The Red Bulletin n°2020-03 mars
The Red Bulletin n°2020-03 mars
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-03 de mars

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (223 x 296) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 18,3 Mo

  • Dans ce numéro : Franck Gastambide, validé par les pilliers du game, il lance la première série consacrée au rap français.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
Saïdou Camara « Saïdou est l’un des premiers mecs qui vient au casting, et c’est mon premier coup de cœur, mais je m’interdis de me décider trop vite, car je sais qu’on doit voir plein d’autres gens. Mais ce petit gars a un truc, il accroche à la caméra mieux que les autres, il est plus juste que les autres, ce qui est troublant pour un mec qui n’a jamais passé un casting ni jamais pris de cours de comédie de sa vie, et qui a une telle aisance. Il n’a pas conscience qu’il est beau, que la caméra l’aime, qu’il est juste. Ça le rend passionnant en termes de direction d’acteur. Lors du casting, on discute avec Saïdou, on parle un petit peu de sa vie, et je me rends très vite compte qu’il habite dans un foyer, qu’ils sont à cinq dans une chambre. Quand je l’ai convoqué pour lui annoncer que c’était lui, j’avais conscience que ça allait bouleverser sa vie. Je n’ai pas souvenir d’avoir eu une telle émotion en annonçant à quelqu’un qu’il était choisi pour un projet. » VALIDE/MIKA COTELLON Comment cela ? Avec les tournages de la série, ils ont commencé à se voir et sont devenus potes, et un soir ils m’ont envoyé une photo d’eux, accompagnée d’une photo de l’époque des Kaïra, où on était aussi nous trois, moi, Medi Sadoun et Jib Pocthier. Ce parallèle m’a beaucoup touché. Ça racontait un truc. C’est compliqué d’imposer des mecs inconnus dans son premier projet de série ? Vos partenaires de production et de diffusion ne vous ont-ils pas demandé d’intégrer au moins un acteur de renom au casting pour porter la notoriété du projet ? Contrairement au cinéma, on n’a pas besoin de vedette pour porter une série. Généralement, les plus grandes séries du monde sont faites avec des gens qu’on ne connaît pas. Tu ne connaissais personne dans Breaking Bad, tu ne connaissais personne dans Game of Thrones, je ne connaissais personne dans Entourage, la série qui m’a inspiré Validé. Validé était l’occasion pour moi d’aller chercher de nouveaux talents. Le concept même de la série est nouveau... L’idée était d’introduire des personnages de fiction qui évoluent dans le vrai monde du rap. On va vraiment chez Skyrock, on va vraiment chez Mouv’, on va vraiment chez Universal, ils croisent vraiment Cut Killer dans une soirée, ou Ninho dans les couloirs de la maison de disque. C’était indispensable que ces nouvelles têtes qui sont révélées par la série rencontrent des artistes connus et authentiques comme c’était le cas dans Entourage  : dans cette série américaine, on s’identifiait à ces nouvelles têtes qui n’étaient personne parce que tout d’un coup, ils croisaient Kanye West ou Martin Scorsese, et ça en termes d’identification, c’est très fort. Mais amener de nouvelles têtes dans une série, c’est un engagement énorme. Pour quelles raisons ? Car les temps de tournage sont trois fois plus longs qu’un long-métrage, et c’est une promesse pour plusieurs saisons. Il ne fallait donc pas se tromper sur le choix de ces petits gars. Je sais maintenant que je ne me suis pas trompé... Il semble que la saison 2 de Validé est déjà en cours d’élaboration... Ce jour, soit le 9 décembre 2019, la saison 2 est en développement, tu pourras l’écrire dans ton sujet. Alors que le public n’a pas encore vu la série, pas même un teaser ? C’est la preuve que les premiers concernés, en l’occurrence la chaîne qui nous a commandé cette série et qui va la diffuser, Canal+, sont déjà convaincus, c’est donc évidemment une première victoire. La série traite d’un univers où les notions d’adoubement et de validation sont fortes. Est-ce que le soutien des artistes qui ont participé à Validé a été aussi important à vos yeux que celui de Canal+ ? Si un rappeur réputé balance que votre projet est « tout pété », on peut imaginer que c’est mal barré pour en convaincre d’autres... C’est exactement ça. Quel a été le premier « nom » à valider la série, justement ? On ne fait pas une série dans l’univers du rap comme on fait une série classique. C’est un milieu de gens potentiellement susceptibles, un milieu qui, à d’autres époques, a pu être moqué, et c’est ce qui rend les rappeurs, leur entourage et l’industrie du rap méfiants quant à la manière dont on traite leur univers. Je le comprends, et je l’avais totalement intégré pour Validé. Le hip-hop est aussi mon ADN, je fais des films qui sont urbains. Dès mon premier film, Les Kaïra, j’ai reconstitué le groupe Mafia K’1 Fry pour un concert à la fin du film… Ce qui n’était pas une mince affaire d’ailleurs… Je leur « Le milieu du rap a pu être moqué, c’est ce qui rend les rappeurs, leur entourage et l’industrie du rap méfiants quant à la manière dont on traite leur univers. » 42 THE RED BULLETIN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 1The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 2-3The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 4-5The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 6-7The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 8-9The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 10-11The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 12-13The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 14-15The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 16-17The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 18-19The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 20-21The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 22-23The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 24-25The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 26-27The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 28-29The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 30-31The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 32-33The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 34-35The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 36-37The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 38-39The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 40-41The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 42-43The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 44-45The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 46-47The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 48-49The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 50-51The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 52-53The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 54-55The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 56-57The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 58-59The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 60-61The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 62-63The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 64-65The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 66-67The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 68-69The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 70-71The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 72-73The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 74-75The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 76-77The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 78-79The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 80-81The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 82-83The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 84-85The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 86-87The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 88-89The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 90-91The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 92-93The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 94-95The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 96-97The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 98-99The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 100