TLC Mag n°29 jun/jui 2010
TLC Mag n°29 jun/jui 2010
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°29 de jun/jui 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (224 x 291) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 117 Mo

  • Dans ce numéro : série 10... un LC 100 pour la course.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
Pousser la vague est la meilleure solution pour traverser un gué. Pour nos dictionnaires, un « gué » est l'endroit peu profond d'une rivière où il est possible de traverser à pied. Pour nous pratiquants de tout terrain et amateurs de balades en 4x4, c'est aussi un obstacle parfois inévitable, mais souvent bien tentant. Comme toujours en franchissement, il est important d'avoir un minimum de notions de conduite et surtout un peu de bon sens avant d'en entreprendre la traversée. En effet, sans certaines précautions, ce petit bain de pneus pourrait bien se transformer en croisière fort coûteuse ! fianç LEM.2-A7 Phoeos ter ançoiS e4).ZZ.L..EM.2-A/ez'De. Précautions écologiques Même si vous êtes sur un chemin encore autorisé aux 4x4, ce qui est de plus en plus rare dans l'Hexagone, assurez-vous que le gué n'est pas ou ne traverse pas une frayère, surtout en période de reproduction du poisson. Ainsi par exemple, sachez que dans nos rivières, la truite fraye d'octobre à mars avec une pointe en décembre et en janvier et le brochet en février et en mars. Avant de traverser Dans tous les cas, la première des précautions à prendre est d'aller sonder la profondeur car même si vous connaissez l'endroit, celle-ci peut fortement varier selon les saisons et les conditions climatiques. Vous devez également bien connaître les capacités d'immersion de votre 4x4, il y a en effet de gros écarts entre les modèles. Les véhicules équipés de TLC Mag 29 pneumatiques de grande taille seront bien sûr avantagés, mais la parade suprême reste sans nul doute le schnorkel, cette « cheminée » qui permet à un moteur d'aspirer l'air au niveau du toit ce qui lui évite de boire la tasse et augmente donc considérablement la profondeur de gué franchissable par le 4x4. Attention : l'efficacité du schnorkel s'applique principalement aux moteurs Diesel qui sont capables de fonctionner avec l'allumage immergé, ce qui n'est pas le cas des moteurs à essence. D'autres paramètres doivent également être très sérieusement pris en compte comme par exemple les conditions d'adhérence sous l'eau qui seront fonction de la qualité du sol rencontré. Un gué d'eau claire sera toujours plus simple à franchir que le même en eaux troubles. A propos d'eaux troubles, méfiez-vous des eaux boueuses car outre les pièges invisibles, celles-ci charrient des milliards de microparticules de silice extrêmement toxiques pour l'ensemble des roulements, des La reprise d'adhérence reste toujours un moment crucial. joints et des frictions mécaniques dans lesquels elles se feront un plaisir de s'introduire pour, petit à petit, organiser un sabotage en règle.
Petites astuces Si lors d'une randonnée vous envisagez la possibilité d'être confronté à la traversée de gués, ces petits trucs peuvent vous servir : Munissez-vous d'une chambre à air de moto coupée, que vous fixerez à la sortie du pot d'échappement à l'aide d'un collier de serrage ou d'un gros élastique. Maintenez l'autre extrémité le plus haut possible sans créer d'angle vif sur la chambre ce qui gênerait la sortie des gaz d'échappement. Ce « bricolage » a pour but d'éviter le passage de l'eau à l'intérieur du pot, cette précaution est surtout utile pour les véhicules de petite cylindrée. Les gaz refoulés par les gros moteurs sont en général suffisamment puissants pour empêcher l'entrée de l'eau ou pour l'évacuer en cas de calage malvenu. Le point n°2 du système D consiste à découper un sac plastique ou sac poubelle, à le faire coulisser entre le radiateur et la calandre et à le fixer à l'aide d'adhésif large. Lors de la rentrée dans l'eau, la surface plastique sera plaquée contre le radiateur et détournera l'eau sur les côtés. Vous éviterez ainsi l'encrassement des alvéoles du radiateur. Vous limiterez également l'arrivée directe de l'eau dans les pales du ventilateur et donc l'aspersion généralisée du moteur. Ces deux bidouillages doivent évidemment être démontés dès le franchissement du gué terminé faute de quoi vous exposeriez votre moteur à une surchauffe importante aux conséquences regrettables. Avant d'entreprendre la traversée d'un gué douteux, une sage précaution consiste à fixer préventivement une sangle à l'arrière du véhicule, sur un point d'ancrage prévu à cet effet. Cette fixation doit se faire soit avec une manille soit avec un crochet muni d'un clapet de sécurité de façon à ce que l'arrimage ne puisse se défaire accidentellement. Passez ensuite le reste de la sangle à l'intérieur du véhicule par une des vitres, en veillant à ce que celle-ci ne traîne pas à l'extérieur. Si vous restez planté au milieu de la rivière, vous pourrez toujours lancer la sangle à vos petits camarades restés sur la berge afin qu'ils vous sortent de ce mauvais pas. Si vous vous baladez seul, la solution la plus prudente (même si elle n'est pas la plus pratique) consiste à rentrer dans l'eau en marche arrière car si le « cul » du 4x4 plonge dans un trou imprévu, ou si le gué devient trop profond, votre moteur sera maintenu hors de l'eau et vous pourrez ressortir en marche avant ce qui fait moins désordre que de rester planté avec un moteur qui a bu la tasse. Dans un gué de grosses pierres, style gué de torrent en montagne, il se peut que vous restiez posé sur l'une d'entre elles sans plus pouvoir manoeuvrer, au risque d'endommager le bas moteur. La traction de votre véhicule étant donc impossible pour quelque raison que ce soit, il reste deux solutions pour dégager le véhicule sans faire appel à un hélico Puma de l'armée. La première est de lever la voiture avec un cric Hi-Lift et de retirer la pierre maudite ; la seconde est d'être en compagnie de gros bras qui utiliseront un tronc en guise de levier. Si cette situation se présente, je vous souhaite que ce soit en période estivale... Quoi qu'il en soit, vous devez toujours conserver une certaine vitesse d'avancement dans un gué profond et ne pas vous y attarder, car même avec un 4x4 récent, l'étanchéité des portières ne sera pas efficace très longtemps. Sachez aussi que l'eau pénètre dans l'habitacle via le pédalier et qu'il est préférable de ne pas laisser monter le niveau car les boîtiers électroniques sont souvent sous les sièges et ils sont rarement d'humeur à prendre un bain de pieds. Le choc thermique Sachez qu'un moteur a une température située entre 70 et 90 degrés Celsius. La rencontre de celuici avec une eau de rivière beaucoup plus froide provoque ce qui s'appelle un choc thermique, c'est-à-dire une contraction brutale des métaux qui peut s'avérer très dommageable pour les pièces concernées. Ce choc thermique est d'autant plus important s'il s'agit du turbo ou du collecteur d'échappement qui eux, sont des éléments dont la température atteint 450°. Il peut alors se produire des microfissures ou pis, des fêlures qui s'agrandiront avec le temps et dont les conséquences n'apparaissent parfois que 10 000 ou 15 000 km plus tard. L'entrée dans un gué doit donc se faire lentement de manière à limiter au maximum l'intensité du choc thermique. Assurez-vous également qu'il n'y a pas de trou trop profond dans Petite vitesse est souvent source de sagesse (et de succès). Un bain de pieds en eau salée demande un rinçage très soigneux. Le coup de la barge, très classe pour franchir les grandes profondeurs. lequel la voiture perdrait « pied » ni de rocher trop volumineux sur lequel vous resteriez posé. Évitez surtout les traversées « au taquet », car notre maître à tous Philippe Simonin a coutume de dire que la taille de la gerbe d'eau est souvent inversement pro- portionnelle au QI du pilote... Comprenne qui peut Lors de sorties en groupe, ne vous laissez pas influencer et soyez plutôt celui qui prend la photo. C'est peutêtre moins frime, mais beaucoup plus économique. TLC Mag 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 1TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 2-3TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 4-5TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 6-7TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 8-9TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 10-11TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 12-13TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 14-15TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 16-17TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 18-19TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 20-21TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 22-23TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 24-25TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 26-27TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 28-29TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 30-31TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 32-33TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 34-35TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 36-37TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 38-39TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 40-41TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 42-43TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 44-45TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 46-47TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 48-49TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 50-51TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 52-53TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 54-55TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 56-57TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 58-59TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 60-61TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 62-63TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 64-65TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 66-67TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 68-69TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 70-71TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 72-73TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 74-75TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 76-77TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 78-79TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 80-81TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 82-83TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 84-85TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 86-87TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 88-89TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 90-91TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 92-93TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 94-95TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 96-97TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 98-99TLC Mag numéro 29 jun/jui 2010 Page 100