The Red Bulletin n°2019-02 février 2019
The Red Bulletin n°2019-02 février 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-02 de février 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 17,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'inclassable du stand-up.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
La scène clairsemée de La chambre abandonnée procure à Dynamo un cadre intime pour son nouveau spectacle. Loin des décors dramatiques de ses tours les plus spectaculaires comme marcher sur la Tamise et léviter devant le Christ Rédempteur de Rio. « Puisque je ne pouvais pas utiliser mes mains, je me suis demandé ce qu’il se passerait si je mettais la magie entre celles du public, si je présentais un spectacle dans lequel il ferait luimême le travail. Même en n’étant plus en mesure de pratiquer mon art, je peux créer un espace privilégié où la magie opère. » Cet espace, il le trouve au Mandrake Hotel. « Le sous-sol de cet immeuble londonien est magique, dit Frayne, assis au bar de l’hôtel. Son visage a dégonflé et il a retrouvé son allure juvénile, peut-être plus frêle qu’avant. Il baptise son théâtre sur mesure La chambre abandonnée. « Pourquoi ne pas convier les spectateurs dans cette pièce abandonnée ? Dans mon esprit. » Fin novembre, l’an dernier, Dynamo présentait une courte série de spectacles à guichet fermé dans une salle de quatrevingt-dix spectateurs. « Je peux regarder chaque visiteur dans les yeux et l’emmener dans un voyage personnel à travers l’histoire de ma vie depuis deux ans et incarné par le biais de ma magie. Nous conversons vous et moi, et je vais vous dire comment j’ai surmonté les obstacles sur ma route, comment nous pouvons découvrir une force en nous dont nous ignorons l’existence. C’est ça la magie  : donner vie à quelque chose qui'en’existait pas un instant plus tôt. » the red bulletin  : Comment avez-vous conçu La chambre abandonnée ? dynamo  : J’avais en tête de créer un spectacle intime depuis des années. Mais durant ma tournée, je faisais des tours de magie devant 10 000 personnes. Ma maladie fut à la fois une malédiction et une bénédiction  : elle m’a contraint à faire une pause. J’ai passé ma convalescence à m’exercer pour une nouvelle forme de magie, une manière de trouver la magie chez les autres. J’invite aussi des artistes qui m’ont inspiré. Je veux représenter la magie à son top et baliser mon développement en tant qu’artiste de la scène. 72 THE RED BULLETIN
Le spectacle a-t-il été une forme de thérapie pour vous ? J’ai dépassé ce stade. J’ai dû regarder ma situation en face et opérer un changement complet de mon mode de vie. C’est facile de considérer les choses comme acquises… jusqu’à ce que les ennuis surgissent. Ceux qui me sont arrivés m’ont fait réaliser que rien n’est garanti. Au fil des ans, j’ai collectionné les crises, mais je refusais de laisser ma maladie me définir ; je veux que ma magie le fasse. Je veux trouver quelque chose qui fasse progresser mon histoire. Est-ce que votre capacité de magicien à résoudre des problèmes vous a aidé à gérer ce qui vous arrive depuis un an ? Je fonctionnais à la manière d’un survivant, car je ne savais pas si ce sur quoi j’avais compté dans le passé allait encore marcher. À force de pratique, je savais que j’avais une affinité pour la psychologie, que j’étais doué pour les tours de passe-passe et pour manipuler des cartes. Sauf que je devais désormais faire sans tout cela  : 95% des tours que j’effectue dans La chambre abandonnée sont des techniques nouvelles que j’ai apprises ces douze derniers mois. Lorsque j’avais l’impression que tout s’écroulait, ce second souffle ravivait mon amour de la magie. Quand cet amour a-t-il commencé ? Quand j’avais 11 ans, je voulais faire peur aux autres gamins, parce qu’ils s’en prenaient à moi. Je me faisais tabasser tous les jours à l’école et je voulais qu’ils me laissent tranquille. Mon grand-père m’a montré des trucs bizarres pour les effrayer et ça a marché. Mes intentions de départ n’étaient pas les bonnes, j’utilisais la magie comme moyen de défense et protection. J’étais un enfant incompris et les tours m’ont permis de partager cette singularité de manière acceptable, pour émerveiller mon entourage. Quelle est votre vision de la magie ? Il me semble que les gens ignorent ce dont il s’agit. Selon moi, c’est ce que l’on ressent quand on est le témoin d’un événement inexplicable  : la naissance d’un enfant, voir Cristiano Ronaldo marquer un but incroyable, etc. Mes tours de passe-passe sont au croisement de la performance, de la danse, du mime et de la chorégraphie. Tout cela se mélange pour créer une émotion à partir de ce phénomène magique. Mon spectacle vise à éduquer le public sur ce qu’est la magie. D’où tirez-vous votre inspiration ? Essentiellement des films et des contes. Pendant mon enfance, j’allais régulièrement à l’hôpital ; je continue d’y aller plusieurs fois par semaine. Au début, il n’y avait pas de télé, alors je lisais. J’ai combiné les récits avec les compétences que j’avais acquises dans les livres de magie. Ces derniers mois, j’ai étudié l’art de raconter des histoires. Un bon magicien sait créer du drame, de la tension, de la peur, des larmes. Où votre histoire vous mène-t-elle ? Je me suis caché derrière la magie parce que j’étais un enfant anxieux. Je suis encore très réservé mais je n’ai pas peur d’être moi-même. Qu’est-ce qu’il pourrait arriver de pire ? Je me trouve dans une situation difficile mais il y a très peu de chances pour que mon problème n’ait pas été vécu ni résolu par quelqu’un d’autre avant moi. Où en êtes-vous côté forme ? À environ 70% de ce que j’étais. Je n’ai plus la facilité de mouvement ni l’énergie que j’avais et je ne peux plus m’entraîner comme quand je faisais de la muscu. Maintenant, je fais un peu de natation tous les jours. Je regarde les vidéos du nageur Adam Peaty sur YouTube et je reprends ses exercices pour augmenter ma force et mon cardio. Même si mon corps est plus faible qu’avant à bien des égards, il est aussi devenu plus résistant. Vous étiez donc un bon nageur avant ? Pas vraiment, j’étais plus habitué à marcher sur l’eau. abandoned-room.com THE RED BULLETIN 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 1The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 2-3The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 4-5The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 6-7The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 8-9The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 10-11The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 12-13The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 14-15The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 16-17The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 18-19The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 20-21The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 22-23The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 24-25The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 26-27The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 28-29The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 30-31The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 32-33The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 34-35The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 36-37The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 38-39The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 40-41The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 42-43The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 44-45The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 46-47The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 48-49The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 50-51The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 52-53The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 54-55The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 56-57The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 58-59The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 60-61The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 62-63The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 64-65The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 66-67The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 68-69The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 70-71The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 72-73The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 74-75The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 76-77The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 78-79The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 80-81The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 82-83The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 84-85The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 86-87The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 88-89The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 90-91The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 92-93The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 94-95The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 96-97The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 98-99The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 100