The Red Bulletin n°2019-12 décembre
The Red Bulletin n°2019-12 décembre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12 de décembre

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 20,3 Mo

  • Dans ce numéro : red bull illume, le concours photo plus puissant que votre imagination.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
« Le football groenlandais est comme une communauté. » toujours à l’attaque, et puis il revenait en demandant  : «De l’eau ! De l’eau ! ». Il n’a pas l’habitude de jouer des matches de cette longueur, donc il était crevé. » Malgré une saison de football minuscule et leur relative jeunesse, aucun de ces joueurs n’est novice en matière de compétition  : l’équipe de B-67 est réputée pour son niveau en futsal, une variante de foot à cinq qui a été popularisée en Amérique du Sud et qui est devenue l’un des jeux les plus prisés pendant l’hiver au Groenland. Joué à l’intérieur, le futsal est plus rythmé et plus dynamique que le football « outdoor » ; les passes rapides et habiles des Brésiliens et des Argentins lui doivent beaucoup. « Le futsal, ça nous aide parce que ça nous apprend à faire des passes plus rapides au lieu de dribbler, déclare Frederiksen. Beaucoup de jeunes joueurs ne sont pas assez forts – ils ne peuvent pas faire de contrôles aériens sans se faire bousculer par un adversaire – donc on essaie de garder la balle au sol. » Plan de jeu terminé, direction le terrain. Il n’y a pas de bus, c’est donc à pied que s’y rendent les joueurs de B-67. Frederiksen porte un radiocassette à l’épaule, tandis que l’équipe passe devant l’ancienne église et les maisons de la ville, devant lesquelles des bois de rennes sont fièrement exposés – souvenirs de la saison de chasse de l’année dernière. La plupart des matches de compétition de B-67 commencent à 17 heures. En été, au Groenland, la nuit ne tombe pas avant 23 heures, mais les matches se terminent dans un étrange semi-crépuscule permanent. Alors que nous attendons le début du match, un homme âgé nous aborde avec ces mots  : « Le foot groenlandais est meilleur que le foot anglais. C’est une petite communauté  : tout le monde se connaît. » Il évoque ses équipes anglaises préférées, Liverpool et Manchester United, avant de nous laisser sur la conviction que « les joueurs groenlandais pourraient venir en Europe et gagner des matches ». Les joueurs de B-67 s’échauffent à l’extérieur du terrain grillagé pendant qu’un autre match se déroule, puis ils se rendent aux vestiaires – deux cages de foot assemblées surmontées d’une bâche – au coup de sifflet final et attendent le coup d’envoi. « J’aime le foot, mais je le regarde seulement pendant le tournoi », déclare un supporteur d’une vingtaine d’années quand les joueurs entrent sur le terrain. 56 THE RED BULLETIN
« Le footballa vraiment la cote en ce moment au Groenland. Nos équipes seront peut-être meilleures si on les encourage plus, et alors il se pourrait qu’on ait une chance de participer à une compétition internationale ou quelque chose de ce genre. » La demi- finale, les joueurs de B-67 vont vite vouloir l’effacer de leur mémoire. Au bout de cinq minutes, le gardien arrête un coup franc, mais dans le cafouillage qui s’ensuit, N-48 marque le premier but. Plus tard en première mi-temps, le gardien doit intervenir encore une fois et bloque le tir d’un joueur de N-48 qui filait tout droit dans les filets de B-67. Des joueurs de N-48 se ruent sur le terrain pour célébrer leur statut de champions du Groenland 2019. À gauche  : la fin pour un joueur de B-67, équipe éliminée au cours du tournoi. En deuxième mi-temps, B-67 fait un triple changement. Peu après, Frederiksen se retrouve avec le bras en sang à cause d’une ancienne blessure qui s’est rouverte. Il met un pansement et revient dans le jeu. Avec moins de trente minutes à jouer, B-67 n’est clairement pas l’équipe qui domine. Un troisième but de N-48 à la 88 e minute et un quatrième pendant les arrêts de jeu viennent sceller le sort de B-67. C’est la première fois en dix ans qu’ils ne se qualifient pas pour la finale. Le jour suivant, N-48 continue sur sa lancée en éliminant G-44 en finale avec l’unique but du match. Pour leur dernier match, les joueurs de B-67 affrontent IT-79 dans le cadre de la petite finale. Mais, abattus par la défaite de la veille, ils s’inclinent sur le score terrible de 2-0. Qu’ils soient frustrés ou victorieux, pour les joueurs groenlandais, la saison est finie jusqu’à l’année prochaine. De retour à Nuuk deux jours après la finale, Jensen reçoit The Red Bulletin chez lui, dans sa maison au-dessus du fjord, où les icebergs flottent avec le Sermitsiaq en toile de fond, une montagne de 1 210 mètres d’altitude en forme de dent cassée. Tandis qu’il prépare un steak de renne au barbecue, Jensen nous livre une analyse pragmatique des performances de son équipe. « Ils sont doués, ces petits jeunes, mais il leur manque encore deux ou trois ans pour être au niveau, pour pouvoir jouer la finale et, avec un peu de chance, dominer de nouveau le football en extérieur. Ça prend du temps. » En attendant, la saison de chasse vient juste de commencer et l’entraîneur comme les joueurs ont hâte de se rendre en pleine nature. S’ensuivra la saison de futsal, puis les entraînements pour le football en extérieur recommenceront au printemps. Même si les joueurs inexpérimentés de B-67 ont vu leurs espoirs déçus sur le court-terme, la qualité de jeu mise en avant lors du Grønlandsbanken Final 6 laisse à penser que le football groenlandais pourrait avoir sa place au niveau international et qu’il pourrait même égaler la réussite de l’Islande… un jour. Patrick Frederiksen a eu son lot de victoires et de défaites. À l’inverse des jeunes qui regrettent cette opportunité manquée, il a une vision plus optimiste des choses. Perdre dans ce tournoi, c’est peut-être dur, mais au final, le véritable vainqueur dans l’histoire, c’est le football groenlandais. Ce regain d’attention, c’est une opportunité éventuelle de décrocher de nouveaux financements et peut-être de pouvoir s’offrir ces fameux terrains couverts qui permettraient aux joueurs de jouer toute l’année et de monter une équipe qui n’aurait rien à envier à ses homologues européens. « Le football est en pleine évolution au Groenland, déclare Frederiksen. Cela rapproche tout le monde. Le public adhère et nous encourage à avancer. Nous voulons prouver que même si nous sommes un petit pays avec très peu d’habitants, nous pouvons jouer au football à un haut niveau. » THE RED BULLETIN 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 1The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 2-3The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 4-5The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 6-7The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 8-9The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 10-11The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 12-13The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 14-15The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 16-17The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 18-19The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 20-21The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 22-23The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 24-25The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 26-27The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 28-29The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 30-31The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 32-33The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 34-35The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 36-37The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 38-39The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 40-41The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 42-43The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 44-45The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 46-47The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 48-49The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 50-51The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 52-53The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 54-55The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 56-57The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 58-59The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 60-61The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 62-63The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 64-65The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 66-67The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 68-69The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 70-71The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 72-73The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 74-75The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 76-77The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 78-79The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 80-81The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 82-83The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 84-85The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 86-87The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 88-89The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 90-91The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 92-93The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 94-95The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 96-97The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 98-99The Red Bulletin numéro 2019-12 décembre Page 100