TLC Mag n°14 déc 07/jan 2008
TLC Mag n°14 déc 07/jan 2008
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°14 de déc 07/jan 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (224 x 293) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 111 Mo

  • Dans ce numéro : nouveauté... Land Cruiser série 200 arrive en France.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
L'île dans la mer, Corse du Sud partie de Bonifacio à Sartène Il y a des villes attachantes qui méritent que l'on s'y attarde. Bonifacio en fait partie. Bien campée sur un promontoire rocheux qui domine la mer, cette cité sentinelle occupe une place prépondérante dans le paysage de la Corse. Située à la pointe sud de l'île de Beauté, entre calcaire et granite, Bonifacio surplombe de près de 70 mètres de haut l'étroit passage maritime des bouches de Bonifacio. Les falaises qui encadrent la ville forment une vaste façade naturelle à laquelle font face les archipels des îles Lavezzi et Cerbicales, célèbres pour leurs fonds marins exceptionnels. Lorsqu'on l'observe de la mer, la ville haute offre un spectacle saisissant avec ses antiques demeures juchées à l'extrémité d'une falaise dont les fondements sont érodés par les vagues. Même si l'on de dispose d'aucun élément plus précis, on situe la création de Bonifacio entre 828 et 833 sous l'impulsion de Boniface marquis de Toscane, qui baptisa la ville de son propre nom. Comme tous les ports de commerce, son histoire a été relativement mouvementée, notamment par un conflit guerrier entre Pise et Gênes, ces deux grandes villes se disputant avec achar- TLCmag14Road bookCorse du Sud nement cette citadelle qui était un maillon stratégique militaire et un complexe portuaire sans égal en Corse. Dans un premier temps, Pise fut maîtresse des lieux jusqu'à la fin du XII, siècle. Par la suite, en 1187 la ville fut colonisée par les Génois qui imposèrent des modifications militaires structurelles importantes (et qui créèrent la citadelle actuelle). Au fil des siècles et après toute une série de sièges, la ville est devenue une forteresse imprenable dotée d'une importante ligne de fortifications qui l'a mise à l'abri des convoitises des rois, des pirates barbaresques et de tous ceux qui écumaient la Méditerranée (un de ces illustres assaillants, Alphonse V, roi d'Aragon, l'a assiégée en vain pendant toute une année). Bonifacio ne connut sa première capitulation qu'en 1553. Très affaiblie par le passage de la peste et par un siège éprouvant, la ville dut se rendre à Dragut, un ancien corsaire turc commandité par le Français Paul de Thermes. Après une courte période d'occupation, au cours de laquelle la cité sera en partie reconstruite, les Français céderont la place de nouveau aux Génois en 1559 suite à un traité de paix.
A DÉCOUVRIR Bonifacio se divise en deux parties : la marina avec son port et ses bateaux, et la vieille ville avec ses maisons hautes et ses rues serrées où la lumière peut à peine s'infiltrer. Bonifacio recèle de nombreux trésors que je vous invite à découvrir, notamment : - l'église Sainte-Marie-Majeure : cette église est l'édifice le plus ancien de Bonifacio. Construite par les Pisans au XII, siècle, elle est célèbre pour sa loggia qui précède l'entrée de l'édifice. C'est à cet endroit que se réunissaient naguère les notables pour délibérer des décisions de la ville, - l'escalier du roi d'Aragon : avec ses 187 marches taillées dans une faille de la falaise, il descend à pic jusqu'à la mer. La légende raconte qu'il a été construit en une seule nuit par les troupes du roi d'Aragon, Alphonse V le Magnanime, lors du siège de 1420. Plus probablement, cet escalier aurait été réalisé sur une durée plus longue par les moines franciscains pour accéder à une source d'eau potable située en bas de cet escalier, - le bastion de l'Etendard : cet ensemble de fortifications conçues au XVI, siècle après le siège franco-turc afin de protéger la porte de Gènes, domine le port, le détroit et l'arrière-pays, - l'église Saint-Dominique : construite au Xllle siècle, cette église de style gothique possède un joli campanile qui surplombe avec délicatesse les rues de la ville haute, - le cimetière marin : situé sur un petit plateau, face aux bouches de Bonifacio, ce cimetière de tombeaux blancs orientés face au soleil couchant est connu comme étant l'un des plus beaux cimetières de Méditerranée, - le Gouvernail et ses souterrains : creusé pendant la Seconde Guerre mondiale, un tunnel de 168 marches mène à un blockhaus situé à 10 m au-dessus du niveau de la mer qui débouche sur un énorme rocher se détachant de la falaise, appelé par les pêcheurs bonifaciens « le gouvernail de la Corse ». La vue y est imprenable sur la Sardaigne et sur l'entrée du port de Bonifacio, - le Grain de sable est l'un des attraits touristiques majeurs de Bonifacio. Ce gros bloc de calcaire plus ou moins cylindrique (la base est un peu rétrécie par le travail d'érosion des vagues) se dresse un peu à l'écart des falaises. On en a une belle vue depuis le belvédère de la citadelle, près de la chapelle Saint-Roch. AUX ALENTOURS Bonifacio bénéficie d'un cadre propice à la détente et aux loisirs. Une multitude de criques, de calanques, de grottes et de plages entourent la cité. Il est possible d'y Black- Star www.black-star.fr accéder à pied ou en bateau. Si vous avez un peu de temps et surtout si vous aimez marcher, je vous conseille une très belle balade qui part du col Saint- Rochet et conduit au phare de Pertusato. C'est une promenade de trois heures environ dont le chemin offre une vue superbe sur les bouches de Bonifacio. Si vous manquez de temps et si la randonnée pédestre ne vous attire pas trop, vous pouvez aller faire une balade en bateau. De nombreuses sociétés maritimes situées dans la marina proposent plusieurs circuits pour partir à la V1J UMBE R O N r TR C HOIC découverte du goulet, des calanques ainsi que la grotte du Sdragonato dont une faille dans la voûte a la forme de la carte de Corse. Si les conditions climatiques sont favorables, je vous conseille de bloquer une journée entière pour aller faire un tour sur les îles Lavezzi. Si vous faites abstraction des cocotiers et si vous ne craignez pas le soleil, ces îles Lavezzi sont ce qui se rapproche le plus d'un petit coin de paradis avec leurs eaux cristallines et leurs gros rochers arrondis sculptés par le vent et la mer. TLCmarlieRoad bookCorse du Sud



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 1TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 2-3TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 4-5TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 6-7TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 8-9TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 10-11TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 12-13TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 14-15TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 16-17TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 18-19TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 20-21TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 22-23TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 24-25TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 26-27TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 28-29TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 30-31TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 32-33TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 34-35TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 36-37TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 38-39TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 40-41TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 42-43TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 44-45TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 46-47TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 48-49TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 50-51TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 52-53TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 54-55TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 56-57TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 58-59TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 60-61TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 62-63TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 64-65TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 66-67TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 68-69TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 70-71TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 72-73TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 74-75TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 76-77TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 78-79TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 80-81TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 82-83TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 84-85TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 86-87TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 88-89TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 90-91TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 92-93TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 94-95TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 96-97TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 98-99TLC Mag numéro 14 déc 07/jan 2008 Page 100