The Red Bulletin n°2020-05 mai
The Red Bulletin n°2020-05 mai
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-05 de mai

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (223 x 296) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 17,9 Mo

  • Dans ce numéro : la prochaine vague avec Justine Dupont.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Le culte du temps On ne pouvait pas trouver mieux que Teotihuacán comme décor photo. D’après les Aztèques, c’est ici, sur ce site qui a servi de fondations à la ville, que sont nés les dieux. qui à l’époque étaient trop chers pour la plupart des jeunes métalleux mexicains. Des vendeurs entreprenants ont tiré profit de cette situation en vendant les cassettes copiées à partir des disques originaux à bien meilleur prix. Il manquait souvent les légendaires illustrations des albums (pensez à celles d’Iron Maiden) mais le jeune Marco trouva une solution. Il passa des heures à reproduire à la main les dessins détaillés sur les inserts vierges qui accompagnaient les cassettes. Il était tellement motivé et inspiré qu’il copiait aussi souvent chaque ligne de l’insert du disque, y compris toute la section des remerciements. Marco retire délicatement une cassette qui comprend un rendu presque parfait de l’illustration de l’album révolutionnaire de Venom, Black Metal. Il me tend lentement les cassettes comme s’il s’agissait de reliques. Je crains que si l’on perd ou qu’on abîme ces cassettes, une partie de Marco le sera également. Je manipule chacune d’entre elles avec soin, en examinant les efforts d’un adolescent à la recherche d’une identité, de quelque chose pour définir son monde et l’univers et tout ce qui se trouve au-delà. Teotihuacán était le plus grand centre urbain de Méso-Amérique avant l’ère aztèque. Bien que les Aztèques ne l’aient pas construit, ils lui ont néanmoins donné son nom. Ils vénéraient ce lieu comme le site où les dieux avaient créé l’univers. De la même manière, les cassettes de Marco constituent la genèse de son univers, une porte d’entrée vers un chemin que, adulte, Marco poursuit encore. Marco remballe ses cassettes. Puis nous nous dirigeons, Arturo, Victor et Jorge, le batteur de Xibalba Itzaes qui vient d’arriver avec sa femme Haydee, vers les pyramides du Soleil et de la Lune. Comme notre plan est de prendre des photos, les membres 38 THE RED BULLETIN
« NOUS SOMMES AU MEXIQUE. NOUS FAISONS DU BLACK METAL MEXICAIN QUI PARLE DE NOTRE CULTURE. » Les Xibalba Itzaes sondent les origines et le centre de l’univers. de Xibalba Itzaes portent leur tenue de scène ainsi qu’une peinture faciale obsédante. Aux mal informés, ces marques tribales rappellent Alice Cooper ou Kiss mais sont en fait un clin d’œil à des groupes de black metal contemporains du Brésil et de Scandinavie. Les musiciens attirent beaucoup l’attention et sont plus qu’heureux de poser pour des photos. Arturo évite l’agitation et se concentre plutôt sur les pyramides, transpirant sous le poids de son lourd blouson de cuir. Tandis que le soleil se couche, nous nous retirons tous les sept, écrasés par la chaleur et épuisés, sur l’allée des Morts puis vers la sortie. Plus tard, je réfléchis aux cassettes adorées de Marco. Elles sont peut-être ses offrandes à la jeunesse et au rock’n’roll bien sûr, mais aussi à l’éternelle recherche d’identité, d’acceptation et de sens. « À l’école, il me semblait que j’étais le seul à aimer le heavy metal. C’était comme quelque chose qui n’appartenait qu’à moi », note Marco. Sans la découverte de ces précieuses bandes et de la musique qu’elles renfermaient, qui sait qui ce qu’il serait devenu. DANS LES ANNÉES 1980, il était difficile d’accéder à la bonne parole du heavy metal à Mexico. « Nous n’avions pas d’argent pour acheter des disques. Alors c’était comme si celui que nous avions choisi d’acheter devait être le meilleur. » Fan de heavy metal précoce grâce à un grand frère bien informé, Marco découvre le groupe Venom à l’âge de dix ans, sur le célèbre marché Tianguis Cultural del Chopo de Mexico. El Chopo était un phare pour les jeunes métalleux et les punks dans les années 80 et 90, et l’est encore aujourd’hui. Le passage très étroit serpente à travers les étals de taille réduite sur lesquels s’entassent une quantité impressionnante d’articles à vendre. « Sans El Chopo, nous aurions peut-être découvert la musique malgré tout, mais beaucoup plus tard, avec l’arrivée d’Internet. Qui sait si nous aurions formé le groupe », s’interroge Marco. Xibalba Itzaes est un trio composé des frères Jorge, Marco et Victor (qui se produisent sous les noms de Jorge « Ah Ektenel », Marco « Ek Balam » THE RED BULLETIN 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 1The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 2-3The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 4-5The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 6-7The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 8-9The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 10-11The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 12-13The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 14-15The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 16-17The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 18-19The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 20-21The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 22-23The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 24-25The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 26-27The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 28-29The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 30-31The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 32-33The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 34-35The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 36-37The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 38-39The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 40-41The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 42-43The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 44-45The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 46-47The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 48-49The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 50-51The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 52-53The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 54-55The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 56-57The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 58-59The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 60-61The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 62-63The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 64-65The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 66-67The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 68-69The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 70-71The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 72-73The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 74-75The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 76-77The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 78-79The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 80-81The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 82-83The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 84-85The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 86-87The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 88-89The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 90-91The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 92-93The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 94-95The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 96-97The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 98-99The Red Bulletin numéro 2020-05 mai Page 100