The Red Bulletin n°2019-04 avril 2019
The Red Bulletin n°2019-04 avril 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04 de avril 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : dans la Cage Academy.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
I l est un peu plus de 9 heures en ce matin d’octobre et une pluie froide fouette le terrain de Ferropolis, un complexe industriel près de la ville de Gräfenhainichen en Allemagne. Le grondement d’une BMW E30 noire parcourant le circuit de course brise le silence. Une épaisse fumée s’échappe des passages de roue lorsque la voiture freine brusquement et glisse latéralement comme si la surface noire en dessous était faite de glace plutôt que d’asphalte. L’impression d’un accident au ralenti. Mais l’accident ne se produit pas. Comme une danseuse, la voiture glisse simplement d’un demi-arrêt précaire à un autre, accélérant et décélérant dans un chaos parfaitement chorégraphié. La BMW s’immobilise finalement et un homme à l’allure athlétique et sportive, vêtu d’un sweat à capuche, en jaillit. Elias Hountondji constitue la moitié d’une équipe de course professionnelle allemande connue sous le nom de The Drift Brothers. Une fratrie de pros du drift, une discipline de plus en plus populaire au sein de l’écosystème tentaculaire du sport automobile. Les frères ont un public fidèle sur le circuit européen et prévoient de faire leurs débuts américains cette année dans la Formula Drift Series. Le drift, la dérive, combine vitesse, agilité et performance – ce qu’Elias appelle l’« art de contrôler une caisse alors qu’elle est incontrôlable ». Il sourit, lève le pouce et fait un signe de tête vers la piste où l’odeur âcre du caoutchouc brûlé flotte dans l’air. « Ai-je besoin d’en dire plus ? » Son frère Joe observe la scène et acquiesce. Il est temps de se préparer pour l’événement principal de la journée. Ferropolis, littéralement « ville du fer », et ancienne mine, n’est plus aujourd’hui qu’un témoignage des réalisations du progrès industriel. De nos jours, ce site est la plupart du temps utilisé comme lieu de concert pour certains des plus grands événements européens. Il accueille aussi parfois des courses importantes sur son circuit. Et aujourd’hui, deux frères passés maîtres dans le pilotage radical de précision. L’objet de leur affection mécanique se trouve tout près  : une Kia Forte 2019 récemment expédiée de Californie et qui a ensuite été démontée et reconstruite de toutes pièces. Elias, qui, lorsqu’il n’est pas pilote de course travaille comme ingénieur en aérospatiale, ouvre le capot, regarde à l’intérieur et aime ce qu’il y voit  : un moteur Kia Stinger V6 rouge équipé d’un turbocompresseur pour une vitesse et une poussée accrues. « Trop cool ! », s’exclame-t-il. Elias s’emballe pour ces détails avant de grimper à bord pour se faire une idée de l’intérieur spartiate de la Kia. Il en est tout aussi satisfait. « J’adore le dépouillement interne de la voiture. C’est une voiture de course bien sûr, mais ils ont gardé le tableau de bord original de Kia, ce qui veut dire qu’en théorie, je peux passer d’une station de radio à l’autre si j’en ai envie. » Finalement, l’équipe de soutien des frères arrive. Une foule de mécaniciens automobiles, de cameramen, de techniciens du son – même un pilote de drone pour prendre des photos aériennes des inévitables tête-àqueue et donuts – se sont installés dans l’atelier. Les techniciens allemands s’émerveillent du mélange de berlines prêtes à rouler avec les dernières avancées technologiques  : des fourches Ferrari pour les bras de suspension ! Des tuyaux d’échappement à l’avant ! Un changement de vitesse séquentiel à 6 rapports ! C’est une créature américaine totalement hybride de l’autre côté de l’océan. « Quand on est chargé de construire une voiture comme celle-ci, il faut vraiment faire preuve d’imagination », lance un mécanicien. Après avoir vérifié la pression des pneus et inspecté le moteur, les Drift Brothers enfilent leurs combinaisons de course. Des deux frères, Joe, un homme d’affaires quand il n’est pas en course, se décrit luimême comme un conducteur davantage « pratique et intuitif » tandis qu’Elias dit de lui-même qu’il est « l’ingénieur ». La course exige les deux domaines de compétences, ce qui donne aux frères une longueur d’avance lorsqu’ils essaient quelque chose de nouveau pour voir. « Je ne reconnais pas la voiture, alors je dois m’y habituer », dit Elias. Pour toute réponse, Joe hausse les épaules et sourit. Un soleil faible perce à travers les nuages parsemés et la pluie s’est arrêtée. L’équipage est prêt. Les frères montent à bord, Elias au volant. En quelques secondes, il propulse la Kia dans les coins les plus reculés de l’ancienne mine, enveloppé de vitesse et de beaucoup de fumée. Le drift est apparu pour la première fois au Japon, dans les années 1970, lorsque les coureurs du championnat All Japan Touring Car ont commencé à expérimenter de nouvelles méthodes de pilotage. La technique qu’ils ont développée peut sembler totalement insensée pour un non-initié  : une voiture qui drifte glisse souvent sur le côté ; ses pneus pointent dans la direction opposée à celle du véhicule en mouvement ce qui crée une énorme tension, du bruit et des panaches de fumée de 30 mètres. « Il s’agit essentiellement d’un derby de collision, d’une course sur route et d’une teuf de Fous du volant « C’était vraiment cool », dit Elias Hountondji (gauche). Lui et son frère Joe ont été sollicités pour tester les limites compétitives de la Kia… et les dépasser. 58 THE RED BULLETIN
RACE SERVICE Les Drift Brothers veulent s’engager pour la première fois en Formula Drift aux US. I En trois mois, un duo de préparateurs californiens a transformé une Kia Forte de série en une bête de compétition. THE RED BULLETIN 59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 1The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 2-3The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 4-5The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 6-7The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 8-9The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 10-11The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 12-13The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 14-15The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 16-17The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 18-19The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 20-21The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 22-23The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 24-25The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 26-27The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 28-29The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 30-31The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 32-33The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 34-35The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 36-37The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 38-39The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 40-41The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 42-43The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 44-45The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 46-47The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 48-49The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 50-51The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 52-53The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 54-55The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 56-57The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 58-59The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 60-61The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 62-63The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 64-65The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 66-67The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 68-69The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 70-71The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 72-73The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 74-75The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 76-77The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 78-79The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 80-81The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 82-83The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 84-85The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 86-87The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 88-89The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 90-91The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 92-93The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 94-95The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 96-97The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 98-99The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 100