The Red Bulletin n°2019-06 juin 2019
The Red Bulletin n°2019-06 juin 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-06 de juin 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 19,1 Mo

  • Dans ce numéro : Diablo, le danseur venu d'ailleurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
'eou encore les enveloppes de jambes de cryothérapie Game Ready, également utilisées par l’équipe de football de Manchester City, ou les bottes de récupération gonflables RPX, qui aident à éliminer l’acide lactique après les répétitions. « Ça donne une impression super agréable, comme si on avait du sang neuf dans les jambes », explique Gemma Pitchley-Gale. Toutes les activités sont supervisées sur Smartabase, une plateforme d’analyse des données utilisée par les joueurs de footballaméricain des Cowboys de Dallas. Les danseurs d’aujourd’hui bénéficient même des neurosciences et de la psychologie. Avec l’aide de la psychologue du travail Britt Tajet- Foxell, les artistes s’exercent à combattre l’anxiété en superposant des images positives sur leurs 72 PRÉCISION William Bracewell Premier soliste du Royal Ballet, le jeune homme de 28 ans est un habitué des rôles difficiles. « Le plus compliqué pour moi, ça a été Obsidian Tear (ballet de 2016 du chorégraphe Wayne McGregor,ndlr). C’était intense  : 25 minutes de danse non-stop, mais un rendu incroyable. » Le danseur fait très attention à son alimentation afin d’optimiser ses performances. « C’est une question de logique  : des pâtes deux heures avant une représentation pour avoir de l’énergie et des protéines après pour réparer les muscles. » Il a aussi appris des techniques de visualisation. « Il n’y a pas deux ballets qui se ressemblent. Je les imagine comme des maisons décorées dans différents styles. Si vous allez à Buckingham Palace, vous ne vous comporterez pas de la même manière que si vous alliez dans une ferme. Penser ainsi m’aide à rester focus. » pensées négatives  : une danseuse a ainsi arrêté de considérer sa cheville blessée comme une branche cassée et a remplacé cette pensée par des images réconfortantes d’eau qui coule et de ciel bleu. Les danseurs se détendent en créant des suites de souvenirs évoquant des représentations couronnées de succès. « Après une grave fracture du pied, j’avais peur à chaque fois que je faisais un saut, mais Britt m’a aidée avec des répétitions d’images positives de mes performances passées », explique Gemma Pitchley- Gale. Ils apprennent également à neutraliser les effets du stress en compartimentant les différentes parties de leur vie – comme le ballet, la famille et les finances – dans des pièces imaginaires et en « nettoyant » systématiquement cha-
« Les danseurs bénéficient même des neurosciences et de la psychologie. » cune d’entre elles. Leur programme de répétition est tellement chargé que même le fait de manger correctement représente un enjeu de taille pour les danseurs. « Il nous arrive d’avoir seulement quinze minutes de pause avant de nous y remettre, donc pour ne pas se sentir trop lourds, on évite les plats de pommes de terre », explique Claire Calvert. Elle se rappelle ce nutritionniste qui était si inquiet quand il est venu visiter la compagnie dans les jours précédant l’ouverture du service de santé  : « Quand il a vu comment ça se passait, il nous a dit  : « Si j’étais vous, j’aurais toujours des encas avec moi et je me contenterais d’un gros repas le dimanche. » Il ne savait tout simplement pas quoi nous dire d’autre. » Désormais, ils suivent des régimes alimentaires intelligents et spécifiques à la danse établis par la nutritionniste du Royal Ballet, Jacqueline Birtwisle. Pour avoir de l’énergie, les danseurs consomment des aliments faciles à digérer comme du porridge, des œufs brouillés, du risotto, du houmous, de la salade, du yaourt à la grecque, des baked beans ou des Buddha Bowls (repas végétariens complets dans un bol). Ils mangent des poissons gras riches en oméga-3 (saumon, maquereaux, anchois, sardines et harengs) pour optimiser la récupération musculaire et préfèrent l’huile d’olive, pour ses vertus anti-inflammatoires, à l’huile de tournesol. Après une représentation tard dans la soirée, un repas lourd peut être difficile à digérer, ils optent alors pour des smoothies à base de purée d’oléagineux pour réparer les muscles. Et comme ils passent beaucoup de temps à l’intérieur, ils prennent aussi de la vitamine D, d’autant plus qu’il a été prouvé qu’elle augmentait de 18,7% la force isométrique des danseurs – celle qui est renforcée par des exercices « statiques » comme le gainage. Bien entendu, on ne peut pas convaincre tous les danseurs d’adopter cette nouvelle dynamique et certains ont toujours des réticences par rapport à son approche scientifique. « Il y a toujours une certaine scission, mais elle n’est plus aussi marquée qu’avant, admet Retter. Tout d’abord parce que nous avons des danseurs qui passent par la Royal Ballet School et qui apprennent désormais en quoi leurs capacités physiques peuvent les aider. Et ensuite parce que maintenant, nous avons ces « champions » au top qui réalisent que cet apport scientifique ne les détourne pas de leur expression artistique, mais l’améliore au contraire. » FOCUS Matthew Ball En mars dernier, Matthew Ball reçoit un appel du directeur du Royal Ballet  : le danseur étoile David Hallberg s’est blessé au mollet en interprétant le rôle principal d’Albrecht dans Giselle. Lui, qui n’a interprété ce rôle qu’une seule fois, doit le remplacer. « Quand on n’a pas d’autre choix, on s’en remet à sa routine. J’étais moins stressé qu’avant d’autres représentations. » Devenu danseur étoile depuis, Matthew a développé des stratégies pour rester concentré sur scène. « En donnant un signal au cerveau pour qu’il se concentre sur quelque chose de facile à identifier. Si mes émotions prennent le dessus, si ma fréquence cardiaque s’affole, je pose ma main sur mon cœur pour concentrer tous mes efforts dessus. » La science ne remplacera jamais le talent nécessaire pour créer de la beauté artistique sur scène. Et si le rôle principal d’un danseur est de transcender les limites de son corps afin de susciter une émotion chez son public – faisant ainsi passer le sport au rang d’art –, la science a un rôle de soutien essentiel à jouer. « Quand on participe à une course, on court tout simplement, dit Claire Calvert. Nous, on doit se mouvoir avec grâce, être élégants, sourire et créer une réaction émotionnelle, même si à la fin, on n’en peut littéralement plus. Faire des squats, ce n’est pas cela qui m’aidera à faire 32 fouettés, il faudra quand même que je m’exerce à effectuer les pas. Mais je suis désormais armée d’une force et d’une confiance qui me permettent d’être plus présente dans ma performance, je peux donc mieux me concentrer sur l’histoire ou le personnage. » Ce sentiment est peut-être bien la pierre angulaire de toute cette révolution dans le ballet. Les danseurs doivent exécuter des chorégraphies précises et soumises à un contrôle rigoureux, mais d’une certaine manière, ils peuvent exprimer leur personnalité dans le cadre de cette performance. « C’est quand on a confiance que l’on laisse transparaître notre joie naturelle dans nos performances », explique Claire Calvert. En associant les valeurs traditionnelles du ballet que sont la discipline et la persévérance aux idées nouvelles de la science, les danseurs créent un équilibre parfait – sur scène et en dehors. « La transition est déjà en marche, déclare Gemma Pitchley-Gale. On est en plein dedans. » THE RED BULLETIN 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 1The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 2-3The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 4-5The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 6-7The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 8-9The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 10-11The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 12-13The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 14-15The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 16-17The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 18-19The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 20-21The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 22-23The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 24-25The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 26-27The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 28-29The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 30-31The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 32-33The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 34-35The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 36-37The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 38-39The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 40-41The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 42-43The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 44-45The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 46-47The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 48-49The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 50-51The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 52-53The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 54-55The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 56-57The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 58-59The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 60-61The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 62-63The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 64-65The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 66-67The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 68-69The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 70-71The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 72-73The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 74-75The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 76-77The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 78-79The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 80-81The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 82-83The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 84-85The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 86-87The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 88-89The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 90-91The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 92-93The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 94-95The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 96-97The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 98-99The Red Bulletin numéro 2019-06 juin 2019 Page 100