The Red Bulletin n°2019-02 février 2019
The Red Bulletin n°2019-02 février 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-02 de février 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 17,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'inclassable du stand-up.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
« Le dernier kilomètre ? Indescriptible. Des larmes d’euphorie, de soulagement et de fierté. Tout ce que je m’étais interdit. » C’est un peu difficile à comprendre, surtout au vu du caractère profondément optimiste d’Edgley. Cet homme respire littéralement la joie de vivre et peut combler n’importe quel silence avec des blagues, des histoires et des questions. En général, il est le dindon de la farce de ses propres histoires plutôt que leur héros et il semble plus à l’aise à vanter les mérites de son équipe et d’autres sportifs qu’à analyser ce qui le rend capable d’accomplir des exploits extraordinaires. Mais sa folie ne manque pas de méthode. Au contraire, cette légèreté n’est qu’une preuve de plus de sa détermination. Il veut vivre sa vie à la limite de ce qui est possible et quand on est de mauvaise humeur, ça n’aide pas. « Je pourrais très bien nager en tirant la tronche et en serrant les dents pendant 150 jours, mais bonjour les hormones de stress, et il n’y a rien de pire pour les inflammations et le système immunitaire ! » Parfois, quand il nage dans l’obscurité, le visage tourné vers les profondeurs, il raconte qu’il lui arrive de se « taper de super private jokes et de rigoler tout seul. Je me suis bien marré en traversant la mer d’Irlande ». Dans les moments de fatigue intense, les idées se décousent  : « On n’a pas le temps de douter de soi-même. C’est une vraie bataille dans la tête. » En mer, il peut décider à tout moment de retourner sur la terre ferme pour prendre un bon bain chaud et une petite pause – il est comme un prisonnier avec les clés de sa cellule dans la main. Mais comme il l’explique, « cette porte, il faut l’ignorer. La clé, on l’a balancée ». La fatigue, c’est le corps qui nous dit de tirer le frein à main. Ross a appris à ignorer ces messages à un point tel qu’il a l’impression de ne plus en recevoir. « En persévérant marée après marée, on finit par s’anesthésier ou carrément par éteindre cet instinct d’autopréservation. Il y a un risque de briser quelque chose dans ce lien entre le corps et l’esprit. La frontière est étroite entre la stupidité et l’héroïsme et on joue constamment avec les limites entre le bon sens et l’hypothermie, le bon sens et l’insuffisance surrénale, le bon sens et le corps qui ne répond plus. » Mais au final, c’est en jouant sur cette étroite frontière entre le succès et l’échec qu’Edgley parvient à lâcher prise. Sur le dernier kilomètre de son parcours, le 4 novembre 2018, avant de rallier en titubant la plage où tout a commencé, Edgley est rejoint par 300 nageurs en eau libre qui l’entourent dans une accolade groupée pour rejoindre la côte. « C’était indescriptible », se souvient-il quand nous nous revoyons à Londres une semaine plus tard – lui avec de la barbe en moins et un sourire d’homme rassasié en plus. « Je naviguais entre joie, larmes et chair de poule. Tout ce que je m’étais interdit – larmes d’euphorie, soulagement, fierté peut-être, remontait à la surface. Je me disais  : « Wow, wow, wow. Il te reste encore quelques mètres à accomplir. » » Ses pieds avaient tellement perdu l’habitude de supporter son poids qu’il a bien failli tomber face contre terre devant la foule rassemblée en son honneur. Mais ce défi que beaucoup pensaient impossible, il l’a relevé, il a battu plusieurs records et a été accueilli en héros à son retour à Margate. Aujourd’hui, il évoque les meilleurs moments de son périple  : des communautés de pêcheurs qui l’arrosent de whisky le long de la côte ouest de l’Écosse, une femme voulant lui apporter à manger a nagé jusqu’à son bateau avec un gâteau sortant du four sur la tête, les dauphins, les phoques ou le requin pèlerin de 6 mètres de long avec qui il a nagé. Mais il admet volontiers que le fait d’enfoncer des lunettes dans un visage enflé à proximité d’un tourbillon mortel est plus représentatif de l’expérience dans son ensemble. Edgley, qui décrit son Great British Swim comme étant « de loin la chose la plus difficile que j’aie jamais faite », sait comment l’histoire se termine pour presque tous les explorateurs qu’il admire  : Shackleton est mort d’une crise cardiaque dans l’Antarctique à 47 ans, Mallory en avait 37 quand il est mort en escaladant l’Everest. Captain Matthew Webb, qui a prouvé en 1875 qu’il était possible de traverser la Manche (à la brasse et en petit maillot de laine, s’il vous plaît), mourra peu après à l’âge de 35 ans en tentant de nager dans les Whirlpool Rapids au pied des chutes du Niagara. Sa tombe située non loin de là porte l’épitaphe suivante  : « Accomplir quelque chose de grand, ce n’est jamais facile. » Alors quand les gens disent d’Edgley qu’il est le Captain Webb d’aujourd’hui et lui demandent ce qu’il compte faire ensuite, ça l’inquiète un peu. Il sait que ses prochains défis devront être relevés pour de bonnes raisons, avec l’assistance qu’il faut et suffisamment d’esprit logique pour compenser 1er juin, Edgley débute son épopée à la nage en goûtant la Manche au port de Margate. 68 THE RED BULLETIN HARVEY GIBSON/RED BULL CONTENT POOL
Un bateau d’assistance a offert un repos bienvenu à Edgley entre ses sessions de nage de six heures qui lui ont permis de battre tous les records. Le périple d’Edgley en chiffres 2 884 KM de nage (soit 85 traversées de la Manche et 57 680 longueurs dans une piscine olympique) 157 JOURS (soit près de 23 semaines) en mer 40 000 mouvements dans l’eau par jour 2 300 000 mouvements au total 15 000 CALORIES consommées par jour 314 RED BULL avalés 610 BANANES ingurgitées 35 KM NAUTIQUES plus longue distance nagée en une seule marée 8,7 NŒUDS vitesse de nage maximale 504 732 CALORIES brûlées (soit 1 964 Big Macs) ANIMAUX CROISÉS SUR LE PARCOURS 1 baleine de Minke 1 requin pèlerin (6 mètres) 1 banc de dauphins 1 colonie de macareux 2 aigles 6 loutres de mer 30 phoques 5 ROULEAUX de gaffer pour réparer les plaies cutanées 3 KILOS de Vaseline pour éviter les frottements 37 PIQÛRES de méduses son incapacité à abandonner un défi une fois qu’il l’a commencé. Mais il veut aussi continuer à repousser les limites de ce qui est humainement possible. Même maintenant, alors qu’il réapprend à marcher avec des pieds atrophiés d’avoir été si peu utilisés, il pense déjà à sa prochaine aventure. Et même s’il ne peut rien dévoiler publiquement, le périple qu’il vient d’accomplir s’apparente à un petit bain de mer en comparaison de son nouveau projet. Pour beaucoup, les messages qu’Edgley reçoit de gens qui lui disent qu’il les incite à sortir de leur zone de confort n’en vaudraient pas la peine face à ces mois d’isolement, de souffrance et d’effort physique constant. Même ce jour mémorable où une baleine de Minke a nagé à ses côtés dans le canal de Bristol, le prenant pour un phoque blessé et le guidant vers des eaux peu profondes, ce jour non plus n’en vaudrait pas la peine pour eux. Mais pour Edgley, « cette expérience valait toutes les piqûres de méduses du monde, tout ». C’est cette belle image qui lui a permis de « s’échapper » quelques instants de sa grande mission en mer, avant de se reconcentrer sur les fonds marins pour une session de six heures de plus. « Il y aura un moment où mon corps ne me laissera plus faire cela. Mais quand je regarde en arrière, je peux le dire  : « Je n’aurais pas pu en faire plus ». » rossedgley.com THE RED BULLETIN 69



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 1The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 2-3The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 4-5The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 6-7The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 8-9The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 10-11The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 12-13The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 14-15The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 16-17The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 18-19The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 20-21The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 22-23The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 24-25The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 26-27The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 28-29The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 30-31The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 32-33The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 34-35The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 36-37The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 38-39The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 40-41The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 42-43The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 44-45The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 46-47The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 48-49The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 50-51The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 52-53The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 54-55The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 56-57The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 58-59The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 60-61The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 62-63The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 64-65The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 66-67The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 68-69The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 70-71The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 72-73The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 74-75The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 76-77The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 78-79The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 80-81The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 82-83The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 84-85The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 86-87The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 88-89The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 90-91The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 92-93The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 94-95The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 96-97The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 98-99The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 100