The Red Bulletin n°2020-03 mars
The Red Bulletin n°2020-03 mars
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-03 de mars

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (223 x 296) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 18,3 Mo

  • Dans ce numéro : Franck Gastambide, validé par les pilliers du game, il lance la première série consacrée au rap français.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
« ON DOIT LÂCHER LES RÊNES, LITTÉRALEMENT. ON EST LES SEULS CAVALIERS À FAIRE CELA. »
cosaques russes, dont une troupe fit sensation lors d’une représentation à l’Exposition universelle de Chicago en 1893. C’est dans les années 1920 que la cascade équestre connaît son apogée – parfait timing pour le fils de Curley et Toots, Dick, qui voit le jour en 1913. Dès l’âge de neuf ans, il remporte le championnat de cette nouvelle discipline sportive. L’enfant prodige deviendra une véritable légende, d’abord en tant que cavalier de rodéo, puis en tant qu’entraîneur à partir de 1954. Un peu plus tard, Dick Griffith épouse Connie Rosenberger, l’une de ses élèves, une jeune fille menue originaire du Nebraska, et qui adore les chevaux. En 1962, leur fils Tad vient au monde. Tad Griffith raconte que c’est son père, Dick, qui a révolutionné la cascade équestre « avec son sens aigu de la force et de la synchronisation » et qui a ainsi fait toute la réputation des Griffith. « On danse avec le cheval, dit-il en tentant de nous expliquer les processus complexes de sa discipline, mais c’est lui qui dirige et qui donne le tempo. » Ce qui compte avant tout, c’est d’utiliser la force de l’animal. « Mon père a fait une découverte, poursuit Tad. Si, au moment de sauter sur sa monture au grand galop, le cavalier pense plus à sauter haut qu’à monter en selle, le cheval l’éjectera aussi sec. Dans l’idéal, c’est le cheval qui fera monter de lui-même le cavalier en selle. » Le choix du cheval est décisif pour les acrobaties. Tad nous explique qu’il faut utiliser uniquement des animaux qui le veulent vraiment. Et pour cause  : « On doit lâcher les rênes, littéralement, et le cheval doit faire sa part du travail tout seul. Nous sommes les seuls cavaliers à laisser un contrôle total au cheval. » Une scène coordonnée par Tad pour le film Seabiscuit montre toute l’ampleur du défi. Un jockey, joué par Tobey Maguire, tombe d’un cheval qui s’emballe et son pied reste coincé dans l’étrier. Il est alors traîné sur plusieurs centaines de mètres dans d’atroces souffrances. Pour tourner cette scène, Tad a dû répéter le traînage des centaines de fois à vitesse lente, jusqu’à ce qu’il sente que le cheval serait capable de le refaire à grande vitesse. Même s’il maîtrise totalement son sujet, Tad Griffith a gardé son père comme modèle à suivre – au moins en matière d’équitation. C’est plein d’enthousiasme qu’il affirme aujourd’hui encore que Dick maîtrisait plus de figures que n’importe quel autre cavalier avant ou après lui. Sa marque de fabrique, c’était une acrobatie où il sautait par- dessus un cabriolet Buick Fireball 44 en faisant le poirier sur deux chevaux. Mais cette charge de travail constante n’est pas sans conséquences. Pour pouvoir continuer ses acrobaties malgré les douleurs causées par les multiples blessures aux poignets, aux chevilles et aux pieds, Dick utilise de l’éther congelé pour anesthésier les parties touchées. Et c’est sans plus d’états d’âme qu’il s’occupe de l’éducation de son fils et de sa formation pour en faire son successeur. « J’avais plus peur de mon père que de la mort, se rappelle Tad. C’était certainement l’homme le plus dur qui ait existé – et ça n’a pas été une bonne chose pour lui non plus. » Vers la fin de sa vie, raconte Tad, « mon père avait de fortes convulsions et des maux de tête violents, conséquence de tous ces accidents, commotions cérébrales et chutes. À l’époque, il n’existait aucun antidouleur efficace. Pour ne plus souffrir, il buvait ». Dick Griffith est mort en 1984, à l’âge de 71 ans. Tad n’a pas voulu reproduire le même schéma avec ses fils. L’une des raisons à cela, c’est la passe difficile qu’il connaît sur le plan professionnel peu avant leur naissance. Cela commence par la perte d’un contrat lucratif qui lui garantissait huit ans de représentations au dîner- 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 1The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 2-3The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 4-5The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 6-7The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 8-9The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 10-11The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 12-13The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 14-15The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 16-17The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 18-19The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 20-21The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 22-23The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 24-25The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 26-27The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 28-29The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 30-31The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 32-33The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 34-35The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 36-37The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 38-39The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 40-41The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 42-43The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 44-45The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 46-47The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 48-49The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 50-51The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 52-53The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 54-55The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 56-57The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 58-59The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 60-61The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 62-63The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 64-65The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 66-67The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 68-69The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 70-71The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 72-73The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 74-75The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 76-77The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 78-79The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 80-81The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 82-83The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 84-85The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 86-87The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 88-89The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 90-91The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 92-93The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 94-95The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 96-97The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 98-99The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 100