The Red Bulletin n°2019-04 avril 2019
The Red Bulletin n°2019-04 avril 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04 de avril 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : dans la Cage Academy.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
'ePour Elias, le drift « est l’art de contrôler une caisse alors qu’elle est incontrôlable ». burns, tout en un, tout en roulant à 130 kilomètres à l’heure le long d’un mur », explique Andrew Laputka, dirigeant de RS Services, le chef de projet pour la construction de la Kia. Bien sûr, derrière le spectacle, il y a la science. Les pneus de la voiture perdent de l’adhérence, mais un conducteur expérimenté garde le contrôle suprême d’un véhicule qui drifte lorsqu’elle se déplace latéralement dans un virage, une figure parfois appelée « crab walk ». Et c’est là que réside le frisson, la sensation de puissance pure et simple que procure cette combinaison de physique, de volonté et de cran. Ce phénomène devient populaire. Ce qui a commencé comme le passe-temps excentrique de quelques coureurs japonais a finalement gagné en popularité auprès d’un public de coureurs et de spectateurs. Des compétitions officielles de drift ont rapidement fait leur apparition ailleurs en Asie, puis en Australie, en Europe et aux États-Unis. Comme d’autres constructeurs automobiles, Kia a montré de l’intérêt pour cet univers et s’est associé à RS Services, qui a accepté d’aider à transformer une des berlines commerciales de l’entreprise, la Kia Forte, en une voiture de course fonctionnelle. La Forte est une berline compacte à deux portes à la structure robuste et au prix de départ d’environ 16 000 € . Mais pour réussir en tant que voiture de drift, tout le véhicule devait être changé. Et vite  : Kia tenait à avoir un résultat à présenter avant le début des salons de l’automne. Pour ce faire, l’entreprise s’est tournée vers ces deux improbables mécaniciens basés à San Diego. Martin Muench est un doux Japonais grand et élancé, mais sa réserve naturelle disparaît lorsqu’il est question de drift, ce qui est souvent le cas. Muench, 38 ans, a grandi dans une petite ville de l’île japonaise de Honshu, où vivent encore sa mère et sa sœur. Enfant, il est tombé amoureux des voitures de drift qui roulaient dans le quartier. « Je les ai toujours aimées parce qu’elles étaient basses et bruyantes et qu’elles frottaient le sol. On voit une voiture de drift passer et c’est tout de suite « Wow, c’est cool. ». » Muench a déménagé en Californie à l’adolescence et après l’université, il a décroché un emploi de mécanicien haut de gamme. Un jour, au Coronado Speed Festival, alors qu’il montrait la voiture de drift qu’il avait construite luimême, un type s’est pointé et a mis la tête sous le capot de celle-ci. Il a dit qu’il avait entendu Muench la conduire et qu’il aimait la façon dont le moteur sonnait. Il s’est avéré que ce curieux était SteveMaxwell, connu des amateurs de voitures du monde entier sous le nom de « Ferrari Steve ». La réputation Force motrice « Elle se pilote très bien », dit Joe après avoir envoyé et dérapé à fond sur le circuit de Ferropolis. Son frère ajoute  : « La caisse de drift idéale est comme un gant qui vous va à la perfection. » 60 THE RED BULLETIN
RACE SERVICE Les Drift Brothers au calme… Pas pour longtemps  : une fois la Kia Forte inspectée par leurs mécanos, ils la mettront à rude épreuve à nouveau. 4 de Maxwell était légendaire. Un jour, quand il était enfant et alors qu’il travaillait dans le garage Citroën de son père, un client a déposé sa Ferrari 308 pour une vidange d’huile. Maxwell, alors âgé de 13 ans, a vu en un coup d’œil qu’elle avait besoin d’une sérieuse intervention. « J’étais tellement déçu quand j’ai vu cette voiture. Elle fonctionnait si mal. » Il a démonté la voiture et l’a réparée lui-même. Après avoir ensuite essayé la voiture et constaté qu’elle roulait parfaitement, le client, aux anges, est revenu remercier le père pour découvrir que c’était en fait le fils qui l’avait réparée. La réputation de Ferrari Steveétait née. Depuis, Maxwell reçoit la visite d’un flux constant de fidèles clients propriétaires de Ferrari en provenance de tout le pays. « Je n’ai jamais fait de publicité depuis », dit-il. Muench et Maxwell sont restés en contact et sont devenus amis. Maxwella par la suite ouvert son propre atelier et a commencé à réaliser des pièces automobiles sur mesure, fabriquant des montants, des bras et des rotors de frein à partir d’épais blocs d’acier et d’aluminium. Puis Muench s’est associé avec lui. « Il peut littéralement imaginer n’importe quoi et le faire mieux que tout ce que l’on trouve sur le marché », dit Muench avec admiration. Le duo s’est lancé dans le projet Kia à une condition  : qu’ils puissent transformer la voiture comme ils le voulaient. « Si on ne me laisse pas jouer le jeu comme j’en ai envie, alors je n’ai pas du tout envie de jouer », dit Maxwell. Le défi que les mécaniciens ont dû relever était clair  : transformer une modeste voiture de route en un puissant engin de course. Il se mettent au travail, et en l’espace de trois mois, éviscèrent la voiture pour la réimaginer à leur goût. Ils l’ont transformée, passant d’une traction avant à une traction arrière. Ils ont retiré l’ancien moteur et l’ont remplacé par le Stinger. Et alors que le moteur précédent était placé à l’avant de la voiture, ils ont coupé le dernier tiers de la voiture puis ont déplacé le moteur aussi loin que possible sur le châssis pour améliorer la vitesse et la répartition du poids. Ils ont déplacé le dossier du siège du conducteur d’environ 38 centimètres. « Quand il s’agit de voitures de course, ce n’est pas le confort qui compte, dit Laputka, surtout quand on veut mettre un gros moteur dans une petite voiture. » Et alors que dans une voiture ordinaire, les sièges bougent, dans cette nouvelle Kia améliorée, les sièges sont fixes mais les pédales sont ajustables afin de s’adapter aux tailles et aux poids des différents conducteurs. « C’est un vrai tour de force et c’est vraiment sympa, dit Laputka. Nous n’aimons pas les voitures qui driftent à basse vitesse, dit Maxwell. Ça doit aller vite. » De nos jours, une course de drift classique est une épreuve avec juges. Deux voitures, l’une à la suite de l’autre, font chacune un tour de piste. Les juges notent la performance de chaque voiture sur des critères tels que la vitesse, le contrôle du véhicule dans ce que l’on appelle les zones d’écrêtage sur la piste, l’agilité et un critère intangible, la qualité du spectacle. Alors qu’ils construisaient la voiture, Maxwell et Muench ont fait des choix de conception qui, à leur avis, optimiseraient la performance globale de la Kia dans toutes ces catégories. Et quand ils ont terminé, la berline réimaginée était prête à rouler avec les meilleures voitures. Trois mois plus tard, de retour en Allemagne, une petite foule regarde la Kia négocier les virages sur le circuit de Ferropolis, projetant des torrents de fumée de ses roues épaisses. Le rugissement du moteur est typique de toute course, mais lorsque la Kia accélère après un virage particulièrement réussi, le niveau sonore de la voiture augmente soudainement de plusieurs décibels. Elle se met alors à sonner comme un feu d’artifice du nouvel an avec son moteur pétaradant. Elias se sent plus à l’aise, accélère et freine plus brutalement et drifte dans les bords de la piste sur des roues qui grincent. Après six ou sept tours, il s’arrête et cède le siège du conducteur à son frère. Joe monte et reprend là où son frère avait interrompu après une démonstration de sa technique personnelle de conduite. L’enthousiasme est contagieux. « Joe malmène vraiment la voiture », s’exclame un mécanicien. La piste est encore humide après la pluie du matin, mais les pneus de la Kia fument dur. Après quelques tours d’essai, Joe entraîne la voiture dans un drift au ralenti, une vrille serrée dans laquelle la voiture, comme une supernova en implosion, semble s’effondrer sur elle-même pendant que l’intensité du moteur augmente. Les ingénieurs regardent, stupéfaits par le spectacle. La voiture est pratiquement enveloppée de fumée. On dirait presque qu’elle est en flammes mais Joe persiste à maintenir la Kia dans une giration serrée génératrice de fumée pendant plusieurs belles mais angoissantes secondes avant de s’arrêter. Les Drift Brothers émergent et échangent un « high five » enthousiaste. Après quelques analyses post-parcours, les frères concluent  : la Kia a passé le test avec brio. « Elle va vraiment bien ! », dit Joe. Il y a toujours une place pour l’amélioration, bien sûr. Elias aurait souhaité que le levier de vitesses soit un peu plus près du frein à main, par exemple. « La caisse de drift idéale est comme un gant qui vous va à la perfection », dit Elias. Plusieurs des touches personnelles que Muench et Maxwell ont introduites ont été chaleureusement adoptées par les frères allemands. « Ce que j’ai trouvé vraiment cool, c’est le fait que depuis le siège du conducteur, on peut voir le feu provenant des échappements de la partie avant de la voiture », dit Elias. Pour un Drift Brother, le bonheur peut être aussi simple. Aujourd’hui, sur ce circuit allemand, une voiture de série transformée en bête de puissance a été poussée au max par ces as du volant. Et nous n’étions qu’une petite dizaine à apprécier ce moment rare. THE RED BULLETIN 61



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 1The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 2-3The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 4-5The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 6-7The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 8-9The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 10-11The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 12-13The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 14-15The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 16-17The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 18-19The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 20-21The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 22-23The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 24-25The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 26-27The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 28-29The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 30-31The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 32-33The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 34-35The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 36-37The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 38-39The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 40-41The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 42-43The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 44-45The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 46-47The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 48-49The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 50-51The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 52-53The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 54-55The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 56-57The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 58-59The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 60-61The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 62-63The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 64-65The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 66-67The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 68-69The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 70-71The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 72-73The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 74-75The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 76-77The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 78-79The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 80-81The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 82-83The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 84-85The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 86-87The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 88-89The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 90-91The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 92-93The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 94-95The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 96-97The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 98-99The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 100