The Red Bulletin n°2019-04 avril 2019
The Red Bulletin n°2019-04 avril 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04 de avril 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : dans la Cage Academy.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Cosme essaie de garder son calme et de se laisser porter par l’océan. À l’encontre de tous les instincts dans une telle situation, il parvient à ouvrir les yeux sous l’eau. Il analyse le fond marin, cherche une issue et se traîne jusqu’à la plage, non sans douleurs à la poitrine et à la tête. Quand on lui demande comment il a pu survivre dans une telle situation, il répond  : « En gardant mon calme. » Une réponse laconique qui dissimule toutefois une force mentale essentielle pour les surfeurs de grosses vagues et pilotes de jet ski  : « Je suis heureux quand tout le monde rentre sain et sauf. » Une dernière sortie en jet ski avant le coucher du soleil. Sérgio ne sera jamais aussi célèbre que ceux pour qui il risque sa vie, mais il s’en moque  : « Il n’y a pas de meilleur boulot que celui-là. » Le soir au port  : Cosme charge son jet ski sur la remorque de son pick-up. Quand arriveront les prochaines grosses vagues, il sera prêt. garder son calme quand une vague énorme vous projette et vous maintient sous l’eau pendant de longues minutes. Pour des cas d’urgence de ce genre, les surfeurs se construisent un « lieu sûr » dans leur tête. Ils enregistrent des pensées dans un lieu particulièrement beau ou un événement heureux sous la forme d’un mantra pour le jour où ils auront besoin de faire appel à des sentiments positifs sur commande afin de retrouver leur calme. Et donc de survivre. Cette technique, Cosme la connaît. Ce 4 janvier, cependant, quand il est pris dans le rouleau de la vague, une seule chose lui traverse l’esprit  : « C’est la merde ! » Mais c’est là qu’intervient sa formation. Cosme bannit tout sentiment de peur et de panique de son cerveau. Pratiquant le sauvetage en mer et le yoga, il développe cette compétence depuis des années. C’est la grande question  : comment retrouver son calme dans des situations qui génèrent tout sauf du calme dans le corps et l’esprit ? Sérgio m’explique que l’idéal est de s’entraîner par petites étapes. Il intègre donc cette pratique dans son quotidien. « Dans une situation désagréable, les pensées qui n’apportent aucun bénéfice immédiat, on oublie tout de suite ! Vous êtes coincé dans un bouchon ? Votre patron vous engueule ? C’est sûr, ça met les nerfs en boule. Mais objectivement, la colère n’arrangera rien. Il faut donc la refouler. Moi, bien sûr, en cas de situation dramatique, je peux compter sur ma formation et sur mes années d’expérience en milieu aquatique. Mais quand il s’agit de garder son calme, je préfère miser sur des exercices souvent très simples que d’attendre la prochaine urgence mentale, c’est bien plus efficace. » C’est donc un entraînement rapide et relativement facile à mettre en place. Ce soir, Cosme fait encore quelques tours de jet ski autour du promontoire de Nazaré, sur lequel trône le célèbre phare rouge – le point de vue attitré des cameramen, journalistes et autres touristes pour les jours de grosses vagues. Notre héros rentre trempé de la tête aux pieds. Tout sourire, il pousse son jet ski sur la remorque d’un pick-up. Un homme trempé jusqu’aux os, qui ne deviendra jamais aussi célèbre que ceux pour qui il risque sa vie. Qui gagne tout juste assez pour payer le loyer de ses trois garages et de sa maison et qui se fait inviter à dîner de temps à autre par une amie restauratrice parce que le poster de sa mission record du monde est accroché au mur de son établissement. Ce qui le rend heureux dans son travail ? « Quand la journée s’achève dans mon garage, avec tous mes surfeurs sains et saufs assis à mes côtés », déclare Sérgio. Alors la journée a été bonne. Instagram  : @sergiocosmico 34 THE RED BULLETIN
XABI BARRENECHE/RED BULL CONTENT POOL « Le surf de grosses vagues, c’est un travail d’équipe » La surfeuse JUSTINE DUPONT est une habituée de Nazaré où elle monte en puissance depuis plusieurs années. Elle entretient une relation très particulière avec son pilote de jet, qui est aussi son compagnon. En novembre dernier, Justine Dupont se blessait à l’épaule et au genou lors de l’étape du Big Wave Tour à Jaws (Hawaii). Considérée comme l’une des meilleures surfeuses de gros au monde, la Française nous offre son regard sur la relation entre pilote de jet ski et surfeur depuis le Centre Européen de Rééducation du Sportif où elle se remet en forme. the red bulletin  : Tu as participé à des sessions d’anthologie sur le spot de Nazaré. As-tu croisé Sérgio Cosme ? justine dupont  : Oui, je le connais, c’est un chouette gars ! Il est venu m’aider plusieurs fois, c’est un très bon pilote et ça se voit qu’il aime Texte PH Camy ça. Il est passionné, à fond, et il est là pour les autres. C’est lui qui a lancé le surfeur sur le record du monde aussi (Rodrigo Koxa sur la plus grosse vague jamais surfée,ndlr) ! C’est Sérgio qui a choisi la vague donc il a participé au record. Le rôle du pilote est hyper important. La relation entre surfeur et pilote semble primordiale dans des vagues énormes… C’est un team ! Il y en a un qui choisit la vague et qui te lance au bon endroit et le surfeur qui la surfe, ce qui est presque la phase la plus facile. Si en plus le pilote est très bon, il te lance à l’endroit où ça va être le plus facile et il va choisir la vague parfaite. Le surf de grosses vagues est un travail d’équipe. Il y a le pilote et le surfeur bien sûr, mais il y a aussi le team de sécurité. Quelle est sa mission ? Comment ses interventions sontelles organisées ? Dès qu’il y a de grosses houles, il y a un deuxième jet ski avec une autre personne dessus « Je me suis fait écarteler par l’impact de la vague  : épaule disloquée et genou abîmé. » Soleil et sourire à Nazaré pour Justine Dupont, spécialiste des grosses vagues. Quand elles déferleront, ça va se corser sérieusement... pour la sécurité. Et comme chaque équipage a son team de sécurité, tout le monde se met en place quand il arrive quelque chose. À Nazaré, il y a aussi une personne sur la falaise qui communique avec les jets par talkie-walkie. Fred David, ton pilote, est également ton compagnon. Ça apporte quelque chose dans les grosses vagues ? De la confiance bien sûr, même si j’ai tout autant confiance en Pierre Rollet et Julian Reichman, mon team de sécurité. Ce sont aussi de très bons surfeurs. Avec Fred, on se connaît énormément et on a l’habitude de s’entraîner ensemble, donc on a beaucoup d’expérience. Mais avec tout le team, on s’aime profondément, on a un lien très fort et on est là les uns pour les autres. Tu t’es blessée à Hawaii alors que tu étais qualifiée pour la finale du Big Wave Tour. Que s’est-il passé ? J’avais fait mon score mais je voulais surfer une vague magnifique. Malheureusement je n’ai pas eu le temps, je l’ai prise sur la tête. Et ça a été particulièrement violent... Je me suis fait écarteler par l’impact, épaule disloquée et genou bien abîmé, j’ai vu des étoiles, je suis repartie plusieurs fois sous l’eau avec les vagues suivantes. Heureusement, les jet skis ont finalement pu m’aider. Instagram  : @justinedupont33 THE RED BULLETIN 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 1The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 2-3The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 4-5The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 6-7The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 8-9The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 10-11The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 12-13The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 14-15The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 16-17The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 18-19The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 20-21The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 22-23The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 24-25The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 26-27The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 28-29The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 30-31The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 32-33The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 34-35The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 36-37The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 38-39The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 40-41The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 42-43The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 44-45The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 46-47The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 48-49The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 50-51The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 52-53The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 54-55The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 56-57The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 58-59The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 60-61The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 62-63The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 64-65The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 66-67The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 68-69The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 70-71The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 72-73The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 74-75The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 76-77The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 78-79The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 80-81The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 82-83The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 84-85The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 86-87The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 88-89The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 90-91The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 92-93The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 94-95The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 96-97The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 98-99The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 100