The Red Bulletin n°2020-03 mars
The Red Bulletin n°2020-03 mars
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-03 de mars

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (223 x 296) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 18,3 Mo

  • Dans ce numéro : Franck Gastambide, validé par les pilliers du game, il lance la première série consacrée au rap français.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
T rois lascars (dont une personne de petite taille), un pitbull et une caméra fixée à un trépied. Un banc au bas d’un grand ensemble de banlieue. Des sketches de deux minutes diffusés sur le site de Canal+. C’est ainsi que s’est lancée officiellement la carrière de Franck Gastambide, il y a dix ans. Sa nouvelle carrière, du moins. Jusqu’alors, le Français né à Melun (double 7) est spécialisé dans le dressage de molosses, ce qui le mènera à collaborer avec Mathieu Kassovitz sur le film Les Rivières pourpres. Il connecte dans la foulée avec le collectif Kourtrajmé (très proche du réalisateur de La Haine), qui, au tournant des années 2000, se pointe en mode WTF avec une nouvelle approche de l’humour en vidéo, du clip, et la volonté de montrer ceux qui s’agitent culturellement et socialement dans l’univers urbain du (déjà) grand Paris. Parmi cette clique, Mouloud Achour, qui fera ses débuts télévisuels sur MTV. Devenu cadreur de l’émission de Mouloud Achour, MTV Select, Franck Gastambide imagine un « télé achat » de banlieue (incluant les fameux lascars, la personne de petite taille, le pit, le banc...)  : Kaïra Shopping. Une web-série qui sera ensuite déclinée au cinéma, avec Les Kaïra, un long-métrage sorti en 2012, que Franck réalise et dans lequel il joue, accompagné des mêmes potes présents dans les pastilles de Canal+. Le succès des Kaïra donne des envies à Franck. En 2016, il réalise Pattaya, une comédie qui parodie sans les moquer les banlieusards qui s’offrent des vacances exotiques et no limit en Thaïlande. En 2018, avec Taxi 5, il s’attaque à une saga motorisée aussi appréciée pour sa Peugeot blanche de compète que ses BO lestées de hip-hop. Indissociable de Franck Gastambide, le rap est son background culturel et une passion à laquelle il dédie un nouveau projet à paraître sur Canal+ Séries en mars, une série qu’il produit, dirige et dans laquelle il tient le rôle d’un producteur de musique  : Validé. Une fiction dans la réalité du rap français, et une première par chez nous. Il était temps ! Alors que le rap est la musique numéro un en France mais ne dispose d’aucune émission dédiée à la télévision. Côté cinéma, jamais un film français n’a été directement consacré au rap, même si La Haine ou Ma 6-T va crack-er ont été associés à des films hiphop grâce à leurs BO (ou musiques inspirées du film, dans le cas du Kassovitz) et l’univers bétonné de leur dramaturgie. En 2020, en France, une fiction sur écran exclusivement consacrée au rap est donc une innovation. Et sa responsabilité incombe à Franck Gastambide. Si jusqu’alors, des Kaïra à Taxi 5, Gastambide a toujours avancé avec ses potes et des acteurs sûrs (Medi Sadoun, Ramzy Bedia ou Sabrina Ouazani), avec Validé, il s’autorise à miser sur des inconnus complets, dont le trio Hatik, Saïdou 38 THE RED BULLETIN
« Je n’ai jamais été un individualiste, et je ne le suis toujours pas. » THE RED BULLETIN 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 1The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 2-3The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 4-5The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 6-7The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 8-9The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 10-11The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 12-13The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 14-15The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 16-17The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 18-19The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 20-21The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 22-23The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 24-25The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 26-27The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 28-29The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 30-31The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 32-33The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 34-35The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 36-37The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 38-39The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 40-41The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 42-43The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 44-45The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 46-47The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 48-49The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 50-51The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 52-53The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 54-55The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 56-57The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 58-59The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 60-61The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 62-63The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 64-65The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 66-67The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 68-69The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 70-71The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 72-73The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 74-75The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 76-77The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 78-79The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 80-81The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 82-83The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 84-85The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 86-87The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 88-89The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 90-91The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 92-93The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 94-95The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 96-97The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 98-99The Red Bulletin numéro 2020-03 mars Page 100