVANT DE PARTIR CULTURE ET DECOUVERTE A mi-chemin entre le road-book et le guide touristique, « Les chemins de l'histoire » ont été conçus pour vous permettre de découvrir la France au volant de votre Toyota. Les parcours que nous vous proposons, s'articulent essentiellement autour de thèmes historiques ou gastronomiques. Dans cette optique, le tout-terrain n'est plus une fin en soi mais plutôt un moyen privilégié de découverte intimiste et insolite, loin des foules et du tourisme de masse. Partant de ce concept, nous n'hésitons pas dans certains cas à vous « infliger » quelques kilomètres d'asphalte pour aller voir tel ou tel site majeur, ou pour aller déguster une spécialité qui vaut le détour. Avec « Les chemins de l'histoire », vous pourrez conjuguer à la fois l'intérêt pictural, l'aventure et le culturel. A consommer sans modération, en famille ou entre amis... QUELQUES PRÉCAUTIONS Dans « Les chemins de l'histoire », nous n'avons pas cherché à favoriser le 4x4 « pur et dur » comme on le voit dans certains magazines de la presse spécialisée. Nos parcours sont généralement accessibles à tout le monde, pilotes confirmés ou novices, 4x4 ou SUV. Il peut arriver cependant qu'une partie d'un itinéraire ne sait pas vraiment adaptée à un RAV4. Il peut arriver aussi qu'un secteur présente un ou plusieurs passages techniques qui requièrent une certaine expérience. Dans ce cas, nous avons prévu un itinéraire de contour qui permettra, à ceux qui le désirent, de se greffer à nouveau, un peu plus loin et en toute sécurité, sur le parcours initial. Certaines portions de nos balades peuvent comporter des passages étroits, envahis par une végétation exubérante. Pas de risque de casse, rassurez-vous. Par contre, si vous voulez absolument éviter les microrayures, vous aurez peut-être intérêt à protéger votre carrosserie avec un film adhésif. Les parcours que nous vous proposons sont utilisés régulièrement par Helios Organisation. Cela dit, ces itinéraires, même s'ils sont bien rôdés, sont assujettis à divers paramètres que nous ne contrôlons pas au moment de l'impression : conditions climatiques exceptionnelles, dégradation de l'espace d'évolution, nouvelle réglementation, travaux... Pour toutes ces raisons, nous vous conseillons de ne pas partir en aveugle ! Du jour au lendemain, un chemin peut se fermer et dans ce cas, seules les cartes peuvent vous tirer d'affaire pour retrouver le parcours initial. Prévoyez donc un minimum de cartographie (carte IGN série verte au 1 : 100 000) sachant quand même que l'idéal reste la série bleue au 1 : 25 000. Autre avantage de la cartographie, vous n'êtes pas cantonnés au parcours que nous vous fournissons. Vous pouvez aussi l'améliorer et le rallonger dans le cadre d'un week-end prolongé... DROITS ET DEVOIRS D'une certaine manière, la nature est à tout le monde. Dans l'absolu, vous pouvez circuler en voiture, sur un chemin, à partir du moment où ce dernier autorise dans sa largeur le passage d'une voiture et qu'il n'est pas interdit par un panneau, une barrière ou un câble. Vous avez donc des droits, d'autant plus que la grande majorité de nos parcours emprunte des chemins communaux qui sont ouverts à la circulation publique. Malheureusement, la randonnée motorisée n'est pas une activité très bien perçue dans l'Hexagone. Elle est donc très réglementée et soumise à de nombreuses contraintes qu'il faut connaître et respecter. Pour pérenniser ce loisir, vous devrez donc adopter une conduite réfléchie et attentive, pour votre sécurité tout d'abord, mais aussi pour ne pas risquer d'entacher une image de marque déjà bien « égratignée ». Certes, il y a beaucoup d'abus et de mensonges dans les propos de nos détracteurs qui considèrent le 4x4 comme une hérésie polluante, bruyante et destructrice. Mais il y a eu aussi, il faut le dire, des pratiquants irresponsables qui ont largement contribué dans le passé à ternir l'image du tout-terrain. Pour ne pas rejoindre ces éléments irresponsables, vous devrez toujours avoir à l'esprit quelques règles de civisme et de courtoisie qui vous permettront, nous n'en doutons pas, de profiter pleinement des balades que nous vous offrons : - dans la nature, soyez le plus discret possible. Ne faites pas hurler votre auto radio et surtout évitez les coups de klaxon intempestifs ; - sur la piste, vous n'êtes pas seul. Oubliez donc toute idée de vitesse et adoptez un rythme tranquille en évitant la poussière ou les projections de boue lorsque vous croisez quelqu'un. l'idéal étant de s'arrêter, quand on le peut, pour discuter avec les gens du coin. Cela peut s'avérer très intéressant à plus d'un titre : tout d'abord, vous ne donnez pas l'impression de passer « comme un voleur », mais surtout vous pouvez apprendre tout un tas de choses sur la région que vous traversez et sur ceux qui l'habitent. Quand vous croisez des chevaux, mettez-vous sur le côté et coupez le moteur. Quand vous croisez des VU, là aussi mettez-vous sur le côté et laissez-leur la priorité. Un arrêt de progression est toujours plus pénible en vélo qu'en voiture ; - ne sortez JAMAIS du chemin. Premièrement cela peut vous coûter très cher en cas de verbalisation mais surtout, vous risquez d'abîmer l'espace naturel dans lequel vous évoluez ; - lorsque vous vous arrêtez, faites en sorte que votre véhicule ne gêne pas le passage d'autres utilisateurs de la nature ; - certains chemins sont privés (nous vous les indiquons dans le rond book) mais pour diverses raisons, leurs propriétaires les ont laissés è la discrétion de ceux qui les empruntent. N'hésitez pas dans ce cas à saluer ces braves gens lorsque vous les voyez. AVERTISSEMENT Il est vivement conseillé de ne pas partir seul. Dans la nature, tout peut arriver et, dans ce cas, il est préférable d'être accompagné. Par contre, nous vous conseillons tout aussi vivement de ne pas partir « en bande » sur nos parcours. Lorsque les premiers road books sont apparus, il y a quelques années de cela, on a constaté l'éclosion de tout un tas de clubs ou de structures d'organisation. Pour nombre d'organisateurs en herbe qui ne maîtrisaient pas la navigation et qui n'étaient pas capables de créer de toutes pièces un parcours, ces rond books étaient une providence qui leur permettait d'obtenir des parcours à moindre frais. Nous sommes conscients que nos itinéraires risquent d'être utilisés à des fins mercantiles. Il est de notre devoir cependant de mettre en garde ceux qui voudraient les commercialiser d'une manière ou d'une autre : le passage d'un petit groupe de 2 à 4 véhicules ne pose pas de problème, que ce soit sur du communal ou sur du privé. Par contre, un groupe plus important risque de prendre des allures d'invasion. Les riverains et les propriétaires terriens qui, d'ordinaire, ne ferment pas leurs chemins risquent fort de changer de politique. Donc, vous l'aurez compris, « Les chemins de l'histoire » s'adressent uniquement aux particuliers... CLASSIFICATION DES BALADES Classe 1 : facile è très facile. Classe 2 : facile avec quelques passages qui peuvent devenir techniques suivant les conditions climatiques. Classe 3 : plusieurs passages techniques qui peuvent parfois devenir sportifs suivant les conditions climatiques. Classe 4 : réservé uniquement aux pilotes confirmés et aux véhicules bien équipés.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 1TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 2-3TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 4-5TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 6-7TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 8-9TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 10-11TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 12-13TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 14-15TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 16-17TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 18-19TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 20-21TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 22-23TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 24-25TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 26-27TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 28-29TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 30-31TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 32-33TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 34-35TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 36-37TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 38-39TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 40-41TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 42-43TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 44-45TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 46-47TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 48-49TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 50-51TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 52-53TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 54-55TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 56-57TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 58-59TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 60-61TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 62-63TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 64-65TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 66-67TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 68-69TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 70-71TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 72-73TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 74-75TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 76-77TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 78-79TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 80-81TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 82-83TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 84-85TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 86-87TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 88-89TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 90-91TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 92-93TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 94-95TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 96-97TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 98-99TLC Mag numéro 6 aoû/sep 2006 Page 100