The Red Bulletin n°2019-02 février 2019
The Red Bulletin n°2019-02 février 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-02 de février 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 17,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'inclassable du stand-up.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Des scènes de son enfance à celle de l’AccorHotels Arena, l’humoriste se produit depuis seize ans.
plein de mecs qui veulent ça, qui sont beaucoup plus drôles que moi dans la vie de tous les jours, je ne vois pas pourquoi ce serait moi. » Elle croyait plus en moi que je ne croyais en moi-même. Et petit à petit, elle a réussi à me mettre ce truc en tête  : « C’est ça que je vais faire, quoi qu’il arrive… » Il y a un très jeune humoriste qui m’impressionne beaucoup, il s’appelle Paul Dechavanne. Il ne vit que de l’humour, c’est moins qu’un salaire moyen, mais il ne veut pas faire autre chose parce que c’est uniquement ça qu’il veut faire de sa vie. Je veux être animé de ce sentiment, de ce « quoi qu’il arrive, c’est ça que je veux faire ». C’est une leçon qu’il me donne. Vous parlez de lui comme d’un jeune humoriste. Vous n’en seriez donc plus un ? Ça fait seize ou dix-sept ans que je monte sur scène. Je suis un jeune homme, mais plus un jeune humoriste… (Fary esquisse un sourire.) En humoriste plus si jeune, appréhendez-vous toujours cette dureté de la scène  : livrer son humour à un public ? Jamais, car je viens pour ça, pour rencontrer le public. Le meilleur compliment que l’on puisse me faire, c’est de me dire qu’on a la sensation que je parle à chacune des personnes présentes dans la salle. « On a oublié qu’il y avait mille personnes, j’avais l’impression que tu me parlais à moi. » C’est ça que je viens chercher, rencontrer des gens que je ne connais pas. Ça m’attire. Un AccorHotels Arena, c’est un gros club de rencontres... Dans ma tête, je suis un chef d’orchestre et mon instrument, c’est le public. Là, mon instrument, ça va être 15 000 personnes. On va voir comment on va gérer ça. Sentir le bruissement des réactions, aller chercher quelques visages, quelques ambiances, c’est un truc qui est galvanisant… Ça ne me fait pas peur, ça m’excite. Dans votre spectacle, Hexagone, vous évoquez le fait que ceux qui veulent ériger des murs entre les gens sont sûrs de leurs convictions, ce à quoi vous opposez une liberté de se questionner, de douter, de ne pas avoir de convictions... Pour l’artiste que je suis, mes croyances, ce que je vais penser foncièrement, c’est essentiel. Quand j’avais « On dit que le stand-up est corrosif, impertinent, mais c’est tellement plus simple que ça. On peut juste rire… d’un trottoir. » 23 ou 24 ans, on m’a dit de faire attention à ne pas être un moralisateur  : « Tu dois toucher large. » Si je suis un spectateur de 35 ans, je n’ai pas envie qu’un petit jeune de 24 ans m’apprenne la vie. Je m’en fous. J’ai gardé ça en tête pour ce spectacle, car dans la vie j’ai beaucoup plus de questions que de réponses. Les questions amènent une réflexion, un débat. C’est la discussion qu’elles vont créer qui m’intéresse. Ce n’est pas moi qui vais apporter des réponses sur des thématiques millénaires, mais je peux continuer le dialogue, créer un débat à travers ce que je vis. Qu’avez-vous apporté de nouveau en arrivant dans le stand-up ? Ça n’est pas à moi de te dire ça… Qu’est-ce qu’on dit souvent à votre propos, dans ce cas ? (Il se marre.) Bien joué ! On parle d’une façon de parler, d’un rythme, d’un phrasé, on dit qu’il y a quelque chose d’élégant dans ma manière de faire du standup. J’y vois une façon de faire changer le point de vue des gens sur l’idée que le stand-up, c’est forcément un truc de jeunes, un truc « street », communautaire, dans le mauvais sens du terme. Et puis, il y a un traitement des sujets. Je crois que c’est un croisement de deux mondes. Ma plus grande fierté aujourd’hui c’est de pouvoir passer sur Booska-P (un magazine en ligne dédié au rap et aux cultures urbaines,ndlr) et sur France Inter. Taper deux mondes totalement différents et me dire que j’ai les deux dans la salle  : des jeunes qui m’ont vu au Jamel Comedy Club et un monsieur qui m’a découvert dans un article du Figaro. Ça, c’est exceptionnel. Il n’y a que les rappeurs qui y arrivent aujourd’hui. Est-ce que ces deux mondes perçoivent votre humour différemment ? Ah, je ne sais pas… Je pense que le mec de Booska-P s’identifie plus à moi, beaucoup, à mes thématiques, et que le mec du Figaro est intéressé par une pensée, peut-être par un discours et quelque chose de différent de ce qu’on lui propose dans la vie de tous les jours. Ce soir, comme tous les jours, avant votre spectacle, vous êtes entouré d’autres humoristes, dont certains sont nouveaux. C’est important pour vous d’être auprès d’eux ? C’est ma vie, ça. C’est essentiel. C’est comme ça qu’on ne vieillit pas dans ce que l’on fait, qu’on ne stagne pas. Ce n’est pas simplement qu’ils sont nouveaux... Ces mecs font du nouveau. Ils sont dans le dur, ils vont chercher en toi la zone de doute, ça te nourrit, tu vois des trucs hyper différents, hyper variés, et tu te dis  : « Ça, c’est possible ! » Et ça vient de types qui ont dix ans de métier de moins que toi. Qu’est-ce qu’ils apportent au stand-up à leur tour ? Ils ont beaucoup de personnalité. On a souvent critiqué le stand-up, comme le rap d’ailleurs, en disant que c’est toujours la même chose, toujours pareil. Je peux te monter un plateau avec des artistes tous différents, dès les premières secondes, les THE RED BULLETIN 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 1The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 2-3The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 4-5The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 6-7The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 8-9The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 10-11The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 12-13The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 14-15The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 16-17The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 18-19The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 20-21The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 22-23The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 24-25The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 26-27The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 28-29The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 30-31The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 32-33The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 34-35The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 36-37The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 38-39The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 40-41The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 42-43The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 44-45The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 46-47The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 48-49The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 50-51The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 52-53The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 54-55The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 56-57The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 58-59The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 60-61The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 62-63The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 64-65The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 66-67The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 68-69The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 70-71The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 72-73The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 74-75The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 76-77The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 78-79The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 80-81The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 82-83The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 84-85The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 86-87The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 88-89The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 90-91The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 92-93The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 94-95The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 96-97The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 98-99The Red Bulletin numéro 2019-02 février 2019 Page 100