The Vampire Diaries n°13 décembre 2012
The Vampire Diaries n°13 décembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de décembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Mag Events

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : résumés des épisodes 5 à 7 de la saison 4.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 www.magevents.fr - Le Mag n °13 - t he Vampire Diaries | Décembre 2012 mystérieux. Pour ce qui est de Peter et charlotte, ils n’ont aucune réplique dans le film et ne font que de brèves apparitions. tous les personnages du livre ne se trouvaient pas dans le film, ce qui est normal car ils n’ont pas tous un rôle important, et surtout ça aurait fait beaucoup de monde sur le plateau de tournage. Pour ce qui est des loups, hormis quelques apparitions ici et là, et la scène du combat, on les voit très peu tout comme dans le roman, ce qui est normal car l’action est très centrée sur bella. la surPrise tant attenDue Dans le roman, le combat contre les Volturi est essentiellement psychique, et hormis ce passage, il n’y a aucune autre scène d’affrontement quel qu’il soit. bill condom a sans doute voulu intensifier ce dernier film afin de terminer la saga de façon magistrale, et surtout moins plate que dans le roman. et tant qu’à faire, donner matière à faire suer les spectateurs. ainsi, lorsque l’affrontement contre les Volturi a lieu, c’est alice qui démarre les hostilités en assenant un coup de pied foudroyant qui fait voler aro sur une dizaine de mètres. ce dernier tente alors de la kidnapper, et c’est alors que carlisle fonce pour tenter de la relâcher. a ce moment-là, et c’est sans doute ce qui a choqué à coup sûr la quasi-totalité des spectateurs, aro l’intercepte en plein vol et atterrit avec la tête de carlisle à la main. stupéfaction totale dans la salle. les mains se portent aux visages, tous plus incrédules et choqués les uns que les autres. edward fou de rage, se jette au combat, et les mains des spectateurs vont rester soudés au visage durant toute la durée de l’affrontement, qui dure tout de même dix longues minutes, car les morts sont nombreux (Jasper, seth et Jane pour ne citer qu’eux) et le chaos est total. le combat prend fin alors que bella brûle la tête d’aro, arrachée de son corps un instant plus tôt. et c’est à cet instant précis que le réalisateur prend absolument toute la salle à revers. tout le combat n’était qu’une vision d’alice et qu’aro a vu dans ses pensées. Je vous laisse imaginer les soupirs de soulagement et les cris de surprise, de stupéfaction des spectateurs. un tour de maître qui n’aura laissé personne indifférent ; on peut dire qu’il aura réussi son coup.
www.magevents.fr - Le Mag n °13 - t he Vampire Diaries | Décembre 2012 27 Mon aVis sur le FilM Commençons par le début du film, le générique. Il nous rappelle la couverture du dernier livre avec ces deux couleurs : le blanc et le rouge. La musique mixée nous renvoie aux quatre précédents films, un petit hommage en somme, et qui, pour moi, collait parfaitement avec les paysages. Dès ces premières minutes, j’avais déjà des frissons. Puis le film reprend exactement là où nous nous sommes arrêtés un an auparavant, bon en même temps ça paraissait logique. Et puis il ne faut pas oublier que les parties 1 et 2 ont été tournées d’une traite. Le petit « hic » pour moi, c’est le nombre de spoilers et spots TV qui sont sortis avant le film, nous savions déjà ce qui allait se passer dans certaines scènes. Sauf ceux qui ont résisté à la tentation de regarder ces vidéos (Personnes dont je ne fais pas partie, la curiosité est un vilain défaut). J’ai trouvé que Bill Condom avait vraiment respecté le livre, le film suit très bien l’histoire écrite par Stephenie Meyer. Malgré des scènes rajoutées comme la transformation de Jacob et la bataille. Mais nous reviendrons plus tard sur cette dernière. Sur l’ensemble du film, j’ai plutôt été satisfaite, sauf pour le moment où Bella rencontre J.Jenks. Cette partie m’a déçu car elle n’est absolument pas comme dans le livre. Pourtant cette partie, dans le livre, prend tout de même du temps sur l’histoire. Pour ceux qui ont lu le livre, c’est Bella qui s’occupe de faire faire des papiers d’identité pour Jacob et Renesmée, car elle croit que sa famille et elle ne s’en sortiront pas. Dans le film, c’est une autre version, Jasper a pris les devants et c’est lui qui a demandé à Jenks de faire ces papiers. Ce que Bella découvre quand elle s’entretient avec l’avocat. Ce qui m’a aussi tapé dans l’œil, c’est que le film était vraiment centré sur Bella. Sa nouvelle vie en tant que vampire et maman. Edward est présent mais en second plan, on ne le voit pas autant que dans les autres films, ou plutôt il n’est pas aussi important. Après ce n’est que mon avis personnel. On est beaucoup plus centré sur la nouvelle vampire. Cette partie est vraiment son histoire à elle, sa réussite. La différence entre la Bella humaine et la Bella vampire est vraiment flagrante, bon en même temps c’était fait exprès. Dans ce dernier volet, Bella est magnifique, maquillée comme il faut, habillée différemment que quand elle était humaine. La transition saute aux yeux. Kristen Stewart joue son rôle à merveille. En conclusion, le film en luimême n’a peut-être pas convaincu tout le monde, mais la critique générale des fans est plutôt bonne. La saga se termine d’une belle façon, et n’aura pas manqué d’étonner et susciter l’émotion, qu’elle soit dans la tristesse, la surprise et l’amour. Janowski Mélissa & Jean-Baptiste de rivollier » les Voix de l’ombre



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :