TLC Mag n°16 avr/mai 2008
TLC Mag n°16 avr/mai 2008
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°16 de avr/mai 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (224 x 291) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 120 Mo

  • Dans ce numéro : HDJ 100, le roi du désert.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Des tapis de sol propres, ça vous change un Toy. François le joint par téléphone et lui pose alors deux questions : à la question : « Seriez-vous intéressé à le vendre ? » la réponse est claire : non. Pas démonté, François pose alors une deuxième question : « Est-ce facile de trouver ce modèle ? » La réponse est identique mais avec une petite précision : « C'est un modèle très rare en Europe car il était destiné aux marchés américain et australien, en plus, les seuls qui restent en Suisse sont des épaves... Bonne chance ! » Loin de se laisser déstabiliser, l'homme en veut et se relance à la quête du Graal sur la toile, il consulte attentivement tous les sites qui parlent de ce Station Wagon. « J'en avais repéré un en Norvège, dit-il, mais il s'est très vite vendu. » Histoire de lui remonter le moral, un internaute compatissant lui dit : « Chercher un FJ 55 en Europe c'est comme chercher une Beaucoup de travail a été fait sur la planche de bord. aiguille dans une botte de foin. » Bien que de nature persévérante, notre graphiste neuchâtelois commence un peu à perdre espoir. La tire à François Mais le hasard existe aussi dans cette belle Romandie et en passant un jour dans le petit village voisin de Cortaillod, son regard se fige sur un magnifique FJ 55 rouge, stationné sur un parking. Les gyrophares sur le toit sont explicites, c'est celui des pompiers. Lors d'une première prise de contact avec le commandant de la caserne, François essuie un nouveau refus de vente. Il tente alors une manoeuvre de contournement en s'adressant, par le biais d'un de ses amis, au responsable des finances de la commune, mais c'est un nouvel échec. Les mois passent, les nombreux coups de téléphone aussi. François prend même sa plume pour relancer le conseil communal et expliquer sa passion, mais la réponse est toujours identique : « Non, cette voiture n'est pas à vendre, dans quatre ans peutêtre lors de la prochaine restructuration de notre parc automobile. ». Dans son esprit, le FJ 55 s'envole... presque ! La balla de Californie Un soir d'hiver, bien campé devant son ordinateur, François cogite : « Pourquoi ne pas essayer les enchères sur eBay ? » Il dégote un beau L'intérieur, comme en 1969. Un ciel de pavillon flambant neuf. —1 TLC Mag 16
spécimen en Californie, et mise. François contacte le vendeur par mail pour connaître son prix de réserve. Il passe la nuit à réfléchir et cherche des sociétés capables d'organiser le transport sur une telle distance. Au petit matin, il négocie une dernière fois avec le vendeur et fait l'affaire. Une restauration au top jusque dans les moindres détails. Un mois plus tard le véhicule arrive sur un camion et François se charge du dédouanement au Service des Frontières qui se trouve en gare de Neuchâtel. Satisfait par sa nouvelle acquisition, il rentre chez lui et dans l'après-midi reçoit un coup de fil d'un correspondant habitant Anvers et qui demande si le FJ 55 est à vendre. Stupéfait, François interroge d'abord son interlocuteur pour savoir comment il a eu ses coordonnées. Celui-ci lui répond qu'il a vu le véhicule sur le camion lors de son chargement à Anvers et qu'il a relevé le téléphone du transporteur... Beau parcours, mais la réponse de François est claire : « Non, la voiture n'est pas à vendre. « Chacun son tour... Retour aux premières amours Quelques années ont passé... François, dont la passion est toujours intacte, décide de recontacter la commune de Cortaillod pour relancer l'affaire du FJ 55 des pompiers. Le commandant de la caserne a changé, les deux hommes ont une franche discussion d'où il ressort que ce véhicule est le prochain sur la liste des véhicules à remplacer, mais que cela ne se fera que lors de la future réunification des Service du Feu des communes avoisinantes... Un certain 23 décembre, le téléphone sonne : c'est le commandant de la caserne qui propose à François la vente du FJ 55 rouge. Certes, la carrosserie a un peu souffert des routes abondamment salées en hiver, mais le moteur n'a que 57 000 kilomètres. Le commandant montre alors le carnet de service prouvant que ces dernières années le véhicule ne faisait pas plus de 500 km par an. C'est l'heure de la restauration. Profitant de ses compétences de graphiste, François effectue différents montages sur Photoshop pour choisir la couleur, puis la « Carrosserie de la Passion » entreprend un gros travail dans les règles de l'art. Certaines pièces manquantes étaient introuvables aux USA et au Japon. Les joints de portes par exemple, proviennent d'un autre modèle mais ils ont été adaptés à la perfection par son carrossier. Les tapis de sol spécifiques au FJ 55 et le ciel de pavillon ont été commandés aux Etats-Unis, mais avec le transport, le coût s'est avéré assez élevé. Au final, c'est une superbe restauration qui récompense des mois de travail et surtout... des années de patience. François Cordey Tél. 00 41 32 730 36 79 ou CO 41 79 219 52 39 Mail : contact@cordeydesign.ch 19 TLC Mag 16



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 1TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 2-3TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 4-5TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 6-7TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 8-9TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 10-11TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 12-13TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 14-15TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 16-17TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 18-19TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 20-21TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 22-23TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 24-25TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 26-27TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 28-29TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 30-31TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 32-33TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 34-35TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 36-37TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 38-39TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 40-41TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 42-43TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 44-45TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 46-47TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 48-49TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 50-51TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 52-53TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 54-55TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 56-57TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 58-59TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 60-61TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 62-63TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 64-65TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 66-67TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 68-69TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 70-71TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 72-73TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 74-75TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 76-77TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 78-79TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 80-81TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 82-83TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 84-85TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 86-87TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 88-89TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 90-91TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 92-93TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 94-95TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 96-97TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 98-99TLC Mag numéro 16 avr/mai 2008 Page 100