TLC Mag n°30 aoû/sep 2010
TLC Mag n°30 aoû/sep 2010
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°30 de aoû/sep 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (224 x 291) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 117 Mo

  • Dans ce numéro : Toyota série 7 pour challenge extrême.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
historique Photo de famille de 1970 avec le Hilux, le FJ 55 bicolor. le FJ 40 bâché avec portes bâchées ou tôlées et le FJ 43 (doc. USA).ntaleareemt Les années 70 marquent la création de la SIDAT (Société d'importation et de distribution des automobiles Toyota). une société qui deviendra plus tard Toyota France. En octobre 1973, la SIDAT présente pour la première fois un FJ 40 au Salon international de l'automobile de Paris. A la fin de cette même année, arrivent les premiers moteurs Diesel puis au mois de juin 1974 les Land Cruiser disposent d'une boîte de vitesses à quatre rapports. Autant d'améliorations importantes qui vont booster les ventes./Vain 0‘14e>1/£6. Phoec..5 ee at-Chitle5 de (aZieeUI-. Un hard-top pour châssis moyen et long A partir de 1974, le principe de construction du hard-top type « sky top » sera décliné en version châssis moyen FJ-BJ 43 et fin 1979 en version châssis long FJ-HJ 45. Enfin, courant 1982, ce même modèle va être conservé sur les FJ 40-45, ainsi que sur les BJ 42-44-46-45 et HJ 47. Une différence flagrante concerne les vitres latérales coulissantes pour les versions LX et les modèles australiens et d'Afrique du Sud. Les versions Europe et USA n'auront jamais ce luxe pour les passagers arrière. TLC Mag 30 FJ 55 un faux espoir... La SIDAT a essayé de commercialiser le FJ 55 sur tout le territoire français mais en vain. Par contre, la Suisse, l'Allemagne, le Danemark et la Belgique profiteront de ce superbe station-wagon. En Europe, et particulièrement en France, les importateurs de véhicules japonais seront sérieusement bridés durant près de 20 ans. Une brochure de vente sera pourtant distribuée par la SIDAT dans le réseau en 1973, mais les concessionnaires attendent toujours la série 5. Le docu- En 1972, le FJ 40 possède encore son capot en deux morceaux mais les clignotants ment présente un F 40 et un FJ 55 sont rectangulaires et en plastique (doc. Japon).
TOYOTA importe Rn n en France ses tp,i,es 4x4 it TERit.irey1ifidres 135 kWhou La SIDAT a vraiment voulu importer toute la gamme des Land Cruiser en 1973 sauf pour le superbe FJ 55. dommage ! (doc. US). en version utilitaire, en masquant les vitres arrière, une preuve des dérives excessives de la réglementation française en matière de taxes ! Dans le futur, les constructeurs auront sans doute tout à gagner à ne construire que des modèles uniques de Land Cruiser dans le style HZJ 79 par exemple, homologables pour tous les pays de la planète et dans le respect des principes environnementaux. La gloire des pionniers Dès 1974, la SIDAT a rapidement mis en place un important réseau d'une centaine d'agents et de concessionnaires dans toute la France. Ainsi, André Koro à Labenne (40), Pierre Fougerouse à Vouvray (37), Gil Deville à Narbonne (11), Joseph Dequeker dans le Nord (59) et Pierre Laville à Toulouse (31) seront les premiers concessionnaires Land Cruiser et les pionniers du succès des ventes des séries 4 en France. Larrivée des moteurs Diesel La crise pétrolière de 1973 a laissé des traces et la filiale HINO, constructeur de camion et de moteurs Diesel réalise un magnifique moteur 6 cylindres de 3 576 cm3. Ce moteur H servira de base à tous les six cylindres : 2 H, 12 HT, 1 HZ, 1 HDT, 1 HDFT et 1 HDFTE. Le moteur H donné pour 106 ch à 3 600 tr/min avec un couple de 24 m/kg à 2 200 tr/min a été adapté uniquement pour les châssis longs. Cependant, il devient vite fragile si les vidanges ne sont pas réalisées régulièrement. Bien entretenu, il peut parcourir plus de 800 000 km sans aucun souci. Il existe deux versions de moteur H, la première début 1974, possède des porte-injecteurs énormes, une pompe injection autolubrifiée et elle est alimentée en 12 V. La deuxième version de 1979 sort en 24 volts et dispose de petits porte-injecteurs Nipon Denso et d'une pompe injection en ligne type Bosch, lubrifiée par l'huile moteur. Par contre, les châssis moyens et courts utilisent le moteur B première version. Le type B confirme une cylindrée de base de 2 977 cm3 pour une puissance de 85 ch à 3 600 tr/min et un couple de 20 kgm à 2 200 tr/min. Il est lui aussi en 12 V et dispose d'un solénoïde pour le stop moteur et d'un cache-culbuteurs de forme carrée. Le modèle B sera aussi décliné au fil des années en 2 B, 3 B, 13 BT, 14 B. La boîte H 4 1 équipera uniquement les moteurs Diesel, mais elle s'avère peu compatible avec les couples de 20 à 24 m/kg et son premier rapport trop long. A partir de 1974, il fut possible de choisir entre un moteur essence 6 cy- Siège séparé conducteur et banquette deux places avant, le levier de vitesses est toujours au volant, pratique pour le passager central (doc. US). MECHANICA, FEATURES Durable angine Toyota Land Cruiser 4-wheel drue. is eqUIpped wah husky 6-cender ONU, 3878c.c (236 7cu Frl) engin Mat develops 155 HP et 4000rpm and 31.1nt kg (230 ft lbs) of t'argue at 2200rpm This rugh output et slow revs means greater drwIng comf ort and longer engene lite Le moteur F 155 développe bien 155 ch, c'est écrit sur le document de 1970. Mais en France, les ingénieurs de l'UTAC n'en trouvent que 125 ! (doc. US). En 1970, les mousses de protection sont apparues aux USA. protégeant 4 ans plus tôt les clients américains, avant d'arriver en Europe ! (doc. US). Le FJ 40 devient ludique et il est bien utile pour surveiller la faune sauvage en famille à la fin de l'hiver 1970 dans les montagnes des Etats-Unis (doc. US). TLC Mag 30



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 1TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 2-3TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 4-5TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 6-7TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 8-9TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 10-11TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 12-13TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 14-15TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 16-17TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 18-19TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 20-21TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 22-23TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 24-25TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 26-27TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 28-29TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 30-31TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 32-33TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 34-35TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 36-37TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 38-39TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 40-41TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 42-43TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 44-45TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 46-47TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 48-49TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 50-51TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 52-53TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 54-55TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 56-57TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 58-59TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 60-61TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 62-63TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 64-65TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 66-67TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 68-69TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 70-71TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 72-73TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 74-75TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 76-77TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 78-79TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 80-81TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 82-83TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 84-85TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 86-87TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 88-89TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 90-91TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 92-93TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 94-95TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 96-97TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 98-99TLC Mag numéro 30 aoû/sep 2010 Page 100