TLC Mag n°32 déc 10/jan 2011
TLC Mag n°32 déc 10/jan 2011
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°32 de déc 10/jan 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (224 x 291) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 122 Mo

  • Dans ce numéro : BJ 42... hommage au Duc de Montpellier.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Le BJ 42 est livré avec sa couleur olive 653. Il n'est pas équipé d'appuis-tête avant et possède une bande deux places + un siège chauffeur (doc. de l'auteur Islande). Le fidèle BJ 46 de novembre 1981 franchit lentement les pistes de l'Aubrac sous la pluie ; il est toujours couvert avec sa bâche vinyle d'origine Arakawa. Le KZJ 95 de la future génération des séries 9 le suit à distance respectable (photo de l'auteur). Le BJ 42 de 1984 est en version été ; c'est un merveilleux véhicule qui s'adapte à toutes les circonstances (photo de l'auteur). 18 7 TLC Mag 32 sible de rattraper le véhicule à l'aide du sérieux coup de volant, la démultiplication est trop importante. Le problème provient du bras de sortie du boîtier qui est trop long, mais qui est bien utile pour un boîtier sans DA. Certains préparateurs ont réussi à réduire la longueur du bras sur des HJ-FJ 60 qui n'ont plus ce désagrément ; l'ensemble des tiges de direction modifiées retrouvent une réaction rapide dans le coup de volant. En 1979, la monte de pneus larges complique le confort de conduite, rendant presque impossible de tourner les roues sur place. A défaut de « DA », le constructeur commercialisait les Land Cruiser avec, en première monte, des 7.50 x 16, très étroits, style roues de vélos ! En 1983, Toyota proposait encore, avec la DA, des 205 x 16, plus étroits en diamètre mais aussi fins. Les accessoiristes de l'époque ne rechignaient pas à transformer votre 4x4 en bête de course avec des pneus énormes de plus de 35 pouces. En 1981, la Finlande a été un des premiers importateurs de Land Cruiser en 1962 et cette publicité de 1981 propose des modèles bien équipés. La radio ne sera jamais montée en série sur les véhicules français (doc. de l'auteur Finlande). Après plus de 20 ans d'utilisation de ces boîtes DA, la fiabilité de cet équipement est incroyable et parfois sans huile, ils fonctionnent encore. Les derniers BJ 42, 46, 45, 47 Curieusement, les derniers modèles des séries 4 sont devenus extrêmement luxueux alors qu'ils étaient conçus à la base pour être des utilitaires. Les journalistes des années 80 tels Auto Verte, 4x4 Magazine, TTMagazine, vantaient enfin les performances techniques de la DA et des freins à disques superpuissants, mais ils ont vite reproché au BJ ses terribles lames de ressorts... Certains de ces modèles toutes options adopteront pas moins de trois balais d'essuie-glace et ce détail croustillant se retrouve comme par hasard sur le Toyota FJ Cruiser. Différents types de treuils sont au catalogue en option ou curieusement d'origine sur les BJ 46 pour la France. La même particularité se retrouve plus tard en 1991 sur « King of the road » le dénommé HDJ 80 avec son treuil mécanique d'origine en première monte sur les versions VX. Chaque treuil électrique ou mécanique était protégé par une élégante petite bâche avec la sérigraphie Land Cruiser. Etonnamment, la sérigraphie des bâches de treuil présentait déjà la forme des lettres des futurs séries 7... La climatisation apparaîtra à partir des derniers modèles et Nipon Denso réussira à optimiser l'installation dans les meilleures condi- Le dernier Bi 46 commercialisé par Arakawa fin 1984 était superéquipé, avec la housse de protection du treuil la DA, les freins à disques avant la boîte H55F à 5 vitesses (photo de l'auteur). Les HJ 47 vendus uniquement pour l'Australie et les Bi 42-46 version LX possèdent un superbe compte-tours (photo de l'auteur). La tirette de déverrouillage du capot est une énigme et il est curieux de voir certains derniers BJ 42. 45 ou 46 être vendus avec cette commande bien respectueuse de la sécurité et protégeant un peu plus les pièces du moteur face au voleur (photo de l'auteur).
L'un des derniers BJ 42 construits par Arakawa devenait hyperconfortable avec tous les équipements qui se retrouveront sur le BJ 70. Les versions australiennes seront commercialisées avec trois essuie-glaces comme pour le FJ Cruiser. Les deux schnorkels laissent à penser que le bon vieux 3B a été remplacé par un gros V8 (photo de l'auteur). B J 42 735t 2.340t 1,66m x 3,91 m 6,52m'Cette plaque obligatoire pour les utilitaires, typiquement française. illustre toute la complexité de notre énorme et terrible administration bien figée dans les plus antiques principes réglementaires (photo de l'auteur). Un des HJ 45 fourgon de 1981 préparé pour le Paris-Dakar du célèbre pilote et chef d'entreprise Pierre Fougerousse. Michka et André Koro pilotes et préparateurs. Pierre Laville concessionnaire Toyota à Toulouse. les frères jumeaux Delaforterie et bien d'autres, ont parfaitement contribué au succès commercial des Land Cruiser (doc. de fauteur). En 1980, est commercialisé un petit Toyota à 4 roues motrices dénommé Blizzard il est assemblé par sa filiale Dehatsu. Il est identique au Deatsu Taft qui a été importé en Europe en 1981. tions, mais pas pour longtemps. La tôle centrale du tableau de bord sera totalement modifiée et la découpe permet de ne plus s'arracher les mains. Un nouveau voyant de position 4x4 bien pratique et parfois, en fonction des versions, une montre digitale apparaissent sur la nouvelle plaque de recouvrement. L'éclairage du plafonnier sera du type trois positions et comble du confort, commandé par un contact sur cha- *tit 371.0 Les années 80 seront propices aux LC par ce nouvel engouement du public pour les célèbres rallyes, entre autres le Paris-Dakar. Un HJ 45 et deux BJ 43 sont au départ du 2e Paris- Dakar au parc du Trocadéro à Paris fin décembre 1980. Ces courses ont considérablement mis en évidence les performances et la fiabilité des Toyota LC (photo de l'auteur) que porte avant mas pas pour l'anière. Le préchauffage de démarrage ultra-rapide constitue une amélioration extraordinaire et la grosse cinquième bougie fixée sur l'admission permettra de démarrer sans faire trembler le 3B. L'ensemble de cet équipement sera intégralement utilisé sur le BJ 73 et le BJ 75. Cependant, pour des raisons de marketing, les bons vieux et fidèles BJ 42, 45, 46, 47 et les FJ 40, 45 seront purement et simplement remplacés par la série 7. Les ingénieurs Toyota démantèlent les presses et les chaînes de la série 4 pour les expédier à Sao Paulo au Brésil pour continuer la construction, pays exempt de marketing agressif. Les Bandeirantes brésiliens version série 4 sont toujours commercialisés. Les rares versions VX sont un mystère commercial et seuls les pays du Moyen-Orient, l'Italie, l'Australie et le Japon profiteront de ce superbe BJ. A ce jour, il paraît évident que l'arrêt total de la chaîne de fabrication des séries 4 est une erreur/ç K -LDicee En 1982, le moteur 2H du HJ 60 se retrouve aussi dans le fourgon châssis long, l'ex-HJ 45 à moteur H. Il sera appelé HJ 47. le chiffre le plus élevé de la gamme et surtout la dernière série 4 japonaise du légendaire LC original (photo de l'auteur). Ce véhicule de 1982 transportant des bouteilles de gaz est appelé Bandeirante OJ 55 0 comme OM le moteur Mercedes monté dans ces versions exotiques (J comme Jeep) qui seront construites jusqu'en 2002 au Brésil (doc. de fauteur, Brésil). Depuis le 19 juin 1962. Toyota possède une usine aux Philippines et le Delta Cruiser est construit par la société Delta. Il est motorisé par un moteur Toyota, le 12 RM essence qui équipe aussi le Toyota Blizzard. 1 982.4',en,. 505261 TLC May 32 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 1TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 2-3TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 4-5TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 6-7TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 8-9TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 10-11TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 12-13TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 14-15TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 16-17TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 18-19TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 20-21TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 22-23TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 24-25TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 26-27TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 28-29TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 30-31TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 32-33TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 34-35TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 36-37TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 38-39TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 40-41TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 42-43TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 44-45TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 46-47TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 48-49TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 50-51TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 52-53TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 54-55TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 56-57TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 58-59TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 60-61TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 62-63TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 64-65TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 66-67TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 68-69TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 70-71TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 72-73TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 74-75TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 76-77TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 78-79TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 80-81TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 82-83TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 84-85TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 86-87TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 88-89TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 90-91TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 92-93TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 94-95TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 96-97TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 98-99TLC Mag numéro 32 déc 10/jan 2011 Page 100