TLC Mag n°22 avr/mai 2009
TLC Mag n°22 avr/mai 2009
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°22 de avr/mai 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (224 x 291) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 114 Mo

  • Dans ce numéro : Dakar 2009... les hommes de l'ombre.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Manu Leroux récupère comme il peut à l'arrière d'un Hilux. Le KDJ 120 des filles vient d'arriver après une belle spéciale dans le désert d'Atacama au Chili. Thierry Estève a su amadouer la gendarmerie chilienne. Antoine complète les niveaux du HDJ 80 du couple Balloy. Francisco et Manu terminent le remplacement d'un turbo. La force d'une équipe Comme tous les managers, Patrick sait bien que la force d'une équipe c'est sa cohésion et la complémentarité professionnelle des membres qui la composent. Ainsi, la majorité de l'assistance est formée de mécaniciens qui, en plus d'une parfaite maîtrise de la mécanique générale sur les Land Cruiser, possèdent également des connaissances particulières dans des domaines bien spécifiques. Gestion de l'électronique, soudure, carrosserie, suspensions, classement des pièces... chacun de ces postes trouve son spécialiste dans l'équipe. Pour le reste, on trouve le team manager qui supervise l'ensemble des problèmes. C'est lui qui gère en priorité tout le relationnel avec les équipages de course. Il est assisté par un coordinateur dont la mission est de simplifier au maximum le travail de chacun des membres de l'équipe en les déchargeant de tâches secondaires. A chaque étape, il est également chargé de fournir aux compétiteurs le plus d'informations possibles sur la course. Enfin, il faut noter la présence salvatrice d'un ostéopathe qui est, lui, chargé de remettre en place les organismes qui ont été très chahutés sur la piste. Le grand départ 29 décembre 5 h 30 : le hall de l'aérogare d'Orly Ouest est déjà très animé malgré l'heure matinale. La plupart des avions affrétés par ASO décollent ce matin après un dégivrage en règle (il fait - 4°), et toute l'équipe Toyota France se retrouve avec l'ensemble des concurrents européens. Les histoires vont bon train et l'ambiance est très détendue (sauf pour ceux qui craignent l'avion et que la perspective de 15 heures de vol fait moyennement sourire !). Un premier saut de puce de deux heures histoire de s'habituer aux boissons payantes de l'Airbus A 320 et pour rejoindre Madrid. Trois heures d'escale, plusieurs kilomètres de couloir, puis c'est l'embarquement dans un A 360 de la compagnie Iberia. Cette fois le saut de puce a pris de l'embonpoint, il va durer presque 13 heures. Treize heures confiné dans un espace volant, c'est plus qu'il n'en faut pour écrire un roman sur la façon de tuer le temps sans laisser de traces. Les deux films projetés sur petit écran et la musique d'ascenseur diffusée dans les écouteurs (qui ne fonctionnent pas toujours) ont bien du mal à nous faire croire que le voya- ge ne sera pas trop long. En fait, seul le déhanchement ravageur de l'hôtesse et son sourire commercial pour touriste angoissé, me procureront une réelle distraction, fûtelle éphémère. Alors que le soleil descend sur l'horizon, nous survolons l'Uruguay. La caméra de la dérive de l'avion nous permet de vivre PE 01111001111 111, Le bivouac en pleine nuit à Mendoza, une ambiance bien particulière. TLC Mag 22
Traversée d'un gué sur la plage de La Serena. Au petit matin, quatre mécanos finissent à peine le remplacement d'un joint de culasse. une approche féérique sur la ville de Buenos Aires déjà illuminée. A la sortie de la passerelle, je remarque les filles en jupe courte et les mecs en T-shirt. Nous sommes dans l'hémisphère sud, fin décembre c'est le plein été. Roberto, notre correspondant local, nous a réservé deux bus : 45 minutes plus tard nous arrivons à l'hôtel Republica, il est 1 heure du matin, le thermomètre affiche 24°. Dans l'avion, guide du routard dans une main et Stabilo dans l'autre, Patrick et moi avions tiré quelques plans sur la comète pour savoir où nous irions dîner ce soir. En fait, nous sommes tous tellement fatigués que le premier briefing est fixé au lendemain. La ville qui ne dort jamais C'est ainsi qu'est surnommée la capitale argentine, une ville où les taxis sont plus nombreux que les voitures particulières. La journée est libre pour les équipages de course, alors que les membres de l'assistance se chargent d'aller récupérer les véhicules au port de Lima (non pas au Pérou, c'est une petite ville côtière à 100 km au nord de Buenos Aires). C'est là que le bateau a déchargé les véhicules qui avaient été embarqués au Havre un mois plus tôt. Enfin, quand je dis bateau, c'est plutôt un grand immeuble d'acier flottant qui peut, paraît-il, contenir 7 000 voitures... je n'ai pas compté. De retour à Buenos Aires, le regroupement est fixé au parc d'assistance, dans le campus de la Cité universitaire. C'est l'occasion d'effectuer les dernières vérifications et mises au point sur les véhicules. Le lendemain, c'est la deuxième partie des vérifications administratives pour tous les véhicules de la caravane (les vérifications techniques ayant eu lieu au Havre avant l'embarquement). Le quartier de La Rural a été transformé en QG de l'organisation, c'est aussi là que les autos de course seront en parc éance dédicace, comme à chacun de nos arrêts. fermé. Aucun souci en ce qui concerne le team Toyota France, tout ayant été préparé de longue date. Feliz ano Nous sommes le 31 décembre, le T-shirt est de rigueur tant il fait chaud. Pour le soir, ce sera chemise à manches courtes, l'ensemble du team est convié à réveillonner à La Meridiana, un restaurant tenu par un Français. Nous avons tous récupéré du décalage horaire, de la fatigue du voyage et nous sommes bien acclimatés à cette belle ville. La soirée soude certaines amitiés et vers minuit chacun se précipite sur son portable pour envoyer les incontournables SMS de meilleurs vœux. Sauf qu'en France cela fait Ambiance magique de la lumière des Andes.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 1TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 2-3TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 4-5TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 6-7TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 8-9TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 10-11TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 12-13TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 14-15TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 16-17TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 18-19TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 20-21TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 22-23TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 24-25TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 26-27TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 28-29TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 30-31TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 32-33TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 34-35TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 36-37TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 38-39TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 40-41TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 42-43TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 44-45TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 46-47TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 48-49TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 50-51TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 52-53TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 54-55TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 56-57TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 58-59TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 60-61TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 62-63TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 64-65TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 66-67TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 68-69TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 70-71TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 72-73TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 74-75TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 76-77TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 78-79TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 80-81TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 82-83TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 84-85TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 86-87TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 88-89TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 90-91TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 92-93TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 94-95TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 96-97TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 98-99TLC Mag numéro 22 avr/mai 2009 Page 100