The Red Bulletin n°2019-08 août
The Red Bulletin n°2019-08 août
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-08 de août

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 44,5 Mo

  • Dans ce numéro : Leticia Bufoni, le skate c'est aussi elle !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
« LETICIA EST UNE ACHARNÉE, ELLE A BEAUCOUP DE TALENT. JE SUIS UN GRAND FAN ! » RYAN SCHECKLER 42 En général, les vigiles sont calmes et demandent à Bufoni et à ses potes de partir. « Mais parfois, ils pètent les plombes et en viennent aux mains ». A-t-elle déjà été arrêtée ? « Dieu merci, non », dit-elle en se marrant. 7. COMBIEN DE FRACTURES... Leticia a subi quatre, cinq interventions chirurgicales – elle ne se souvient plus très bien. Cinq fractures. Lors d’une compétition en 2014, la skateuse est tombée pendant son dernier run, alors qu’elle tentait de passer de la deuxième à la première place. Alors que sa famille regardait depuis le Brésil, elle a subi une commotion cérébrale en direct à la télévision. Pourtant, le risque ne la dissuade pas. Elle fait du parachutisme pour s’amuser parce qu’elle aime la montée d’adrénaline qui accompagne la peur et elle ne va pas arrêter le skate de sitôt. « Je ne me suis encore jamais dit  : « Je vais arrêter, je ne peux plus continuer. », Le skate, j’aime trop ça. Quand je me blesse, tout ce que je veux, c’est y retourner immédiatement ! » 8. ACHARNEMENT ET TALENT Pour comprendre ce qui distingue Bufoni des autres skateuses, écoutez ce qu’en dit Ryan Sheckler, légende du skate  : « Leticia est une acharnée, raconte le triple médaillé d’or des X Games. Elle a beaucoup de talent. Je suis un grand fan. Quand elle veut apprendre une figure, elle s’y met. Elle a du style. C’est ce qui est vraiment attrayant dans sa manière de faite du skate. Elle est très à l’aise sur une planche. C’est amusant de la voir rider. Si elle persévère, elle n’a pas de limite. » 9. INSTA RÉALITÉ, SA RÉALITÉ ! Parcourez le compte Instagram de Bufoni ; c’est un monde glamour qui semble bien loin des rudes réalités du skate de rue. Elle skate à travers le Palms, le décor luxueux de l’hôtel de Vegas s’offrant à elle tel une scène. Elle pose aussi pour Sephora, se dirige vers la plage pour une séance de surf en bikini et sort le grand jeu pour une soirée chic en ville. L’effet d’ensemble est vertigineux, des vidéos de skate aux soirées, et vice-versa. Bufoni gère elle-même son compte Instagram et affirme qu’elle y poste généralement de nombreuses images non filtrées de sa vie quotidienne. « J’ai toujours voulu gérer moi-même tous mes réseaux sociaux afin que les gens voient avec mes yeux et entendent ma voix. Je veux être moi-même, je ne veux pas faire ce qu’on me demande. » Tout comme elle s’entêtait à résister aux efforts de ses parents pour mettre fin à son histoire d’amour avec le skate, Bufoni suit avec détermination son instinct lorsqu’elle façonne son profil public. Instagram offre un moyen de communiquer son identité à sa façon. « Si ça me plaît, je me fiche que les autres aiment ou non, vous comprenez ? » Leticia Bufoni a plus de 2 millions d’abonnés sur son compte et sa portée s’étend bien au-delà du skateboard. Elle n’est plus surprise quand des enfants du skatepark lui demandent un selfie. « Les gens sont là parce qu’ils skatent, alors ils me connaissent. » Mais elle ne s’est toujours pas habituée à se faire aborder au centre commercial pour une photo. « Est-ce qu’ils connaissent un peu le skate, ou m’ont juste reconnue par les réseaux sociaux ? » Si Leticia s’est habituée à l’attention que lui vaut sa popularité, elle la laisse tout de même perplexe. 10. UN AIGLE TATOUÉ Le mot trouble (qui signifie « ennui, problème » en anglais) est inscrit sur son tatouage le long de sa main droite. Elle dit que c’est parce qu’elle est constamment confrontée à des emmerdes. Un contrepoint  : les tatouages sur ses doigts forment le mot hope, espoir. La Brésilienne s’est aussi faite encrer des crânes, le numéro 13 (elle est née un 13 avril) et un avion, car elle voyage sans cesse. Un aigle portant un skateboard dans ses serres couvre son bras. « Mon père a le même aigle. Il se l’est fait tatouer juste avant que je déménage àL.A. et m’a dit : » Bonne chance, Leticia. » » 11. « JE SUIS UNE VIOQUE » Son compte Instagram peut ressembler à une fête sans fin, mais Leticia Bufoni dit qu’elle aime se coucher tôt. « Je suis un peu comme une vioque », dit-elle en riant. Forcément, le fait de s’endormir tôt lui permet d’en faire plus chaque jour – du skate aux séances d’entraînement, de la gym au shopping. Il y a environ trois ans, Bufoni a arrêté de boire. « Je voulais mener une vie plus saine. C’est marrant de boire, mais le lendemain, on se sent comme de la merde. » Elle ne s’en tiendra peut-être pas toujours au régime sec, mais c’est une autre façon pour elle d’essayer de concilier les attraits d’une vie mondaine avec la discipline qu’elle s’impose pour rester au plus haut niveau. Au lieu de la scène clubbing, Bufoni préfère les festivals de musique et elle attend chaque année celui de Coachella avec impatience. (Skateurs hardcore, si jamais vous êtes toujours là, passez I
À 26 ans, Leticia Bufoni est une skateuse professionnelle qui vit de sa passion pour la planche.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 1The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 2-3The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 4-5The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 6-7The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 8-9The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 10-11The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 12-13The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 14-15The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 16-17The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 18-19The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 20-21The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 22-23The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 24-25The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 26-27The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 28-29The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 30-31The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 32-33The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 34-35The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 36-37The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 38-39The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 40-41The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 42-43The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 44-45The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 46-47The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 48-49The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 50-51The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 52-53The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 54-55The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 56-57The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 58-59The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 60-61The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 62-63The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 64-65The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 66-67The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 68-69The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 70-71The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 72-73The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 74-75The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 76-77The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 78-79The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 80-81The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 82-83The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 84-85The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 86-87The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 88-89The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 90-91The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 92-93The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 94-95The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 96-97The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 98-99The Red Bulletin numéro 2019-08 août Page 100