TLC Mag n°47 jun/jui 2013
TLC Mag n°47 jun/jui 2013
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°47 de jun/jui 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (224 x 291) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 99,5 Mo

  • Dans ce numéro : VDJ 200, le roi de l'Afrique ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
Dans notre numéro précédent, nous avons découvert la préparation du HJ61 de la famille Doublet. Cette fois ils sont partis et après une traversée « rapide » de l'Europe (Italie. Autriche. Hongrie, Bulgarie et Roumanie) et un court séjour en Turquie, nous découvrons ici, les aventures de nos baroudeurs en Iran, un pays très peu connu des grands voyageurs. -re),ee Seépharee Loyer Ph0e05 5y/vain.2.C.G.44/ee Sylvain et Delphine ont choisi de rentrer en Iran par le poste frontière de Sero, très peu fréquenté par les touristes car proche de l'Irak. Le poste de Bazargan au nord à une mauvaise réputation pour les bakchichs et l'obligation de prendre une carte gazole afin de payer des taxes exorbitantes. A Sero, un tampon sur le carnet de passage, pas de fouille, pas de carte gazole proposée et un « welcome to Iran », ils filent vers Ourmiya, première grande ville après la frontière. Les premiers abords avec les iraniens sont satisfaisants, on s'y sent tout de suite bien. Première station service, et évidemment sans carte de paiement, Sylvain se gare sur le côté puis part bavarder avec les camionneurs. D'une gentillesse remarquable, l'un me passe 50 litres puis un autre 30 litres et encore 40 litres enfin de quoi faire le plein complet soit 150 litres environ et tout cela pour l'équivalent de 8 €. A 5 centimes d'euros le litre, nous sommes bien loin des 230 € pour le plein habituel sur le sol français. Ensuite, ils traversent le Kurdistan, ici les hommes portent une tenue étrange : un pantalon bouffant imitant le Surouel assorti d'une veste cintrée et une épaisse ceinture en tissu nouée autour de leur taille. Ils y resteront trois jours puis continueront par une piste pour Tabak, afin d'y réaliser la visite d'anciennes ruines et ensuite vers Hamedan, tout cela toujours dans la montagne avec des altitudes oscillant entre 1 500 mètres et 2 000 mètres, il y fait encore très chaud d'ailleurs en plein mois de septembre. -.1elle.11,11.1tIC La famille Doublet se rapproche du désert Dasht-e Kavir. Sylvain décide de prendre une piste à moitié ensablée de Saveh à Qom, les paysages désertiques commencent à apparaître. Sur leur passage, ils profitent de visiter quelques anciens villages abandonnés, sûrement à cause du manque d'eau. Puis vont découvrir leurs premières grandes architectures iraniennes, des endroits de calme et une finesse remarquable, des véritables joyaux. Delphine a beau avoir son voile noir sur la tête, ils sont tout de suite repérés dans ces lieux de pèlerinage mais les gens sont tellement contents de voir des touristes dans leur pays, qu'ils y sont bien accueillis. Ils accèdent au désert par le sud du Daryachem Ye Namak, un lac asséché ou il ne vaut mieux pas mettre ses roues, mais les pistes des plaines sont assez roulantes. Ils ne tardent pas à être contrôlé puis renvoyés vers la « civilisation ». Sylvain fait une autre tentative peu après Kashan ou ils sont
une boite aux dons comme on en trouve dans les grandes villes en Iran unuminnemmer." imeguippm "it-gel." la magnifique citadelle de Bam un magnifique coucher de soleil dans le désert d'Abakuh l'immensité du désert d'Abakuh le HJ 61 sur les belles pistes du désert Dasht— e Kavir à l'Est de Kashan Les deux grands déserts iraniens. Le désert de Dasht-e Kavir composé de plaines salées au nord ouest et le désert de Dasht-e Lut, composé de sable au sud. Ces deux zones désertiques sont les plus méconnues du globe et aussi les plus arides. A l'inverse du Sahara, il n'y a pas de nomades mais quelques oasis subsistent sur les anciennes routes de la soie. restés trois jours avant de se faire réorienter vers le sud. Ils ne sont pas mécontents de leur virée dans cette partie du désert de Dasht-e Kavir. Puis, en bons touristes, ils vont visiter la cité de Yazd au coeur de cet océan de sable avec ses maisons climatisées par de remarquables systèmes naturels appelé « Bagir ». Ensuite, ils décident de prendre la direction de Shiraz, une autre ville incontournable. Sur le trajet, ils visitent les deux grands sites de Pasargades et Persépolis après avoir traversé le petit désert d'Abakuh, longue plaine dépourvue de végétation. Après la visite de Shiraz, ils se rendent à Neyriz par de belles pistes dans le parc national de Bakhtegan et son lac asséché ; un endroit absolument superbe. Puis ils remontent vers Kerman, belle ville en bordure du désert de Dasht-e Lut. Après ces trois jours de repos, c'est le désert Dasht-e Lut ou ils franchiront de nombreuses dunes pour arriver au village de Shahalad. Puis, ils continuent dans ce magnifique désert en suivant le cap plein Est avec devant eux de splendides paysages. Les dunes y sont longues et creusées, quasiment toutes surmontées d'une formation rocailleuse extrêmement friable. Ils y aperçoivent aussi d'immenses dunes dont certaines atteignent plus de 400 mètres de hauteur. Après s'être aventurés sur plusieurs dizaines de kilomètres vers l'est, ils rejoignent l'oasis de Keshif plus au sud. Le sens des dunes leur était plus favorable, Sylvain pense qu'il est extrêmement difficile d'effectuer la traversée de ce désert surtout sur 200 kilomètres. Ils ne « tenteront donc pas le diable », et rattrapent le la corvée du remplissage des réserves d'eau du Toy au puits



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 1TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 2-3TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 4-5TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 6-7TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 8-9TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 10-11TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 12-13TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 14-15TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 16-17TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 18-19TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 20-21TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 22-23TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 24-25TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 26-27TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 28-29TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 30-31TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 32-33TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 34-35TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 36-37TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 38-39TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 40-41TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 42-43TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 44-45TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 46-47TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 48-49TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 50-51TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 52-53TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 54-55TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 56-57TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 58-59TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 60-61TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 62-63TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 64-65TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 66-67TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 68-69TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 70-71TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 72-73TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 74-75TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 76-77TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 78-79TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 80-81TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 82-83TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 84-85TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 86-87TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 88-89TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 90-91TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 92-93TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 94-95TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 96-97TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 98-99TLC Mag numéro 47 jun/jui 2013 Page 100