TLC Mag n°2 déc 05/jan 2006
TLC Mag n°2 déc 05/jan 2006
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°2 de déc 05/jan 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (224 x 293) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 115 Mo

  • Dans ce numéro : Chabot-Pilot... chronique d'une victoire annoncée.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Gilles YILLUIu, port Ronan CHABOT 0+ Eric Simonin et Ronan Chabot. L'équipe d'assistance. n'avons pris part qu'à deux épreuves, puis à quatre l'année suivante. En 2005, nous avons aligné la voiture au départ de l'intégralité des six épreuves du calendrier. Ce n'est pas un programme qui se monte à la légère, il a fallu « jongler » entre les expéditions du Land Cruiser, et les remise en état. Et quand la malchance fait que nous partons en tonneau, comme en Argentine, le stress est à son comble ! TLCmag : Une décision prise de longue date alors ? Ronan Chabot : En août 2004, nous avons choisi avec Toyota France de disputer la saison complète suivante TLCmag02Décembre 05/Janvier 2006 avec le KDJ 120. Grâce à l'acquis des deux années précédentes, nous pouvions dignement leur proposer solide un projet avec des objectifs réalistes. De toute façon, vous n'entraînez pas un constructeur comme Toyota dans un projet hasardeux dont la finalité est juste de vous faire plaisir ! Dès le début de l'aventure Toys Motors Sports, notre objectif consistait à gagner des courses, parce qu'avec Gilles, nous avions la même vision de la compétition et la même envie de gagner. Gilles est un vieux de la vieille, il a plus de 100 rallyes-raids à son actif. Et en deux saisons, nous avons aussi prouvé que notre KDJ 120 en avait les capacités ! TLCmag : Pourquoi ne pas courir en Station Wagon comme Toyota Auto Body ? Ronan Chabot : Le KDJ 120 représente pour moi le parfait 4x4 pour la catégorie Production. Plus agile, plus léger que le Station Wagon, il est également très robuste. Pour preuve, notre KDJ a participé aux six épreuves de la Coupe du monde ainsi qu'à un Dakar et il est encore apte à gagner. Pourtant, en course, nous ne lui faisons pas de cadeau. Pour moi, ce Land Cruiser est, contre toute attente, le 4x4 le plus rapide et solide du plateau. Deux qualités primordiales, et n'allant pas l'une sans l'autre, en rallye-raid. TLCmag : Vous ne comptez pas vous engager en T 1 sur un pick-up donc ? Ronan Chabot : Chaque chose en son temps ! Bien évidemment, nous avons des projets et nous en discutons avec Patrick Lardeau. Mais nous comptons avant tout remettre notre titre en jeu et retourner nous battre en T 2. Le Land Cruiser en a encore « sous le pied », nous allons le prouver. L'idée d'un proto pick-up est séduisante, mais nous devons d'abord pérenniser et confirmer notre titre 2005. TLCmag : Quel est votre objectif pour 2006 ? Ronan Chabot : Notre prochain objectif reste de réaliser la meilleure performance au prochain Dakar. Toys Motors Sports y va pour se battre et pourquoi pas, gagner en catégorie Production (T 2 - 4x4 de série). Nous en avons les moyens et les compétences. Cependant, le Dakar reste une course très ouverte, car le parcours est très long et difficile. Paradoxalement, il y a peu de place pour l'improvisation, mais il faut sans cesse composer avec les difficultés physiques et les éléments. C'est à ce stade que l'expérience se montre payante. Concernant la saison 2006, les projets ne manquent pas. Mais rien n'est encore signé avec Toyota France. Notre seule certitude : nous restons en catégorie production. Car, comme je le répète souvent, je préfère à nouveau viser le titre de champion en catégorie Production que jouer les seconds couteaux en T 1 (ou protos). Toute la question reste à savoir sur quelle auto nous prendrons le départ de la coupe du monde 2006. TLCmag : Si vous n'aviez qu'un vœu à formuler pour 2006 ? Ronan Chabot : Un beau Dakar 2006, et un beau projet en 2006 ! Nous partons vraiment pour gagner le Dakar en Production. On l'a déjà loupé de peu, mais on a appris ! Apprendre, forger son expérience, de gros atouts sur le Dakar ! Rendezvous mi-janvier au lac Rose...
Interview de Patrick Lardeau Sans pression en 2006 ! S'il existe un observateur capable de donner un avis éclairé sur Ronan Chabot, c'est bien Patrick Lardeau. Directeur de l'activité compétition de Toyota France, ce barbu a vu « grandir » notre désormais champion du monde. Trois questions pour en savoir plus. TLCmag : Comment décrire le pilote, Ronan Chabot ? Patrick Lardeau : Entre le pilote de 2003 et celui de cette année, c'est un peu le jour et la nuit ! Ronan est arrivé dans le milieu avec beaucoup d'énergie. Une qualité certes, mais qui lui a parfois fait commettre des fautes. Il sait aujourd'hui comment gérer ses courses, prendre moins de risques ou au contraire tout donner dans une spéciale qu'il sait favorable à son Land Cruiser. Enfin, il est beaucoup plus serein avant de partir, Ronan ne se préoccupe plus de savoir s'il y aura des dunes ou du cassant... Il accorde une totale confiance à Gilles Pillot son copilote, et sait que la journée se passera au mieux... ou au pire. Partir ainsi retire une somme incroyable de pression. TLCmag : Est-il un bon metteur au point ? Patrick Lardeau : C'est un véritable professionnel parmi les amateurs ! Il est très fiable dans ses analyses, pas aussi pointu qu'un pilote d'usine, mais tout de même très sensible à la technique. Ronan Chabot dispose aussi d'une qualité première, celle de reconnaître ses erreurs. En Tunisie cette année, il a parfaitement assumé l'entière responsabilité de son abandon, pont arrière cassé. TLCmag : Quel est votre pronostic pour 2006 ? Patrick Lardeau : Même s'il ne dispute pas l'intégralité de la coupe du monde FIA, Ronan défendra son titre bec et ongle. Il est bien capable de remporter une nouvelle fois le titre en T 2, juste parce qu'il n'a plus de pression. Il l'a déjà « fait », il sait alors qu'il peut encore gagner. De plus le Land Cruiser a encore évolué au niveau de sa répartition des masses et de son centre de gravité, deux évolutions qui, associées aux capacités de pilotage de Ronan ainsi qu'à la parfaite navigation de Gilles Pillot, risquent bien d'en surprendre encore beaucoup. Rendez-vous au tas de sable ! rit da O - L'arceau Matter sert maintenant aussi de support aux sièges baquets. ▪ - Le réservoir de 300 litres a été repositionné plus en avant et plus bas. F) Patrick Lardeau nous montre où se place le gain en centre de gravité. ▪ - Voici le nouveau positionnement des roues de secours : sur l'axe du pont. O Le véhicule, peu après son arrivée au service compétition. - La caisse a son arceau et ses renforts, elle vient d'être peinte. TLCmag02Décembre 05/Janvier 2006 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 1TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 2-3TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 4-5TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 6-7TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 8-9TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 10-11TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 12-13TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 14-15TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 16-17TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 18-19TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 20-21TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 22-23TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 24-25TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 26-27TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 28-29TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 30-31TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 32-33TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 34-35TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 36-37TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 38-39TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 40-41TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 42-43TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 44-45TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 46-47TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 48-49TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 50-51TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 52-53TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 54-55TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 56-57TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 58-59TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 60-61TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 62-63TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 64-65TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 66-67TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 68-69TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 70-71TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 72-73TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 74-75TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 76-77TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 78-79TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 80-81TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 82-83TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 84-85TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 86-87TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 88-89TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 90-91TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 92-93TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 94-95TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 96-97TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 98-99TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 100