The Red Bulletin n°2018-12 décembre 2018
The Red Bulletin n°2018-12 décembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-12 de décembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 18,5 Mo

  • Dans ce numéro : ridez local !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
Faire. S’ENTRAÎNER SELON… LA VOIE DU DRAGO Florian Munteanu, fils de Drago dans Creed II, sait ce qu’il faut pour être le boxeur le plus redouté de l’histoire du cinéma. Et comment vaincre des adversaires plus forts que lui. En construisant le casting de la suite de son film d’action Creed (2015), Sylvester Stallone se confronte à une tâche quasiment impossible  : trouver quelqu’un capable de surpasser le pire ennemi de Rocky (Ivan Drago interprété par Dolph Lundgren dans Rocky IV) et susceptible de remporter l’adhésion du public dans le rôle de son fils. C’est en Florian Munteanu que Stallone a trouvé son homme. « Nous avons skypé une heure et je l’ai convaincu », dit le boxeur, acteur et mannequin de 28 ans, 193 cm et 111 kilos, véritable centrale de muscles prête à frapper. « Stallone sur mon écran… J’avais du mal à y croire. Je me suis concentré sur ce que j’avais à lui dire. » D’origine germano-roumaine, Munteanu s’est bâti une carrière avec la même détermination. Il commence l’entraînement à cinq ans avec son père, boxeur, et fait son entrée dans l’âge adulte avec un diplôme en sport, médias et management événementiel de la très renommée université de Munich. Actuellement, c’est sous le nom de « Big Nasty » qu’il poste des clips d’entraînement pour ses 120 000 followers Instagram. Avec Creed II, son fan club est voué à grossir. Voici comment il est devenu Viktor Drago… « VIKTOR DRAGO, C’EST MOI À 90% » « Quand on m’a proposé de passer le casting, j’ai immédiatement su que j’aurais le rôle, parce qu’il est tellement moi, dit Munteanu. Le personnage était facile à jouer. » De même avec la boxe, il travaille ses points forts. « Bien que je fasse partie de la catégorie poids lourds, ma manière de boxer est G U I D E très souple. Je ne tiens pas toujours ma garde parce que je me sens plus à l’aise les mains en bas. Mon style de combat est basé sur les réflexes et la rapidité  : c’est une habileté naturelle que j’ai développée avec mes coaches. La vitesse, je l’ai toujours eue. » « TOUT CE QU’ON VOIT À L’ÉCRAN, JE LE FAIS EN VRAI » Aucun Rocky ne serait complet sans les séances d’entraînement, et Creed II ne fait pas exception à la règle, quoique l’équipement de Viktor soit moins à la pointe que la super salle de gym soviétique de Rocky IV. « Au début, Viktor s’entraîne à l’ancienne, dit Munteanu. Lui et Ivan habitent dans un trou, ils n’ont pas un rond, alors ils ne font que des haltères et de la course à pied. Puis ça devient plus moderne. C’est tout ce que je suis autorisé à dire… » Munteanu peut en revanche révéler le détail de son propre entraînement qu’il a, à ses dires, intégré à 100% au film. « J’ai grandi en faisant de la boxe, donc c’est la plus grosse partie de mon entraînement, avec les combats, et la course pour entretenir mon endurance. Je m’entraîne POINGS FORTS Comment devenir le roi du ring DÉFINIR UN OBJECTIF « Les scènes de combat entre Lundgren et Stallone dans Rocky IV sont légendaires. Leur but commun était de mener un combat de ce niveau-là. Mike et moi avons fait du bon boulot aussi. On a terminé à 20 antidouleurs par jour. » RAVALER SON EGO « Comme je suis nouveau dans le métier, Stallone m’a donné des conseils sur le business, m’a dit ce que lui ferait à ma place. J’apprécie, car il sait de quoi il parle. » MANGER SAIN (ET S’AC- CORDER DES ÉCARTS) « Je me nourris bien  : viande, riz, patates, beaucoup de légumes. Et je m’autorise deux écarts par semaine. Pizza ou gâteaux, c’est bon pour ma santé mentale. » LA RAGE POUR MOTEUR « Viktor emporterait le combat contre Florian parce qu’il souffre intérieurement. Ne sousestimez jamais un gars qui monte sur le ring avec sa douleur, parce qu’il va la décharger sur vous. Et vous n’aurez plus aucune chance. » deux fois par jour en alternant la boxe et le porter de poids. Ado, je travaillais un groupe de muscles par jour, quatre ou cinq exercices par groupe, quatre répétitions par exercice. En ce moment, je fais du CrossFit pour renforcer puissance, rapidité et coordination. » « MON PÈRE M’A ENSEIGNÉ LA MOTIVATION » La dynamique père/fils joue un rôle important dans Creed II car « Viktor écoute son père qui le coache, sans le contredire, mais se rend compte que son approche n’est peut-être pas la meilleure », dit Munteanu. Sa propre expérience avec son père est plus positive. « Mon paternel était toujours en train de s’entraîner. Il m’emmenait partout avec lui quand j’avais 5 ans. La leçon la plus importante qu’il m’ait apprise, c’est de toujours penser avec le cœur. Nombreux sont ceux qui ont la mauvaise source de motivation  : devenir riche rapidement par exemple. Mon père me disait que tout ce que je faisais, je devais le faire pour ceux que j’aime. Si mes motivations sont nobles, j’atteindrai mon but. » « MICHAEL B. JORDAN M’A PROUVÉ SON ENGAGEMENT » Viktor Drago, c’est un sacré morceau, mais la vraie star du film, c’est Adonis Creed, joué par Michael B. Jordan. Cela n’a pas perturbé Munteanu  : « Physiquement, il n’est pas aussi grand que moi, mais il est dans une forme extraordinaire. Bien sûr, quand on en vient à la boxe, j’ai plus d’expérience que lui. Alors je lui ai conseillé d’utiliser ses jambes, car il est rapide. » Et le jeu de jambes, c’est 80% de la boxe. « C’est avec les jambes que vous définissez l’angle de frappe et le coup qui vient après. Mike apprend vite, il travaille beaucoup. C’est ce qui m’a le plus épaté, car il a déjà un CV en béton, et il continue de se donner à fond pour apprendre. C’est lui qui m’a montré que 100%, ce n’est pas assez ; parfois il faut se donner à 200%. » Creed II au ciné le 9 janvier 2019 84 THE RED BULLETIN im ANDIKO PHOTOGRAPHY, WARNER BROS, INSTAGRAM/FLORIAN MUNTEANU TOM GUISE
Ver fitness Est-ce que vous refuseriez à ce gars une pizza deux fois par semaine ? THE RED BULLETIN 85 da. 141, 1IIr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 1The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 2-3The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 4-5The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 6-7The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 8-9The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 10-11The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 12-13The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 14-15The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 16-17The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 18-19The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 20-21The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 22-23The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 24-25The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 26-27The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 28-29The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 30-31The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 32-33The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 34-35The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 36-37The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 38-39The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 40-41The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 42-43The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 44-45The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 46-47The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 48-49The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 50-51The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 52-53The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 54-55The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 56-57The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 58-59The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 60-61The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 62-63The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 64-65The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 66-67The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 68-69The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 70-71The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 72-73The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 74-75The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 76-77The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 78-79The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 80-81The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 82-83The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 84-85The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 86-87The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 88-89The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 90-91The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 92-93The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 94-95The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 96-97The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 98-99The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre 2018 Page 100