TLC Mag n°2 déc 05/jan 2006
TLC Mag n°2 déc 05/jan 2006
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°2 de déc 05/jan 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (224 x 293) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 115 Mo

  • Dans ce numéro : Chabot-Pilot... chronique d'une victoire annoncée.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
ffl port Interview de Ronan Chabot Questions pour un champion... et petites indiscrétions concernant l'avenir du team Toys Motors... Lisez bien entre les lignes ! TLCmag Ronan, comment se retrouve-t-on un jour champion du monde ? Ronan Chabot : par un concours de circonstances heureux, et surtout beaucoup de travail. J'ai toujours aimé le sport, et les valeurs qu'il véhicule. Plus jeune, j'ai pratiqué le Fun Board à haut niveau, avant de basculer vers la course automobile. 24 11Cmag020ecembre 05/Janvier 2006 Toutes ces années passées à surfer sur les vagues m'ont aidé à mûrir, à me forger un caractère dur, mais aussi à savoir m'étalonner face à la concurrence. Le Fun Board m'a appris à me battre, et m'a rendu plus endurant. Quand il faut aller à l'eau, tous les dimanches en hiver et que la température dépasse à peine les 5 degrés, cela forge le caractère et renforce votre détermination. En marge, ce sport nautique m'a appris à savoir lutter contre les éléments, la mer et le désert se ressemblent, il faut beaucoup d'humilité face à eux. Si le Fun Board exige des qualités physiques importantes et de bons réflexes, le rallye-raid demande également une certaine maturité, en complément de solides capacités de pilotage. Il faut savoir ménager son 4x4, tout en assurant de bons chronos. C'est presque tout, sans oublier peut-être un des points essentiels ma rencontre avec un navigateur expérimenté. Gilles Pillot, m'a fait découvrir la discipline, très vite le mariage a bien pris, nous nous sommes aperçus que nos caractères se complétaient bien. Enfin, il faut avouer que l'engagement de Toyota France dès le début de l'aventure, a permis une sorte d'alchimie complète. Voilà tout ! TLCmag : Pourquoi courir en rallyeraid ? Ronan Chabot : Le rallye-raid est une discipline « vraie, authentique ». La nature profonde de l'homme s'y fait jour. Imaginez-vous perdu au milieu des dunes, tanké dans des sables mous. Vous devez impérativement disposer d'une vraie force de caractère pour vous en sortir. Le rallye-raid est également une discipline où les rapports humains restent primordiaux. Et je ne parle pas que de l'équipage. Une équipe se compose de nombreuses et de différentes personnalités : les mécaniciens, les intervenants en logistique, et ceux qui restent en France comme Jean-François Grimaud et Patrick Lardeau de Toyota Compétition, sans oublier nos partenaires car une saison coûte très cher, tout ce beau monde doit vivre ensemble I Humainement, monter une équipe performante en rallye-raid reste un challenge très difficile et exigeant. TLCmag : Mais alors, êtes-vous pilote ou concessionnaire ? Ronan Chabot : Je me suis engagé dans la discipline avant tout, pour relever un défi et vivre une grande aventure humaine. Mais, au fil des courses, notre Toyota a enchaîné les bonnes performances face à des
équipes en apparence bien plus affûtées. Je me suis pris au jeu. Cependant, les choses sont claires dans mon esprit : je ne suis pas un professionnel du sport. Je reste, avant tout, concessionnaire Toyota. Ma priorité demeure mon métier ! Dans l'automobile, soit vous faites correctement votre métier, sinon vous êtes appelé à disparaître, à plus ou moins long terme. A l'inverse de la compétition, dans mon métier, les risques financiers sont plus conséquents car les investissements sont plus importants. La pression se ressent donc plus. Dans ce cadre, la compétition me sert d'exutoire, de décompresseur. TLCmag : Pourquoi alors créer une structure aussi professionnelle ? Ronan Chabot : Au début, cela n'avait rien d'un choix ! Nous étions convaincus qu'il fallait une équipe structurée afin d'être compétitif. L'appui de Toyota France s'est fait progressivement, pas à pas. L'importateur ne pouvait pas mettre à disposition d'un privé « inconnu » dans la discipline, une structure complète avec camion d'assistance, mécaniciens dès sa première année. Ensuite, les bons résultats se succédant, Toyota France s'est investi plus avant dans le projet. L'année dernière, il nous fallait des moyens plus conséquents pour aller chercher le titre « Production » et Toyota France a tout de suite répondu présent. La structure c'est un peu notre carte de visite, notre vitrine démontrant notre professionnalisme. Cela prouve aussi que tout ce qui est fait sérieusement fonctionne ! Le team Toys Motors Sports est une structure privée, mais peut être mieux organisée que certaines équipes officielles car nous bénéficions de l'expérience de Toyota Compétition et mon métier de concessionnaire m'a aussi préparé à cela. Dans mon secteur d'activité, le droit à l'erreur est un luxe, les marges de manoeuvre n'étant pas très importantes. En rallye-raid, j'ai appliqué les mêmes règles que dans mes concessions. Durant les premières courses, j'ai beaucoup observé notre team et les autres afin d'améliorer nos performances et corriger nos erreurs. Et progressivement, nous avons testé, avec plus ou moins de bonheur, certaines choses. TLCmag : Pourquoi ne pas avoir joué le titre en 2004 ? Ronan Chabot : Le titre de champion du monde FIA T1 (à l'époque, T2 cette année...) n'était pas notre objectif premier l'année dernière. Cette saison 2004 nous a surtout servi à développer la voiture, par des séances d'essai très intensives. En parallèle, mon « capital expérience » (ou expérience capitale ?) augmentait. Mais, avec le recul, j'avoue que le plateau ne nous permettait pas de viser le titre en 2004. Isabelle Patissier avait une voiture trop performante. Cette année, quatre constructeurs pouvaient briguer le titre, les courses étaient beaucoup plus ouvertes. Nous avons donc mis à profit ce que nous avions appris l'année dernière pour remporter la coupe du monde FIA. TLCmag : 2005 était aussi votre première saison complète ? Ronan Chabot : Effectivement, 2005 était notre première saison complète. Notre challenge était de prendre le départ de toutes les épreuves de la coupe du monde FIA. Sacré challenge ! Depuis trois ans, nous nous engagions chaque année au Dakar, et nous participons ponctuellement à la coupe FIA des rallyes-raids. La première année, nous TLCmag02.0écembre 05/Janvier 2006



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 1TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 2-3TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 4-5TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 6-7TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 8-9TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 10-11TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 12-13TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 14-15TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 16-17TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 18-19TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 20-21TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 22-23TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 24-25TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 26-27TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 28-29TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 30-31TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 32-33TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 34-35TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 36-37TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 38-39TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 40-41TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 42-43TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 44-45TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 46-47TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 48-49TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 50-51TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 52-53TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 54-55TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 56-57TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 58-59TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 60-61TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 62-63TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 64-65TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 66-67TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 68-69TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 70-71TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 72-73TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 74-75TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 76-77TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 78-79TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 80-81TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 82-83TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 84-85TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 86-87TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 88-89TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 90-91TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 92-93TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 94-95TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 96-97TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 98-99TLC Mag numéro 2 déc 05/jan 2006 Page 100