The Red Bulletin n°2019-07 juillet
The Red Bulletin n°2019-07 juillet
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-07 de juillet

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 29,7 Mo

  • Dans ce numéro : une vision du surf...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
Àl’intérieur d’un entrepôt gigantesque de 6 000 m², dans un lieu (tenu secret) à Londres, l’agitation est à son comble. On termine fébrilement un décor gigantesque qui ressemble à… Les comédiens répètent au milieu d’une reconstitution surprenante des ruelles de… Un homme qui ressemble étrangement à Daniel Craig se promène au milieu d’eux, scrutant son environnement d’un regard sombre. Il est suivi de près par Barbara Broccoli, productrice des derniers films de la série des James Bond. Cette scène a pu se produire ou non ; nous ne pouvons pas vraiment vous le dire, car la première règle du Secret Cinema est de ne rien dire à personne. La seconde règle  : s’immerger. C’est ce que font des centaines de milliers de personnes depuis une douzaine années, avec la naissance de Secret Cinema. En payant votre billet, vous faites la promesse de garder le secret. On vous dit comment vous habiller et où vous rendre à une heure et un jour précis. Il est interdit d’apporter son smartphone et de prendre des photos. Vous vivrez l’une des expériences les plus incroyables de votre vie. En 2012, Andrea Moccia assistait à Secret Cinema presents The Shawshank Redemption. Il fut convoqué dans une bibliothèque puis conduit vers une salle d’audience improvisée. « Le juge m’a condamné pour un crime que je n’avais pas commis, se souvient-il. Les policiers m’ont embarqué dans un fourgon aux vitres noircies qui m’a emmené dans une école transformée en prison où d’autres membres du public me criaient dessus. On m’a déshabillé, mis un uniforme de prison et enfermé dans une cellule. Je suis parti cette nuit-là en me disant que ces gens-là étaient complètement fous, et qu’il fallait absolument que je travaille avec eux. » Il est aujourd’hui l’un des producteurs de Secret Cinema. « La première production sur laquelle j’ai bossé était Brazil, dit Moccia. Le premier jour, j’entre dans l’immeuble transformé et je me retrouve coincé dans un ascenseur avec Terry Gilliam (le réalisateur,ndlr). Ce fut mon baptême du feu. » C’est une expression appropriée pour tous ceux qui font l’expérience de leur premier Secret Cinema – une aventure de six heures où vous pénétrez l’univers d’un film reconstitué avec un récit qui se déroule jusqu’à ce qu’il atteigne son point culminant  : le moment où le film commence. L’année dernière, lorsque Secret Cinema adapte Roméo + Juliette tourné en 1996 par Baz Luhrmann, et recrée le paysage de Verona Beach pour 5 000 spectateurs chaque soir, avec des chorales, des voitures de police et un bal masqué au manoir Capulet, le cinéaste décrit l’expérience comme « une toute nouvelle forme d’expression artistique ». Cet art fait appel à ce que Secret Cinema appelle des « moments miroirs » alors que des comédiens reconstituent des scènes en parfaite synchronisation avec l’action à l’écran. Le public a auparavant la possibilité de rencontrer ces personnages dans leur aventure. Pour un événement de la taille de Roméo + Juliette, Susan Kulkarni, responsable des costumes, comptait sur une équipe de trente personnes travaillant avec environ 700 costumes. « Les acteurs se changent plusieurs fois dans la soirée, on déguise le personnel du bar, la sécurité et même l’équipe de nettoyage, parce qu’une personne dont les habits détonent avec le reste suffit à rompre le charme. » Kulkarni doit aussi tenir compte de l’apparence du public. Après que le spectateur a acheté son billet, on lui assigne un personnage et on lui propose des suggestions d’habillement. « Pour Les Évadés, nous avons eu besoin de 1 200 uniformes de prison. J’ai trouvé un type qui possédait des uniformes de prison norvégiens des années 40 dans son garage. Le public se sentait partie intégrante de cet Brazil, Croydon (2013) « Le héros a dû sauter d’une tour en rappel avec d’énormes ailes, mais il semblait voler, dit Susan Kulkarni, la responsable des costumes. Nous n’avons eu que quelques jours pour créer les ailes. » 56 THE RED BULLETIN C SECRET CINEMA/HANSON LEATHERBY
La première règle de Secret Cinema est de ne rien dire. La seconde  : s’immerger. Docteur Folamour, Printworks (2016) Après L’Empire contre-attaque, l’adaptation de la satire de Stanley Kubrick a ramené le concept du secret quant au film choisi. La projection a eu lieu dans le centre de crise, pour un public en uniforme militaire. « L’idée était de créer un sommet, dit Riggall, fondateur de Secret Cinema. Afin que le spectateur se sente comme un dirigeant du monde. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 1The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 2-3The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 4-5The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 6-7The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 8-9The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 10-11The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 12-13The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 14-15The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 16-17The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 18-19The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 20-21The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 22-23The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 24-25The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 26-27The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 28-29The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 30-31The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 32-33The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 34-35The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 36-37The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 38-39The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 40-41The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 42-43The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 44-45The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 46-47The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 48-49The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 50-51The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 52-53The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 54-55The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 56-57The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 58-59The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 60-61The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 62-63The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 64-65The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 66-67The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 68-69The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 70-71The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 72-73The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 74-75The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 76-77The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 78-79The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 80-81The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 82-83The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 84-85The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 86-87The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 88-89The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 90-91The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 92-93The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 94-95The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 96-97The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 98-99The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 100