The Red Bulletin n°2019-07 juillet
The Red Bulletin n°2019-07 juillet
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-07 de juillet

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 29,7 Mo

  • Dans ce numéro : une vision du surf...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Tayla Parx « SI JE NE CROIS PAS EN MOI, QUI LE FERA ? » En composant des tubes pour d’autres et en devenant elle-même une pop star, la singulière artiste américaine de 25 ans a un peu percé le secret du succès. L orsque des stars comme Janelle Monáe, Anderson.Paak et Christina Aguilera sont en panne d’inspiration, elles font appel à Tayla Parx. L’actrice native de Dallas – en 2007, elle incarne Little Inez dans la comédie musicale Hairspray, aux côtés de John Travolta – devenue auteure- compositrice est à l’origine de quelques gros tubes écrits pour d’autres. Rien que l’an dernier, Tayla Parx a co-signé quatre des dix top singles américains, dont le numéro un mondial d’Ariana Grande, Thank U, Next (et le suivant 7 Rings, également numéro un). À présent, c’est à son tour d’être dans la lumière. À l’occasion de la sortie récente de son premier album, We Need to Talk, nous avons pris Parx au pied de la lettre en l’invitant à en parler. Cette surdouée de 25 ans explique à The Red Bulletin en quoi l’écoute est le secret de sa créativité et comment elle s’affirme en présence de ces idoles. B U L L E V A R D the red bulletin  : Auteurecompositrice semble être un rôle ingrat  : on œuvre au succès d’autrui sans aucune reconnaissance. Alors, pourquoi le faire ? tayla parx  : Vous savez, j’écris pas mal de chansons et je ne peux pas toutes les chanter. Plus de 200 par an, dit-on… Je n’y peux rien. J’ai besoin de libérer le flot de musique qu’il y a en moi. Qu’est-ce qui nourrit votre créativité ? Les expériences des autres. Quand ma propre imagination me fait défaut, les conversations avec mon entourage et ma fantaisie prennent le relais. Garder le cœur et l’esprit ouverts permet d’alimenter constamment la créativité et l’inspiration. Quand je me sens moins inspirée, j’éprouve le besoin d’en parler. Craignez-vous de céder votre chanson la plus aboutie à quelqu’un d’autre ? Comme 7 Rings pour Ariana Grande ? Non. Les choses n’arrivent pas par hasard. Si une autre super star en avait hérité, la chanson aurait eu un impact différent parce qu’elle était destinée à cette artiste en particulier. C’est comme si une autre que Beyoncé avait chanté Crazy in Love, son tube de 2003, la chanson n’aurait probablement pas autant cartonné. Qu’est-ce qui vous a poussé à interpréter vos morceaux ? De nos jours, le public demande de l’originalité en musique. Jusque là, j’avais imaginé un univers pour d’autres ; à présent, j’en invente un inédit qui me ressemble. Y a-t-il encore un créneau pour de la pop originale aujourd’hui ? C’est comme en amour  : allezvous offrir à votre chérie le même bouquet de fleurs pendant dix ans ? L’emmener dîner toujours dans le même resto ? Non. Il y a mille et une façons de dire « je t’aime ». Pour moi, être originale se situe moins dans ce que l’on fait que dans la manière de le faire. Et comment cela se traduit-il en musique ? En mêlant deux univers que vous n’auriez jamais imaginés ensemble. Lil Wayne l’a fait en associant hip-hop et rock. Run-DMC l’avait précédé mais à sa manière. Dans mon cas, j’essaie de brouiller les frontières censées séparer la pop du R’n’B et du hip-hop. En les mélangeant cela devient plus intéressant. Comment gère-t-on l’admiration qu’on a pour ses modèles ? C’est dingue. Imaginez devoir dire à votre idole  : « Je n’aime pas » ou « Je voudrais que tu le fasses ainsi. » Dans ce cas, il faut garder en tête que vous êtes là pour ajouter une dimension que nul autre ne peut apporter. Et cela vous conforte dans l’idée que vos propositions comptent. Une posture osée. Comment arrive-t-on à ce niveau de confiance ? Je suis une jeune femme noire, je pars donc avec un handicap. De plus, je n’ai pas de famille dans l’industrie musicale, je dois donc travailler il trois fois plus que les autres. Bref, si je ne crois pas en moi, qui le fera ? Le premier album de Tayla Parx, We Need to Talk, est dans les bacs ; taylaparx.com 16 THE RED BULLETIN C MADELEINE DALLA FLORIAN OBKIRCHER
« J’AI BESOIN DE LIBÉRER LE FLOT DE MUSIQUE EN MOI. » THE RED BULLETIN 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 1The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 2-3The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 4-5The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 6-7The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 8-9The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 10-11The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 12-13The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 14-15The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 16-17The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 18-19The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 20-21The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 22-23The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 24-25The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 26-27The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 28-29The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 30-31The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 32-33The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 34-35The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 36-37The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 38-39The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 40-41The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 42-43The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 44-45The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 46-47The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 48-49The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 50-51The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 52-53The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 54-55The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 56-57The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 58-59The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 60-61The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 62-63The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 64-65The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 66-67The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 68-69The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 70-71The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 72-73The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 74-75The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 76-77The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 78-79The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 80-81The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 82-83The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 84-85The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 86-87The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 88-89The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 90-91The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 92-93The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 94-95The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 96-97The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 98-99The Red Bulletin numéro 2019-07 juillet Page 100