The Red Bulletin n°2019-02 février 2019
The Red Bulletin n°2019-02 février 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-02 de février 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 17,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'inclassable du stand-up.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
'e40 THE RED BULLETIN
LUC ALAJOUANINE, 37 ans, ultra sans assistance. Cinquième en 7 jours, 3 heures et 50 minutes. Dans la vraie vie, Luc Alajouanine est coursier à Lyon. Son foncier, il le travaille à raison de 80 km par jour, 5 jours sur 7 dans les rues de la capitale des Gaules. Familier quand même de la longue distance avec deux Born To Ride à son actif, la première courue avec un vélo cargo chargé de plus de 20 kilos. La RAAF, il l’a courue sur son premier vrai vélo de course acheté il y a un an. Autre particularité du Lyonnais  : son incroyable capacité à endurer les maux de selle. En 2 600 km, pas une coupure, « juste raisonnablement mal aux fesses », plaisante-t-il. L’organisateur de l’épreuve, Arnaud Manzanini, en est encore scotché. « D’autant que contrairement au premier, Laurent Boursette qui porte deux cuissards, Luc a fait toute la course sans peau de chamois, avec un simple bermuda de chez Décathlon ! » Dans l’épingle à cheveux, Luc Alajouanine tire la sienne du jeu et un sacré braquet. En maître des cols, il a calmement dominé un sujet pas forcément familier  : la montagne. « La course avec assistance, c’est inhumain. Nous, on s’arrête quand on veut. Eux ne font que rouler. » LUC ALAJOUANINE finisher une épreuve aussi longue, tout peut très vite prendre des proportions dramatiques. Il ne faut surtout pas tomber dans le piège de calquer sa course sur celle des autres… » En bon briscard, Laurent Boursette, futur vainqueur, qui arrive dans le noir au basecamp de Talloires, seconde et dernière barrière horaire à franchir en 100 heures, au km 1 100, a su gérer son effort au cordeau. Assis, les pieds trempés dans ses chaussures trempées qu’il ne prend pas la peine d’enlever, il détaille son plan  : « Rouler de nuit pour éviter la chaleur, ne pas dormir les trente premières heures, aller me reposer chez moi près de Grenoble, puis passer encore une nuit à l’hôtel à Sallanches pour diviser le gros des Alpes en deux. » À 6 heures 30 du matin, à Talloires encore, l’Allemand Julian Eisenbeis se réveille. Comateux, le regard aimanté par une autre galaxie. Le taiseux titube, les quelques heures de sommeil ne lui ont pas remis ses neurones de chercheur en place  : il n’arrive même plus à remettre ses piles dans son GPS. Luc qui vient d’émerger aussi a l’air plus lucide, mais maintenant qu’il a atteint son premier objectif, cette fameuse mi-course, il a peur que son mental ne le lâche. Quelques heures plus tard, dans le col du Chat, superbe succession de lacets au-dessus du lac du Bourget, il assure pourtant, sort le pied dans la descente, comme un coursier habile qu’il est. La mi-course, Arnaud avait prévenu  : c’est le moment où vont commencer à apparaître les hallucinations, classiques de l’hyper fatigue. « Sur la RAAM, j’ai vu des énormes chiens (en fait des gros rochers) et des étoiles filantes (des lucioles). Arrive un moment où, quelque soit sa forme physique, on ne sait plus où on habite. » Entre Mâcon et Gueugnon, km 1 368, la sélection naturelle pronostiquée par Arnaud se concrétise  : le cou qui ne tient plus, les genoux qui coincent, le ventre qui bloque. Insolation, fatigue, poids de la solitude, mental en déroute, blessures, vomissements deviennent des compagnons de voyage lancinants. « Dans les premiers jours, le corps ne comprend pas ce qui se passe, alors il envoie des signaux négatifs au cerveau, ce n’est que de la douleur. Puis, cela survient souvent dans le dernier tiers de la course, on atteint le pic d’euphorie. Parce qu’on pense avoir passé le plus dur, en l’occurrence, les Alpes. Mais le cerveau va encore faire des montagnes russes, la fatigue aidant. Et il va falloir gérer ce grand écart permanent entre euphorie et désespoir. La préparation va aider  : il faut avoir visualisé ces instants pour ne pas s’affoler, manger THE RED BULLETIN 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 1The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 2-3The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 4-5The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 6-7The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 8-9The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 10-11The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 12-13The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 14-15The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 16-17The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 18-19The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 20-21The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 22-23The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 24-25The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 26-27The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 28-29The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 30-31The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 32-33The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 34-35The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 36-37The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 38-39The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 40-41The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 42-43The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 44-45The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 46-47The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 48-49The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 50-51The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 52-53The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 54-55The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 56-57The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 58-59The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 60-61The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 62-63The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 64-65The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 66-67The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 68-69The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 70-71The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 72-73The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 74-75The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 76-77The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 78-79The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 80-81The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 82-83The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 84-85The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 86-87The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 88-89The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 90-91The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 92-93The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 94-95The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 96-97The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 98-99The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 100