TLC Mag n°2 déc 05/jan 2006
TLC Mag n°2 déc 05/jan 2006
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°2 de déc 05/jan 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (224 x 293) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 115 Mo

  • Dans ce numéro : Chabot-Pilot... chronique d'une victoire annoncée.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
30% H. el 60% E. ‘.7 COMBIEN D'HUILE PANS MON VellICULt ? dipbur détenniner la proportion d'huile végétale et les modifications selon les différents types de moteurs diesels Version 2.0 du 12-11-2004 I RGURVOIR 100% INJECTION INDIRECTE 106 à 176 bars 30% H. 60% E. 100% 1 Re5tRVOIR 30% DI-Rt5tRVOIR 30% H. 50% E. 180 à 300 bars/\Ce\schéma présente la majorité des situations existantes pour les moteurs de véhicules légers YL) mais il ne peut pas être exhaustif et répondre à tous les ces de feue. car il y a des cas pan ulie. crs notamment pour les moteurs de véhicules lourds (engins agricoles. forestiers. (P. PL) Il est complété par un guide de lecture qui dort toujours etre présenté avec INJECTION DIRECTE Envoyez vos commentaires à l'auteur vimutti5e0reka com 1800 bars et + 1300 à 2000 bene Pompe basse pression Pompe haute pression rotative ou en ligne rotative Bosch CAV Bosch Bosch Denso Lucas CAV Delphi (Lucas) s Delphi Lucas Stanadyne Siemens Delphi Denso 100% 30% 100% 30% 1 Rt SERVOIR Dl-ROGRVOIR 1 Re5GRVOIR 900Z Ja ! nueriG0 mwa390.z0.6ew311/e- I Pompe basse pression Pompe basse pression en ligne rotative Bosch Bosch CAV Diesel Kiki Diesel Kiki Lucas Denso Denso Lucas CAV Doowon Roto Diesel Zexel Fordson Major TDZ Stanadyne. Tarage des injecteurs à 180-200 bars Pose de corps d'injecteurs chauffants (s, disponibles) Reglage de la pompe injection Réchauffeur électrique sur ou avant la pompe Réchauffeur electnque sur ou avant le filtre Echangeur thermique Pro-filtre à carburant Pompe de gavage dans le compartiment moteur (Si absente) Echangeur thermique ou réchauffeur électrique dans le reservoir isolation du réservoir et des canalisations Tarage des injecteurs a 170-180 bars. Pose de corps d'injecteurs chauffants (si disponibles). Réglage de la pompe a injection Réchauffeur électrique sur ou avant la pompe. Rechauffeur electnque sur ou avant le filtre Echangeur thermique Pre-filtre a carburant Pompe de gavage dans le compartiment moteur fol absente) Echangeur thermique ou réchauffeur electrique dans réservoir le Isolation du reservoir et des canalisations Tarage des Injecteurs a 140-150 bars o Réglage de la pompe e injection Kit électrovannes Rechauffeur électrique avant la pompe Echangeur thermique Pré-filtre à carburant Pompe de gavage suchaque circuit 2. réservoir Echangeur thermique ou réchauffeur électrique dans le réservoir Isolation du réservoir et des canalisations Pose de corps d'injecteurs chauffants disponibles) Réchauffeur électrique sur ou avant ta pompe Rechauffeur électrique sur ou avant 4 filtre Echangeur thermique Pré-filtre à carburant Pompe de gavage dans le compartiment moteur (si absente) Echangeur thermique ou réchauffeur électrique dans le réservoir Isolation du réservoir et des canalisations LtGENDE Kit électrovannes Réchauffeur électrique O Ftltrabon 1 pin recommandee avant la pompe O Hrver Ete Echangeur thermique Pré-filtre à carburant Retarage preconise Pompe de gavage sur meilleure pulvérisation chaque circuit (presser determinee 2" réservoir du potent4 de la pompe) iE Voici un tableau qui synthétise les différentes possibilités d'adaptation à l'HVP. Bien entendu, ces indications ne sont que des généralités assez couramment admises, à étudier au cas par cas pour éviter de mauvaises et coûteuses surprises... 0 Quelques modisies (Bosch. Lucas) 1 DI-ReSGRVOIR Kit électrovannes Rechauffeur avant la pompe Echangeur pour avoir la Pré-filtre à possible Pompe de en loncten chaque circuit. 2*77'réservoir « islam Echangeur thermique O Conserbe dans tous les cas Echangeur thermique ou réchauffeur Gie En anion de la pompe à intsction. ou rechauffeur électrique dans le avant oc apres le faire. selon le électrique dans le réservoir type de pompe ce garage réservoir Isolation du réservoir Isolation du réservoir et des canalisations Conserve dans les zones où ri fait et des canalisations Ires froid pendant l'hiver Nnt électrique thermique carburant gavage sur\gr
Bilans énergétiques » 5 Energie restituée/Energie non renouvelable mobilisée Essence Ethanol Blé Ethanol Betterave MTBE ETBE Ble ETBE Betterave Gazole Huile Colza Huile Tournesol EMHV Colza echnique EMHV Tournesol 0.873 2.05 2.05 0.760 1.02 1.02 0.917 4.68 5.48 2.99 3.16 « Bilans gaz à effet de serre avec hypothèse de combustion totale » Indicateur effet de serre par kg (g eq. CO2/kg) Face à la hausse rapide des prix des carburants, l'Institut préconise l'utilisation des huiles végétales pures (HVP) comme complément ou substitut au gazole. Sachant que : 1le litre peut être vendu à 0,7 € /1 2. plus de 80% du parc automobile à motorisation Diesel peut utiliser des HVP dans une proportion pouvant aller jusqu'à 70% d'HVP dans le gazole. Un utilisateur peut économiser jusqu'à 25% sur son carburant diesel (en tenant compte d'un prix d'achat du gazole à la pompe de 1,1 à 1,2 fil). Pour cela il suffit d'autoriser et de défiscaliser les HVP conformément à la proposition du rapport parlementaire (n°3415 Assemblée nationale & n°94 Sénat) d'évaluation des choix scientifiques et technologiques adopté le 22 novembre 2001 par les 577 députés de l'Assemblée nationale et les sénateurs proposant (p 272) : « « La France devrait, à l'instar de certains pays, imposer dans les plus brefs délais un quota de biocarburants dans l'essence, étendre le bénéfice de l'exonération de TIPP aux huiles végétales brutes et mettre en place des tion à froid des oléagineux a les meilleurs bilans environnementaux, énergétiques et économiques. D'un point de vue social, il en est de même car le monde agricole a besoin de conserver les plus-values de ses productions, les pétroliers engrangent assez de dividendes sur les prix du pétrole. Les propriétaires de véhicules diesels anciens (80% du parc) ont eux aussi besoin de réduire leurs dépenses de carburant. Techniquement, l'automobiliste pourrait remplacer 1/3 du gazole à 1,2 € 11 par de l'HVP à 0,7 € 11. Essence Ethanol Blé Ethanol Betterave MTBE ETBE Blé ETBE Betterave. 5 Gazole Huile Colza Huile Tournesol EMHV Colza EMHV Tournesol 3 650 922 902 3 130 2 530 2 522 3 390 660 498 888 745 Le pétrole monte, roulez à ! Communiqué du 15-01-2005 - Institut français des huiles végétales pures H.V.P. = un biocarburant à 0,70 € 1 L incitations fiscales pour toute la filière des biocarburants. Une augmentation des surfaces agricoles consacrées aux cultures énergétiques est possible à hauteur de 3 à 4 millions d'hectares, qui pourraient fournir l'équivalent de 10 Mtep soit 20% de la consommation d'hydrocarbure des transports ». Dès la récolte 2005, un millier de presses réparties sur tout le territoire français peuvent produire de 100 000 à 200 000 tonnes d'HVP ! En son temps les esters ont été défiscalisés grâce à des rapports officiels montrant que cette filière nationale générait davantage de prélèvements fiscaux et sociaux que la TIPP. Pourquoi l'huile ne bénéficierait-elle pas du même traitement ? Institut français des huiles végétales pures : Maison départementale de l'Agriculture 271, rue de Péchabout, 47000 Agen, France Member of the "European Pure Plant Oil Association" institut.hvp@free.fr - http://institut.hvp.free.fr L'ester et l'alcool sont détaxés pourquoi l'HVP ne l'est-il pas ? Parce que l'HVP est produit en circuit court qui échappe aux pétroliers ! Il y a pourtant de la place pour tout le monde dans le remplacement du gazole que nous importons à 40%. De plus les deux filières détaxées sont subventionnées par le contribuable en raison des investissements énormes que nécessitent leurs usines d'estérification et de fermentation - distillation de l'alcool. La filière courte ne demande rien : une unité de tritura- tion vaut, tout compris 20 000 €, soit le prix d'une voiture ou la moitié d'un tracteur. Devant ce blocage évident et le danger de scission sociale (plus de 1000 unités de trituration délocalisées non exclusivement alimentaires sont opérationnelles sur le territoire et plusieurs dizaines de milliers de rouleurs à l'HVP se trouvent dans l'illégalité et donc en désobéissance civique) nous faisons appel au bon sens des citoyens en leur demandant de signer cette pétition et de faire signer leurs élus de tous bords et de tous mandats. Notre Institut se veut collecteur et organisateur de données scientifiques et économiques sur la filière. Maintenant il se doit d'être coordonnateur d'un mouvement d'opinion sur un choix de société moins inféodée aux intérêts pétroliers qui maîtrisent les deux carburants alternatifs les moins bons. Nos élus doivent appliquer les mêmes règles à ces trois carburants alternatifs en laissant la libre concurrence jouer entre eux. Les qualités intrinsèques de notre filière sont telles qu'une prise de marché de 30% de la consommation du gazole est possible en moins de 5 ans. Ces pétroliers n'ont pas été capables de subvenir aux besoins nationaux d'où les importations de 40% du gazole qui perdurent. Une autre argumentation porte sur le million d'ha de surfaces agricoles utiles labourées qui sont affectées en France à la production de cet ester et de cet alcool aucune modification de façon culturale n'a été suggérée aux agriculteurs qui continuent à utiliser des intrants énergétiques non maîtrisés pour une production énergétique. Ce qui compte c'est le rendement massique, peu importe s'il faut plus d'énergie fossile pour produire cette énergie dite renouvelable. Pour l'IFHVP il est impératif de ne pas transférer la réduction de pollution gazeuse imputée à l'HVP carburant vers une pollution agricole à forts intrants énergétiques : labours, engrais, pesticides... Une normalisation de la filière est proposée à tous ses stades et donc à tous ses acteurs : de la graine aux gaz d'échappement. Les sols ont perdu 1/3 de leur humus, véritable richesse agronomique qui, autrefois, se léguait de père en fils. La normalisation de la filière passe par une régénération de cet humus afin d'assurer une pérennité intergénérationnelle à ces cultures énergéticoprotéiques. C'est la mise en place de plan compost en parallèle avec les plans bois qui doit assurer, au sein de cette normalisation, la régénération du patrimoine humique des sols affectés à ces cultures. Il s'agit de 2 millions d'ha de cultures de tournesol, colza et autres oléagineux. Compte tenu des rotations de cultures de 3 ans, ce sont 6 millions d'hectares sur les 18,4 disponibles qui produiront 30% de notre gazole et 40% de nos protéines (nous en importons plus de 70%). Réorienter 1/3 du territoire labouré n'est pas sans conséquence ! Seul un organisme indépendant du monde de l'énergie et des grandes cultures peut en assurer l'organisation : c'est l'IFHVP ! Une conséquence immédiate de cette réorientation c'est la suppression de toutes les surproductions agricoles qui minent le monde agricole et font la part belle aux transformateursdistributeurs. C'est donc toute l'économie du monde rural qui va se trouver bouleversée... « positivement » pour une fois ! http://institut.hvp.free.fr/Pour en savoir plus www.econologie.com http://www.olifere.orglaccueil.php http://www.roulemafleur.org/http://www.valenergol.coml http://www.elsbett.com/engl/index.htm http:I/www.ademe.fr/http://www.planete-nature.orgl http://www.eppoa.orgl TLCmag02Décembre 05/Janvier 2006 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 1TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 2-3TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 4-5TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 6-7TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 8-9TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 10-11TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 12-13TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 14-15TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 16-17TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 18-19TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 20-21TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 22-23TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 24-25TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 26-27TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 28-29TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 30-31TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 32-33TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 34-35TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 36-37TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 38-39TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 40-41TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 42-43TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 44-45TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 46-47TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 48-49TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 50-51TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 52-53TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 54-55TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 56-57TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 58-59TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 60-61TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 62-63TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 64-65TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 66-67TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 68-69TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 70-71TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 72-73TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 74-75TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 76-77TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 78-79TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 80-81TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 82-83TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 84-85TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 86-87TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 88-89TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 90-91TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 92-93TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 94-95TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 96-97TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 98-99TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 100