The Red Bulletin n°2019-07 juillet
The Red Bulletin n°2019-07 juillet
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-07 de juillet

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 29,7 Mo

  • Dans ce numéro : une vision du surf...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
« Quand je travaillais au McDonald’s, ma tête fabriquait des rimes toute la journée. » Au job ou sur scène, la rime se joue partout. Ici, Maras clashe Doc Brrown. 40 THE RED BULLETIN
Ar a LITTLE SHAO/RED BULL CONTENT POOL RED BULL DERNIER MOT QUAND L’IMPRO ENVAHIT MARSEILLE Le 12 juillet, les meilleurs improvisateurs de France ont rendezvous à Marseille pour s’échanger des punchlines lors d’une joute verbale sans filet. « Si Red Bull Dernier Mot avait existé à l’époque, j’y aurais participé sans hésiter, affirme Artik, consultant et membre du jury de la finale 2019. Parce que c’est le concours de battle rap le plus complet  : freestyle, impro, clash… Cette compétition révèle à la fois les qualités d’improvisateur et les qualités de clasheur. C’est vraiment le meilleur de tous. » Né en 2017, Red Bull Dernier Mot est l’adaptation française de Red Bull Batalla de los Gallos (trad. la bataille des coqs), un battle lancé en 2005 et devenu un phénomène international dans le monde hispanophone avec des dizaines de milliers de spectateurs pour la finale mondiale chaque année et des millions d’autres en live streaming. À travers différentes épreuves, Red Bull Dernier Mot est un concours qui mixe battle de rap, impro, prose, poésie et présence scénique. Les MC’s doivent improviser sans préparation sur des thèmes imposés en direct Res Turner, à gauche, envoie de la punchline, tandis que Maras anticipe sa prochaine rime. au dernier moment via un mot ou une image, projetés sur grand écran. Après le Bataclan et le Trianon à Paris, c’est donc le Théâtre Silvain de la cité phocéenne qui accueillera la finale le 12 juillet, où s’affronteront les seize meilleurs MC’s sélectionnés. Pour participer, rendez-vous sur l’appli Red Bull Dernier Mot  : sélectionnez un beat, placez les mots imposés dans une impro et envoyez votre vidéo. Le jury visionnera l’intégralité des prestations et retiendra les seize concurrents qui s’affronteront pour succéder à Maras, vainqueur en 2018, et Res Turner, champion 2017, sous les yeux d’Artik, qui ne tiendra pas sur sa chaise. « Quand je suis juge au Red Bull Dernier Mot, dans ma tête, je fais toutes les épreuves. Généralement, je m’en sors bien ! » Un conseil de pro aux candidats ? « Se mettre le public dans la poche. Avec le public derrière soi, on est optimisé, il nous pousse à sortir le meilleur de nous-mêmes. Et ne jamais perdre espoir. On l’a vu lors de la finale l’année dernière  : il suffit d’une rime éblouissante pour effacer le reste d’un battle. À tout moment, il peut y avoir une fulgurance qui remet tout en cause. » « Si tu es subtil et drôle dans tes rimes, tout passe. » Quelles sont les limites d’une attaque en battle d’improvisation ? Le physique, les vêtements, la démarche, les histoires inventées, tout ça, c’est normal, c’est notre matière première. La limite, pour moi, c’est quand ça devient personnel. Quand l’adversaire frappe là où ça fait mal dans la vraie vie. Il faut être plus fort que l’autre, mais pas forcément le tuer. Ça ne sert à rien de lui dire que c’est une merde de manière brute. J’ai vu des clashs qui auraient pu partir en vrille à l’époque où le battle rap était moins connu et cantonné à des petites salles. À mes débuts, j’ai parfois joué dans des coupe-gorges où une rime qui ne passait pas, c’était un risque de bagarre. Mais si tu es subtil et drôle dans tes rimes, tout passe. De toute façon, en battle, si vous faites une rime à laquelle vous ne croyez pas, ça ne fera rire personne. Il faut être son premier fan. Existe-t-il des techniques pour clasher avec finesse ? Les comparaisons et les métaphores fonctionnent bien. Si vous comparez l’adversaire à un animal, et qu’il lui ressemble vraiment, ça marche, comme les références pop connues de tous. Mais c’est difficile  : on doit déjà trouver des rimes et du sens, et seuls les meilleurs arrivent à placer des figures de style. Il est primordial aussi de réagir sur l’instant et retourner contre lui ce que l’adversaire vient de dire. Et il n’est pas conseillé d’avoir un schéma trop établi. Il faut laisser ouvert le champ des possibles. Quelles sont les qualités nécessaires pour se lancer dans l’impro ? Il faut du vocabulaire. Quand j’enseignais le rap en MJC, je disais à mes élèves de lire beaucoup. Les livres sont des munitions pour le pistolet à rimes. Chercher ses mots, c’est un signe de faiblesse. Il faut aussi avoir un esprit de compétition, être sportif dans l’âme. Je ne l’étais pas du tout, mais c’est devenu une nécessité. Je n’y allais pas pour gagner, mais pour me persuader que j’étais fort. redbullderniermot.com 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 1The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 2-3The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 4-5The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 6-7The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 8-9The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 10-11The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 12-13The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 14-15The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 16-17The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 18-19The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 20-21The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 22-23The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 24-25The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 26-27The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 28-29The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 30-31The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 32-33The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 34-35The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 36-37The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 38-39The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 40-41The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 42-43The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 44-45The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 46-47The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 48-49The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 50-51The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 52-53The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 54-55The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 56-57The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 58-59The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 60-61The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 62-63The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 64-65The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 66-67The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 68-69The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 70-71The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 72-73The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 74-75The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 76-77The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 78-79The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 80-81The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 82-83The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 84-85The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 86-87The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 88-89The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 90-91The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 92-93The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 94-95The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 96-97The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 98-99The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 100