The Red Bulletin n°2019-04 avril 2019
The Red Bulletin n°2019-04 avril 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04 de avril 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : dans la Cage Academy.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Cercle vertueux UN EMBALLAGE CONSOMMABLE Conçu à partir de déchets organiques, cet emballage alimentaire comestible contribuera-t-il à sauver la planète ? Scoby peut servir d’emballage alimentaire, de bocal biodégradable ou de sac à provisions écolo. Roza Janusz a créé Scoby dans le cadre de ses études à Poznan (Pologne). Faire pousser ses sacs ou manger les emballages, telle est l’idée de la Polonaise Roza Janusz, designer et créatrice d’un packaging alimentaire écologique  : Scoby. Janusz rêve d’un monde où les produits que nous fabriquons ne finissent plus dans une décharge, mais sont cultivés et réutilisés. C’est en cherchant une alternative durable au plastique que la jeune diplô- mée élabore ce conditionnement dont le nom fait référence à la substance utilisée pour le fabriquer  : Symbiotic Culture Of Bacteria and Yeast (trad. culture symbiotique de bactéries et de levures). Cultivé à partir de déchets organiques, Scoby valorise la terre. « Les déchets utilisés varient selon le pays, explique Janusz. En Pologne, ils sont issus des cultures de pommes et de pommes de terre ; en Indonésie, les déchets de noix de coco feront aussi bien l’affaire. » Le processus de fabrication de Scoby est peu ragoûtant  : Janusz utilise un bouillon de culture contenant du sucre et de la levure, elle y ajoute les déchets et laisse le tout fermenter. Deux semaines plus tard, de fines membranes apparaissent, prêtes à emballer les aliments. Souple et translucide, le Scoby gardera son contenu frais jusqu’à six mois. Légèrement vinaigré au goût, Scoby peut être cuit avec les aliments qu’il conserve. « Bientôt, nous cultiverons nos emballages comme nos aliments, en nous souciant de leur provenance, affirme Janusz. Imaginez-vous acheter un sandwich dont l’origine des ingrédients, emballage compris, se situe à moins de 10 km. Faire ses courses avec un cabas ne sera plus le signe d’un engagement en faveur de l’environnement et de la réduction des déchets. Il faudra être plus ambitieux et inventif pour espérer un impact conséquent, poursuit-elle. Nous vivons sur une très petite planète, il nous faut optimiser l’espace et les ressources limitées dont nous disposons. Avec l’augmentation des produits cultivés, le shopping chez IKEA risque de changer. Un jour prochain, en y achetant une lampe, nous ferons remarquer au vendeur qu’elle n’est pas tout à fait mûre… » makegrowlab.com 12 THE RED BULLETIN MARIUSZ RUTKOWSKI LOU BOYD
MONTEREY BAY AQUARIUM RESEARCH INSTITUTE (MBARI) LOU BOYD CHRISTINA LOCK Recensement LE POKÉMON DES ABYSSES Les espèces sous-marines sont largement méconnues. Ce nouveau Poké Ball des mers les révèle en toute sécurité. 1 Le RAD en forme de polyèdre s’approche d’un organisme. 4 2 Les pétales mobiles du RAD se referment autour du sujet. B U L L E V A R D Les océans recouvrent 70% de la surface de la Terre, mais restent, estimet-on, à 95% un mystère pour l’Homme, abritant des centaines de milliers, voire un million d’espèces encore inconnues. Les scientifiques du Wyss Institute de l’Université d’Harvard espèrent améliorer cet état de fait grâce à une nouvelle invention baptisée Poké Ball, un engin conçu pour explorer les mers comme jamais auparavant. L’échantillonneur sous-marin RAD (pour Rotary Actuated Dodecahedron) associe la technique de l’origami japonais à celles de la robotique sous-marine. 3 Enveloppée, la créature est analysée et photographiée. Le RAD a été conçu pour capturer et étudier les habitants des mers sans les blesser. Un mécanisme de prélèvement polyédrique permet aux bords souples de l’échantillonneur de se refermer autour d’un animal sans le blesser. « Certaines créatures des grands fonds comme les éponges sont vieilles de 15 000 ans, explique David Gruber, auteur collaboratif. L’idée est de capturer l’animal, de le photographier à 360 ° afin de pouvoir l’imprimer en 3D à la surface. » Le RAD devrait bientôt être muni d’une « brosse à dents » capable, en chatouillant le captif, de prélever son ADN avant de le libérer indemne. « Les méduses croiront-elles être enlevées par des extraterrestres ou subir un examen médical ?, plaisante Gruber. Notre priorité est de respecter l’intégrité de chaque organisme étudié. » Jusqu’à présent, le RAD a capturé des calmars, des poulpes et des méduses par 700 mètres de fond. L’objectif est de développer le dispositif afin de capturer des espèces de grande taille et de lever le voile sur les mystères des abysses. wyss.harvard.edu THE RED BULLETIN 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 1The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 2-3The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 4-5The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 6-7The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 8-9The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 10-11The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 12-13The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 14-15The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 16-17The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 18-19The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 20-21The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 22-23The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 24-25The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 26-27The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 28-29The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 30-31The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 32-33The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 34-35The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 36-37The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 38-39The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 40-41The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 42-43The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 44-45The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 46-47The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 48-49The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 50-51The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 52-53The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 54-55The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 56-57The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 58-59The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 60-61The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 62-63The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 64-65The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 66-67The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 68-69The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 70-71The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 72-73The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 74-75The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 76-77The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 78-79The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 80-81The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 82-83The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 84-85The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 86-87The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 88-89The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 90-91The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 92-93The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 94-95The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 96-97The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 98-99The Red Bulletin numéro 2019-04 avril 2019 Page 100